La Chine opte pour une croissance rapide du nucléaire - L'EnerGeek

La Chine opte pour une croissance rapide du nucléaire

Tianwan-5_CNNC_0La Chine s’impose progressivement comme le leader mondial de l’industrie nucléaire. Si elle n’est pas encore le premier producteur d’énergie nucléaire, le rythme de construction des nouveaux réacteurs révèle les ambitions de la puissance asiatique.

En 2015, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) indiquait que la Chine est à l’origine de « 8 des 10 réacteurs connectés au réseau pour une mise en service industrielle ». Selon le 13e Plan quinquennal qui débute en 2016, la Chine doit d’ailleurs « promouvoir le développement de l’énergie nucléaire de façon sûre et efficace », prévoyant ainsi de porter de 25,5 millions de kilowatts à 58 millions de kilowatts sa puissance installée d’ici à 2020.

Le quotidien China Times évoque pour ce faire un investissement de 69 milliards d’euros. Désormais, le directeur du centre de recherches énergétiques, Zhou Dali, assure que « la Chine peut se vanter d’avoir ses propres technologies de pointe et un savoir-faire considérable. Elle est donc en mesure de construire un nombre plus grand de centrales nucléaires ».

Depuis le 27 décembre par exemple, la cinquième tranche sur le site de Tianwan est en construction. Il s’agit un réacteur à eau sous pression du type ACPR-1000, élaboré par le groupe China National Nuclear Corporation (CNNC).

Aujourd’hui, la Chine dispose de 31 réacteurs en fonctionnement, et de 24 en construction. D’ici quelques années, elle dépassera donc probablement la France, deuxième parc nucléaire mondial, qui compte 58 réacteurs en fonctionnement et 1 réacteur en construction. A l’horizon 2030, elle pourrait même dépasser les Etats-Unis qui exploitent 99 réacteurs et en construisent 5 autres.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 24 Juin 2014
Le Premier ministre Manuel Valls s'est rendu ce vendredi 20 juin sur le site industriel d'Areva du Creusot. Cette visite organisée seulement deux jours après la présentation du projet de loi de transition énergétique par Ségolène Royale, aura permis au…
ven 31 Jan 2014
Mercredi 29 janvier, Séoul a approuvé le projet de construction de deux réacteurs nucléaires. Ces deux nouvelles tranches doivent relancer la filière nucléaire sud-coréenne, alors que plusieurs centrales sont touchées par des arrêts de réacteurs depuis fin 2012, sur fond…
lun 25 Jan 2016
Interrogée par le député écologiste Denis Baupin, la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a expliqué qu’EDF devait devenir «l’opérateur majeur de la transition énergétique». Pour y parvenir, le journaliste Vincent Giret souligne « les transformations inédites dans l’histoire de l’entreprise » réalisées par  le…
mar 21 Mai 2013
Si l’accident de Fukushima en mars 2011 a relancé le débat sur la sécurité de la filière nucléaire, celle-ci ne semble pas être réellement affaiblie. De nombreux réacteurs sont actuellement en construction et d’autres en projet. Selon les chiffres de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.