THAWT : un nouveau procédé pour exploiter l'énergie de la marée - L'EnerGeek

THAWT : un nouveau procédé pour exploiter l’énergie de la marée

thawt-creditphoto-kepler_energyEn collaboration avec le département des sciences de l’ingénieur de l’Université d’Oxford, la compagnie Kepler Energy a développé un nouveau procédé technologique destiné à valoriser l’énergie de la marée. Nom de code : THAWT, pour “Transverse Horizontal Axis Water Turbine”.

Le dispositif ressemble à une clôture : concrètement, il s’agit d’une chaîne de turbines qui, chacune, génèrent de l’électricité et sont reliées entre elles. Les composants seront en carbone et pourront ainsi être immergés à une profondeur pouvant atteindre 30 mètres.

L’objectif : exploiter au mieux l’énergie dégagée par la force des marées sans endommager l’écosystème marin et, a fortiori, à un coût annoncé moins élevé que celui des autres énergies marines (telles que les éoliennes offshore).

Kepler Energy espère installer un premier exemplaire d’une longueur d’un kilomètre au niveau du canal de Bristol, un estuaire séparant le Sud du Pays de Galles de l’Ouest de l’Angleterre. Coût estimé pour une capacité installée de 30 MW : 200 millions d’euros (143 millions de livres). S’il se concrétise, le projet pourrait être pleinement opérationnel d’ici 2021.

“Si nous pouvons mettre en place un dispositif de 10 kilomètres de long, […] on a des capacités qui peuvent atteindre 5 ou 600 MW, ajoute l’ambitieux directeur de Kepler Energy, Peter Dixon. Pour mieux visualiser, c’est l’équivalent d’un petit réacteur nucléaire dans le canal de Bristol”.

Crédit photo : Kepler Energy

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
jeu 2 Juin 2016
Le récent mouvement de panique lié à une éventuelle pénurie de carburant confirme le choix judicieux de la France de se tourner sérieusement vers la mobilité électrique. S'il faut s'attendre à ce que l'approvisionnement en électricité augmente dans les années à venir, pour les besoins…
jeu 16 Mai 2019
C’est un classement qui montre que la transition énergétique est en bonne voie en France. Le cabinet EY a publié une étude ce mercredi 15 mai 2019 qui fait de la France le troisième pays le plus attractif au monde…
lun 20 Mar 2017
Si la production d'énergie provenant de sources renouvelables (EnR) reste inégale selon les pays membres de l'Union Européenne, elle a néanmoins enregistré une forte hausse de sa part dans la consommation énergétique globale en l'espace d'une décennie. Selon un communiqué…
jeu 18 Fév 2021
Le 15 février dernier, Orange a signé un partenariat stratégique avec ENGIE. Le groupe de télécommunications souhaite déployer une solution globale pour l'approvisionnement de son électricité verte. ENGIE va piloter la mise en œuvre de cette solution. Et Orange compte bien…

COMMENTAIRES

  • bonjour

    dans ce cas il est possible d avoir un production d électricité de façon moins aléatoire et inconstante

    par rapport a l éolien ou le photo voltaïque

    cordialement a plus

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.