Nucléaire : la Chine pourrait dépasser la France d'ici la fin de la décennie - L'EnerGeek

Nucléaire : la Chine pourrait dépasser la France d’ici la fin de la décennie

Nucleaire_France_ChineD’après le classement PRIS (Power Reactor Information System) de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), la Chine dispose désormais du même nombre de réacteurs nucléaires que la Russie. Bloomberg souligne de son côté que l’Empire du Milieu rivalisera avec la France d’ici la fin de la décennie.

Le classement PRIS, réalisé par l’AIEA, permet d’avoir en un coup d’œil le panorama des infrastructures nucléaires civiles dans le monde. On constate ainsi aisément que les Etats-Unis occupent toujours la première place, avec 100 réacteurs opérationnels et 4 en construction (19,5 % du mix électrique). La France est aujourd’hui en deuxième position, avec 58 réacteurs opérationnels et 1 en construction (76,34 % du mix électrique).

Mais la Chine est en train de s’imposer comme un acteur incontournable de l’atome. En effet, après avoir connecté à son réseau électrique 4 réacteurs cette année, elle compte désormais le même nombre de réacteurs opérationnels que la Russie (35). Sauf que la puissance asiatique a également lancé la construction de 20 nouvelles unités et pourrait donc prochainement talonner la France.

Lire aussi : La Chine opte pour une croissance rapide du nucléaire

Selon le journaliste spécialiste de l’énergie à Bloomberg, Stephen Stapczynski, la Chine aura non seulement dépassé le Japon mais aura aussi rattrapé la France « à la fin de la décennie ». Pour autant, la ministre française de l’Energie, Ségolène Royal, rappelait déjà en 2015 qu’il faudrait prochainement « programmer la construction d’une nouvelle génération de réacteurs », afin notamment de confirmer l’avance technologique de la filière française.

Lire aussi : EDF et Areva lancent un partenariat stratégique pour l’avenir de la filière nucléaire française

Crédit photo : @Ambafrance-cn.org

Rédigé par : lucas-goal

Avatar
mer 25 Sep 2019
Le débat sur le nucléaire n’est jamais clôt, même si c'est ce soir que se termine le débat public sur le plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR).  Hier, le 24 septembre 2019, le World Nuclear Industry…
mer 27 Juin 2018
Déjà partenaires dans le traitement des déchets nucléaires (via la filiale de Veolia Nuclear Solutions), Veolia et EDF devraient étendre leur collaboration au démantèlement des centrales. Les deux groupes français ont annoncé mardi 26 juin 2018, avoir signé un nouvel…
jeu 17 Jan 2013
Pierre-Franck Chevet, le nouveau président de l’ASN tient le même discours que son prédécesseur André-Claude Lacoste au sujet de la fermeture de la centrale de Fessenheim. Il a rappelé au gouvernement que la fermeture de la centrale alsacienne prendrait environ…
ven 4 Sep 2015
Jean-Bernard Lévy, président du groupe EDF, a détaillé ce mercredi 3 septembre 2015 lors d'une conférence de presse, le nouveau calendrier adopté par l'énergéticien français dans le cadre du chantier de l'EPR de Flamanville et les conditions de sa mise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.