Portée par la production d'électricité, la consommation française de gaz a augmenté en 2016 - L'EnerGeek

Portée par la production d’électricité, la consommation française de gaz a augmenté en 2016

gaz

Plébiscitées pour compenser l’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires et répondre à une demande d’électricité en augmentation du fait des faibles températures, les centrales à gaz françaises ont enregistré en 2016, une forte hausse de leur activité. Elles ont atteint un nouveau record de production et tiré, selon un bilan annuel de GRTgaz publié mardi, la consommation globale de gaz en France vers le haut de 10% par rapport à l’année 2015.

La consommation brute de gaz a augmenté de manière significative en 2016. Elle a atteint 463 térawattheures (TWh), en hausse de 9,9% par rapport à l’année précédente, et 457,9 TWh corrigée des variations climatiques, en hausse de 5,7%, selon les chiffres du gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz. Cette forte progression s’explique notamment par le “record historique” de production des treize centrales françaises à cycle combiné gaz, en hausse de 118%, précise Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz lors d’une conférence de presse. Les centrales à gaz françaises ont en effet enregistré en deuxième partie d’année une augmentation significative de leur production d’électricité et établi un nouveau record de production.

Lire aussi : L’industrie gazière prévoit une hausse de la demande d’ici 2030

Ajouté à une augmentation des importations, le recours accru à la production d’origine thermique a permis de compenser la baisse de production nucléaire et de faire face à une hausse globale de la consommation électrique au deuxième semestre en raison de températures plus froides qu’en 2015. “Le déficit de production nucléaire est compensé par la hausse de la production thermique à combustible fossile qui atteint, avec 6,7 TWh (térawattheures), son plus haut niveau depuis février 2012″, indiquait le gestionnaire du réseau électrique à haute tension RTE dans son aperçu mensuel sur l’énergie électrique de décembre 2016.

Lire aussi : Direct Energie acquière une centrale à gaz de 400 MW en Belgique

Par ailleurs, le gaz a été particulièrement compétitif par rapport à l’électricité en 2016, avec un prix de marché en moyenne de 14 euros/MWh, contre 46 euros/MWh pour l’électricité, au deuxième semestre, ajoute GRTgaz.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 5 Sep 2017
Lourdement handicapée par les nombreuses sanctions économiques décidées par l’ONU, la Corée du Nord est de plus en plus isolée sur la scène internationale et privée de sources de revenus cruciales. Pourtant, en plein cœur de cette tempête diplomatique, il…
jeu 5 Déc 2013
La production d’électricité en Grèce est issue essentiellement des énergies fossiles. Le pays dispose de ressources en charbon (lignite) et, dans une moindre quantité, en gaz naturel, qu'il peut exploiter pour produire de l'électricité. Ainsi, en 2011, ces combustibles ont…
lun 19 Oct 2015
Mi-octobre, Ségolène Royal a proposé d'instaurer un « prix plancher du carbone pour le secteur électrique en France », avant d’adopter un « prix mondial et unifié ». Une volonté qui est soutenue par EDF et le prix Nobel d’économie, Jean Tirole, à la…
mer 3 Juil 2019
Ce mercredi 3 juillet 2019, Total amorce un nouveau virage pour la transition énergétique. En effet, avec le démarrage de la bioraffinerie de La Mède, le groupe pétrolier mise plus que jamais sur les biocarburants. Si l’entreprise française s’engage à…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.