La part des EnR dans la consommation énergétique européenne a doublé depuis 2004 - L'EnerGeek

La part des EnR dans la consommation énergétique européenne a doublé depuis 2004

Si la production d’énergie provenant de sources renouvelables (EnR) reste inégale selon les pays membres de l’Union Européenne, elle a néanmoins enregistré une forte hausse de sa part dans la consommation énergétique globale en l’espace d’une décennie. Selon un communiqué publié par Eurostat mardi 14 mars 2017, les énergies renouvelables ont représenté 16,7 % de l’énergie consommée dans l’UE en 2015, contre seulement 8,5% en 2004, année des premières statistiques.

L’office statistique de l’Union européenne, Eurostat, a détaillé dans un communiqué paru la semaine dernière la part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie des pays membres de l’Union européenne pour l’année 2015. Ces données constituent un des indicateurs clés de la stratégie Europe 2020, l’objectif à atteindre pour l’UE étant que cette part s’élève à 20% d’ici 2020.

Lire aussi : Economies d’énergie : l’Europe consomme moins d’énergie qu’en 1990

Selon ce rapport donc, la part des énergies renouvelables serait passée de 16,1 % en 2014 à 16,7 % l’année suivante. Une évolution positive pour l’Union dans son ensemble mais qui s’avère toutefois très variable selon les pays. En effet, si onze Etats européens auraient déjà atteint le niveau requis pour réaliser leurs objectifs nationaux 2020 respectifs (la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Croatie, l’Italie, la Lituanie, la Hongrie, la Roumanie, la Finlande et la Suède), d’autres dont la France sont encore à la traîne. Les Pays-Bas (à 8,2 points de pourcentage de son objectif national 2020), la France (à 7,8 pp), l’Irlande, le Royaume-Uni (à 6,8 pp chacun) et le Luxembourg (à 6,0 pp) sont à ce jour, les plus éloignés de leurs objectifs.

Lire aussi : La réforme du marché du carbone européen se dessine enfin

Rappelons que chaque État membre s’est fixé son propre objectif Europe 2020, en tenant compte des différences dans les situations de départ, des potentiels d’énergies renouvelables et des performances économiques propres aux États.

Crédits photo : Tafe SA Tonsley

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 4 Avr 2016
Depuis trois ans, Solvay s'est associé à la Caisse des Dépôts et à Marubeni, un énergéticien japonais, pour améliorer les solutions de l’efficacité énergétique. Aujourd’hui, ils officialisent la création de la holding EEco et visent une rentabilité entre 10 et…
jeu 10 Jan 2013
Le groupe Alstom vient d’annoncer la signature d’un contrat avec Metals & Engineering Corporation (METEC) portant sur la fourniture de 8 turbines Francis et de leurs alternateurs. Du matériel destiné à équiper la plus grande centrale hydroélectrique d’Afrique, le barrage…
lun 5 Oct 2015
Dans un rapport publié le 2 octobre, l’Agence Internationale de l’Energie affirme que les énergies renouvelables (ENR) représenteront 26% de la production d’électricité mondiale. Au total, 700 GW de capacités ENR seront installés au cours des 5 prochaines années, soit…
jeu 31 Mar 2016
Avec la fusion des régions, la nouvelle entité Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine rassemble des territoires très hétéroclites en matière de politique énergétique. Ainsi, s'agissant des éoliennes, on constate que l'ancienne région Champagne-Ardenne est la première de France avec 270 parcs, tandis que l'Alsace se situe…

COMMENTAIRES

  • Il reste encore quelques mois aux États membres qui n’ont pas encore atteint leurs objectifs pour maintenir leurs efforts. Je trouve que l’atteinte des enjeux d’ores et déjà de onze pays est positif.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.