Ségolène Royal lance une nouvelle prime dédiée aux économies d'énergie - L'EnerGeek

Ségolène Royal lance une nouvelle prime dédiée aux économies d’énergie

Souhaitant accélérer la lutte contre la précarité énergétique, Ségolène Royal a annoncé jeudi 23 février, le lancement d’une nouvelle prime “économies d’énergie” allant de 50 à 1300 euros. Elle permettra notamment aux ménages, sous conditions de ressources, de bénéficier d’une aide au financement des travaux d’économies d’énergie jusqu’au 31 mars 2018.

La nouvelle prime exceptionnelle annoncée cette semaine par le ministère de l’Energie dénote d’une volonté confirmée par le gouvernement d’accélérer la rénovation énergétique et de lutter contre la précarité. Réservée aux ménages les plus modestes, elle leur permettra de remplacer certains de leurs équipements de chauffage devenus trop énergivores et sera évaluée au cas par cas en fonction du niveau de ressources.

Lire aussi : Rénovation énergétique : un plan d’investissement massif est « possible » et « rentable »

Un ménage pourra par exemple recevoir au moins 800 euros pour le remplacement de sa chaudière par une chaudière neuve au gaz ou au fioul à haute performance énergétique, ou 1.300 euros pour le remplacement d’une chaudière par une chaudière neuve au bois très performante, ou encore 100 euros pour l’installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques, explique le ministère dans un communiqué.

Lire aussi : Chauffage : comment bien choisir sa chaudière à bois ?

Ces primes seront versées via le mécanisme des certificats d’économies d’énergie, qui oblige les fournisseurs d’énergie à financer un certain quota d’actions d’économies d’énergie (rénovation thermique des bâtiments, changement de chaudières, etc.), sous peine de pénalités. Ceux-ci devront signer une charte d’engagement pour pouvoir offrir cette prime supplémentaire, qui leur permet de remplir leur quota plus rapidement. Au total, 45% des ménages sont éligibles à cette nouvelle prime qui sera d’autre part cumulable avec le crédit d’impôt transition énergétique, dont plus d’un million de foyer ont déjà bénéficié.

 

Crédits photo : Ri

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 5 Sep 2016
Peu évoquée dans la loi de transition énergétique, la question du gaz comme énergie de complément pour les années à venir paraît pourtant essentielle. Ses qualités et ses nombreuses applications possibles dans le stockage de l'énergie en font en effet…
mar 19 Juin 2018
Largement démocratisés, les téléphones portables proposent désormais de multiples fonctionnalités et une connexion permanente au réseau Internet, qui augmentent considérablement leurs besoins énergétiques. Utilisés au moindre prétexte, ces appareils sont aujourd'hui dans toutes les poches et représentent un coût énergétique…
mar 9 Oct 2018
Après les voitures pour particuliers et le transport de marchandises, c'est au tour des transports en commun de se mettre au vert. Dans le cadre de la transition énergétique et des objectifs de diminution des gaz à effet de serre,…
lun 14 Août 2017
Après les déchets industriels, agricoles et domestiques, les eaux usées sont elles aussi destinées à participer à la transition énergétique des collectivités locales. Le processus de valorisation énergétique des eaux d'égouts, mis en place dans une piscine municipale parisienne et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.