EDF valide la cession partielle de RTE à la Caisse des dépôts et CNP Assurances - L'EnerGeek

EDF valide la cession partielle de RTE à la Caisse des dépôts et CNP Assurances

energie-primaire-finale

En négociation depuis fin juillet, l’accord validant la cession de la moitié de la société Réseau de transport d’électricité (RTE) par EDF aux groupes Caisse des dépôts et CNP Assurances, vient d’être finalisé. Le conseil d’administration du groupe énergétique français, s’est réuni le 14 décembre afin d’établir les termes d’une acquisition destinée à garantir sur le long terme la mission de service public du gestionnaire de réseau à haute tension.

EDF, la Caisse des Dépôts et CNP Assurances, ont conclu mercredi un accord engageant fixant les termes et conditions de l’acquisition d’une participation indirecte de 49,9% au capital de RTE, soit une prise de participation respective de Caisse des Dépôts et CNP Assurances à hauteur de 29,9 % et 20 % du capital. Cet accord entre des acteurs publics majeurs du financement des infrastructures en France prévoit les modalités d’un partenariat de long terme destiné à favoriser le développement de la société et garantir sa mission de service public. “Cette opération apportera à RTE une gouvernance nouvelle afin d’accompagner durablement sa stratégie d’investissement pour l’optimisation des infrastructures de transport d’électricité, au service de la transition énergétique”, explique EDF dans un communiqué.

Lire aussi : « RTE doit se réinventer pour construire le réseau de demain » selon François Brottes

L’opération valorise l’ensemble de RTE à 8,2 milliards d’euros pour 100 % des fonds propres (EDF pouvant éventuellement bénéficier d’un complément de valeur de 100 millions d’euros), et prévoit l’entrée de la Caisse des Dépôts et de CNP Assurances comme actionnaires de référence de RTE aux côtés d’EDF, à travers la création d’une coentreprise. La réalisation effective de l’opération pourrait intervenir au premier semestre 2017, après obtention des autorisations réglementaires nécessaires.

Lire aussi : La Caisse des dépôts donne la priorité à la croissance verte

Pour rappel, cette évolution du tour de table de RTE s’inscrit dans le cadre du programme de cessions d’actifs de 10 milliards d’euros annoncé en avril par EDF, dont l’État détient environ 85% du capital, parmi les mesures destinées à renforcer sa situation financière. “L’opération communiquée aujourd’hui s’inscrit dans le cadre stratégique annoncé début 2016, et permet à EDF de concentrer ses moyens financiers sur ses investissements prioritaires, au service de la transition énergétique”, souligne dans le communiqué Jean Bernard Lévy, Président Directeur général d’EDF.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 14 Juin 2024
Depuis le début du conflit en Ukraine il y a deux ans, les émissions de CO2 générées par cette guerre ont atteint des niveaux alarmants. Selon un rapport de l’Initiative sur la comptabilisation des gaz à effet de serre dans…
ven 31 Mai 2024
Le projet de parc éolien offshore de Dunkerque, prévu pour entrer en service en 2027, suscite de vives controverses. Avec ses 46 éoliennes de 300 mètres de haut, le parc couvrira une zone de 50 km² à 10 km des…
jeu 28 Déc 2023
Les clients de Primagaz font face à un véritable casse-tête. Entre surfacturations et retards de livraison, un bug informatique a plongé des milliers de foyers dans une situation précaire.   Primagaz : les clients très insatisfaits Primagaz est confronté à…
jeu 16 Fév 2023
Ce sont 2900 emplois qui seront créés en 2023 par Enedis, afin de bâtir « la nouvelle France électrique des régions ». Pour la première fois depuis cinq ans, les effectifs d’Enedis vont augmenter, après des années de plans d’économies et de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.