Mobilité électrique : Indigo choisit Sodetrel pour ses bornes de recharge - L'EnerGeek Mobilité électrique : Indigo choisit Sodetrel pour ses bornes de recharge - L'EnerGeek

Mobilité électrique : Indigo choisit Sodetrel pour ses bornes de recharge

La société Sodetrel, filiale du groupe EDF spécialisée dans la mobilité électrique, a annoncé jeudi 2 mars dernier avoir remporté un nouveau contrat auprès du groupe Indigo afin d’étendre son réseau de bornes de recharge électriques. Ce nouveau partenariat porte notamment sur l’installation et l’exploitation de 300 bornes de chargement pour véhicules électriques dans les parkings opérés par le groupe Indigo d’ici 2019.

Si le marché de la voiture électrique progresse peu à peu en Europe, celui des stations de recharge pour véhicules électriques est lui en pleine expansion. Les réseaux se multiplient en France comme dans les pays limitrophes, densifiant le maillage des territoires et accompagnant le développement de la mobilité électrique.

Lire aussi : Mobilité électrique : vers un réseau national de recharge interopérable ?

A l’instar des principaux opérateurs énergétiques français, le groupe EDF considère le transport comme un axe majeur de développement, et déploie actuellement ce type d’installations dans plusieurs départements français à travers sa filiale Sodetrel. L’énergéticien vient notamment de signer un nouveau contrat avec le groupe Indigo comprenant l’installation de 300 bornes (600 points de charge) pour les voitures électriques dans l’ensemble de ses zones de stationnement, ainsi que la gestion et l’exploitation de ces bornes de chargement.

« Le nombre de charge mensuelle (est) passé de 260 en janvier 2014 à 669 en septembre 2016 » sur le parc français du groupe, explique Sébastien Fraisse, directeur France chez Indigo. Ce nouveau contrat vise donc à suivre le développement de la mobilité électrique après « une forte croissance de la demande » constatée sur son parc, ajoute-t-il.

Lire aussi : Des bornes de recharge pour voitures électriques intégrées dans les lampadaires

De son côté, Sodetrel élargit ainsi de manière significative son réseau de bornes de recharge auxquelles ses clients peuvent avoir accès. La société avait déjà fourni 126 bornes de recharge à Indigo dans le cadre d’un précédent contrat signé en 2014, et gère désormais plus de 3 000 points de charge en France dont les 200 bornes du projet autoroutier Corri-door.

Crédits photo : Indigo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 9 Sep 2014
S'ils n'étaient jusqu'à présent commercialisés que sur les marchés anglophones des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni, les produits connectés intelligents de la société Nest s'apprêtent à faire leur entrée en Europe. En effet, d'ici fin septembre, le thermostat et le…
mer 9 Juil 2014
Le leader mondial de l'électricité EDF et la société financière internationale (SFI/IFC), filiale de la Banque mondiale, ont annoncé le jeudi 3 juillet dernier la signature officielle d'un protocole d'accord  dans le cadre d'un vaste programme de développement de solutions…
mer 11 Jan 2017
La loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte d'août 2015 fait de l'efficacité énergétique un levier essentiel de la transition énergétique. Cependant, à en croire l’AIE et RTE, la consommation d'énergie en France ne s'oriente clairement pas à la…
mar 7 Mai 2013
Lancé le 1er mai 2013, ce programme subventionne des systèmes de stockage d’énergie photovoltaïque. Avec un tel système, l’Allemagne souhaite s’imposer comme le pionnier du secteur. Avec l’essor des énergies renouvelables, le stockage de l’électricité devient un enjeu de plus…

COMMENTAIRES

  • Certaines batteries de flux sont intéressantes y compris pour les véhicules par leur absence de pertes de charge et de pollution.

    C’est d’autant plus intéressant également dans le bâtiment puisque l’on a déjà démontré que les batteries classique Li-on etc, du fait de leurs pertes de charge et de leur cycle complet de fabrication entraîneraient une hausse de la consommation électrique globale et des émissions, d’où la relativité du stockage individuel avec des batteries classiques.

    Conclusion : plutôt que dépenser trop dans les bornes de recharge qui coûtent chacune très cher, mieux vaut les développer juste ce qu’il faut alors que l’on sait qu’une plus grande autonomie des batteries arrive et que d’autre formes cette fois sans pertes comme les batteries de flux sont toutes proches, sans parler du solaire désormais soutenu à juste titre par l’Union européenne dans l’automobile, bien que ce soit encore limité par la conception actuelle des véhicules mais ce n’est pas négligeable comme ressource en terme global et du fait de l’augmentation de la consommation par tous les systèmes installés numériques, autonomie etc.

    Toyota est sans doute le premier groupe à installer le solaire de façon massive sur ses véhicules, c’est un apport encore faible mais un bon signal et bon début car très pratique. Les chinois l’ont compris puisqu’ils vendent en open-source des véhicules avec solaire dans tous les pays émergents et çà cartonne, permettant de diffuser l’énergie électrique là où il n’y pas toujours de réseau.

    Parmi les travaux sur les batteries de flux pour l’automobile (charge hyper rapide en station ou à domicile, longue durée de vie et multiples cycles de charge/décharge, prix bas, solution non polluante) :

    Flow battery for vehicles, able to store 1.5 times the energy of today’s lithium-ion batteries and can recharge as easily as to fill a tank. It could cost about half the cost per kilowatt-hour of the lithium-ion technology and can be recharged either by plugging it into the grid or by swapping out the spent nanoelectrofuels for charged ones

    http://midwestenergynews.com/2017/03/01/illinois-researchers-seek-a-battery-you-can-pump-into-your-cars-tank/
    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *