GE construira deux centrales électriques en Irak - L'EnerGeek

GE construira deux centrales électriques en Irak

Irak

Confronté à une instabilité électrique récurrente qui impose des délestages quotidiens, l’Irak consolide progressivement son approvisionnement énergétique. Le gouvernement a signé en ce sens, le 26 janvier dernier, un contrat d’un milliard de dollars avec le groupe américain GE pour la construction de deux centrales électriques d’une puissance cumulée de 1500 MW.

Révoltés par des coupures de courant quotidiennes pouvant durer plusieurs heures dans un pays où les températures atteignent facilement 50°C en été, les irakiens réclament depuis 2015 de nouvelles capacités de production pour un service public de l’énergie plus performant.

Lire aussi : L’Iran sélectionne 29 compagnies pour participer aux appels d’offres pétroliers et gaziers

Si les grandes réformes promises à cette occasion n’ont apporté jusqu’à présent que peu de changement, les autorités tablent aujourd’hui sur un nouveau partenariat avec le groupe américain General Electric pour sécuriser l’alimentation électrique nationale et atténuer les pannes de courant répétées dans le pays. L’Irak a signé pour cela un accord d’un milliard de dollars avec le conglomérat américain pour la construction de deux centrales électriques. “Les deux centrales, dotées chacune d’une capacité de 750 mégawatts, seront construites dans les provinces de Zi Qar et Mouthanna (sud) pour un coût total de 1,05 milliard de dollars”, a indiqué le cabinet du Premier ministre dans un communiqué.

Lire aussi : La croissance de General Electric boostée par sa branche énergie

GE avait déjà annoncé l’accord au début du mois de janvier, indiquant avoir obtenu une commande de plus de 1,4 milliard de dollars pour installer les deux centrales et assurer la maintenance d’autres unités.

Crédits photo : Jonathan Doti

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 2 Jan 2017
Le groupe Direct Energie, troisième acteur du marché de l'électricité et du gaz en France, a annoncé la semaine dernière la finalisation de l'acquisition de 100% du capital de la société Marcinelle Energie pour 36,5 millions d'euros à l'italien Enel.…
mar 18 Août 2015
D’ici 2018, la Nouvelle-Zélande ne produira plus d’électricité à grande échelle à partir du charbon. Genesis Energy, principal producteur d’électricité du pays, a annoncé la fermeture de ses tranches de charbon  encore en fonctionnement à la centrale de Huntly. Ces…
mer 14 Août 2019
Beaucoup moins médiatisée, mais bien plus riche que les GAFA, la société saoudienne Aramco s’est livrée à un exercice presque inédit ce lundi 12 août 2019. En pleine torpeur estivale, le géant pétrolier a communiqué sur ses résultats, et il…
mar 14 Mai 2019
Pays moteur de la révolution industrielle, le Royaume-Uni s’est longtemps reposé sur le charbon comme source d’énergie. La première centrale à charbon britannique a ouvert ses portes en 1882 et pour la première fois depuis cette date, le Royaume-Uni est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.