Engie investit dans l'énergie solaire en Chine - L'EnerGeek

Engie investit dans l’énergie solaire en Chine

A l’instar du groupe EDF en 2016, le français Engie se lance lui aussi sur le marché des énergies renouvelables chinois. L’énergéticien a annoncé avoir signé mardi 18 avril à Shanghai, un accord pour une prise de participation à hauteur de 30 % du capital d’Unisun, une entreprise locale spécialisée dans le solaire photovoltaïque.

Premier marché mondial en matière d’énergies renouvelables, la Chine devrait enregistrer une très forte croissante dans les années à venir sur ce secteur, et s’impose de fait comme un pays prioritaire de développement pour de nombreux acteurs énergétiques européens. Après EDF EN qui a lancé en juillet 2016 son premier projet éolien en Chine, c’est au tour d’Engie de prendre pied sur le marché de l’énergie solaire.

Lire aussi : Mobilité électrique, énergie solaire et reboisement : comment la Chine s’efforce de passer au vert

Le groupe français a confirmé cette semaine l’acquisition de 30% du capital d’Unisun, une société chinoise présente à la fois sur la gestion de projet et sur la fabrication d’équipements photovoltaïques. Celle-ci a déjà développé environ 0,5 gigawatt de projets photovoltaïques, et espère atteindre environ 4 GW (en capacité cumulée) d’ici 2020 en Chine.

Lire aussi : Engie remporte un nouveau projet solaire en Inde

Cette opération « représente pour Engie l’opportunité de se lancer sur le plus grand et le plus prometteur des marchés de l’énergie renouvelable au monde », s’est félicité Charlotte Roule, directrice des opérations du groupe français en Chine, citée dans un communiqué. « Cela illustre une fois de plus l’ambition d’Engie d’être leader mondial de la transition énergétique », a-t-elle ajouté. Engie a en effet entamé ces derniers mois, une transformation stratégique, privilégiant les activités bas-carbone dans la production d’électricité comme dans les services énergétiques.

Crédits photo : Unisun

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 9 Sep 2015
Voilà quatre ans que les ingénieurs de la société Geps Techno, PME basée à Saint-Nazaire, planchent sur un concept innovant et totalement inédit de centrale électrique offshore. Développé sous le nom de MLiner, ce projet vise la création d'une structure…
jeu 30 Jan 2014
En 2009, à l'occasion d'une expérience visant à exploiter de l'eau à température supercritique près de la centrale géothermique de Krafla (Islande), un puits de forage a accidentellement atteint une poche de magma de plus de 900 degrés Celsius, à une profondeur de…
mar 18 Avr 2017
Après deux ans de préparation et plusieurs mois consacrés à l’abaissement progressif du niveau de l’eau, l’examen technique complet du barrage de Cap de Long dans les Hautes-Pyrénées a débuté au mois de septembre 2016. Cette opération de contrôle de…
mer 17 Mai 2017
Désireux de poursuivre son expansion à l'international, le producteur d'énergie renouvelable Cap Vert Energie a dévoilé vendredi 12 mai 2017 un nouveau plan d'investissement de 1,3 milliard d'euros d'ici 2020. Le Français, actif dans la production d'énergie solaire, de biomasse,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *