Eolien : Ségolène Royal lance un nouvel appel d'offres de 3000 MW - L'EnerGeek

Eolien : Ségolène Royal lance un nouvel appel d’offres de 3000 MW

éolien

Après les petits parcs éoliens de six turbines maximum, dont le nouveau mécanisme de soutien vient d’être validé par la Commission européenne, c’est au tour des projets de plus grande envergure d’être encouragés par le gouvernement. La ministre Ségolène Royal a annoncé vendredi 5 mai 2017, le lancement d’un nouvel appel d’offres pour l’implantation d’installations éoliennes de plus de six machines, pour un volume total de 3 000 MW.

En complément du soutien étatique accordé aux installations éoliennes terrestres de six mâts maximum, aux installations solaires de moins de 100 kWc, et aux installations de combustion du biogaz issu de stations d’épuration, le ministère de l’Energie et de l’Environnement a lancé la semaine dernière un nouvel d’offres pour les installations éoliennes de plus de six machines.

Lire aussi : Energies renouvelables : Bruxelles donne son feu vert à de nouveaux mécanismes de soutien français

Ce nouvel appel d’offres pour l’éolien terrestre comprendra six périodes, réparties sur trois ans, pour un volume total de 3 000 MW. La première période de dépôt des offres est fixée entre le 1er novembre et le 1er décembre 2017. Les six tranches d’appel d’offres seront publiées tous les six mois à raison de 500 MW à chaque fois. Le cahier des charges publié sur le site de la Commission de régulation de l’électricité (CRE) précise enfin que sur les sept aérogénérateurs minimum requis, l’un devra avoir une puissance nominale supérieure à 3 MW.

Lire aussi : Autoconsommation collective d’électricité solaire : un décret publié au Journal Officiel

Cette dernière initiative de la ministre en faveur des énergies renouvelables avant le changement de gouvernement à venir, fait suite au lancement en mars dernier de deux nouveaux appels d’offres solaires coup sur coup. Le premier concernant des projets de production d’électricité en autoconsommation, représentant un volume total de 450 MW, dont la première période de candidature se terminera en septembre. Le second portant sur 210 MW d’installations solaires innovantes, notamment la route solaire et l’agrivoltaïsme (projets solaires associés à des productions agricoles).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Si l'actuel gouvernement polonais n'hésite pas à consacrer le charbon comme une richesse nationale, première source d'énergie du pays, ses effets indésirables sur l'environnement et la population sont aujourd'hui de plus en plus visibles. Devenu monnaie courante pour l'ensemble des…
mer 15 Juin 2016
Si la France ne dispose actuellement d'aucune éolienne en mer en activité, elle entend bien combler son retard et compte notamment sur l'innovation dans l'éolien flottant. La construction de l'éolienne nouvelle génération Floatgen a été lancée le 1er juin dernier…
mar 20 Fév 2018
En octobre 2017, c'est au large de Saint-Nazaire que la première éolienne flottante française était inaugurée. Une image de modernité qui colle parfaitement à la politique de transition énergétique mise en place par la ville, qui souhaite devenir l’un des…
lun 6 Mai 2013
Actuellement, la station de transfert d’énergie par pompage (STEP)  est la technique de stockage d’électricité la mieux maîtrisée. Nécessitant un dénivelé important, les STEP sont aujourd’hui limitées à des environnements montagneux, mais de nouveaux sites à proximité du littoral pourraient…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.