THAWT : un nouveau procédé pour exploiter l'énergie de la marée - L'EnerGeek

THAWT : un nouveau procédé pour exploiter l’énergie de la marée

thawt-creditphoto-kepler_energyEn collaboration avec le département des sciences de l’ingénieur de l’Université d’Oxford, la compagnie Kepler Energy a développé un nouveau procédé technologique destiné à valoriser l’énergie de la marée. Nom de code : THAWT, pour “Transverse Horizontal Axis Water Turbine”.

Le dispositif ressemble à une clôture : concrètement, il s’agit d’une chaîne de turbines qui, chacune, génèrent de l’électricité et sont reliées entre elles. Les composants seront en carbone et pourront ainsi être immergés à une profondeur pouvant atteindre 30 mètres.

L’objectif : exploiter au mieux l’énergie dégagée par la force des marées sans endommager l’écosystème marin et, a fortiori, à un coût annoncé moins élevé que celui des autres énergies marines (telles que les éoliennes offshore).

Kepler Energy espère installer un premier exemplaire d’une longueur d’un kilomètre au niveau du canal de Bristol, un estuaire séparant le Sud du Pays de Galles de l’Ouest de l’Angleterre. Coût estimé pour une capacité installée de 30 MW : 200 millions d’euros (143 millions de livres). S’il se concrétise, le projet pourrait être pleinement opérationnel d’ici 2021.

“Si nous pouvons mettre en place un dispositif de 10 kilomètres de long, […] on a des capacités qui peuvent atteindre 5 ou 600 MW, ajoute l’ambitieux directeur de Kepler Energy, Peter Dixon. Pour mieux visualiser, c’est l’équivalent d’un petit réacteur nucléaire dans le canal de Bristol”.

Crédit photo : Kepler Energy

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
lun 7 Mai 2018
A défaut de pouvoir concrétiser ses propres projets de parcs éoliens offshore au large de l'Hexagone, la faute à des recours en justice à répétition, le groupe EDF investit dans l’éolien en mer à l’étranger. L’énergéticien a annoncé jeudi 3…
mar 10 Juin 2014
C'est dans la ville de Versailles, du 28 juin au 14 juillet prochain, que se déroulera l'édition 2014 du Solar Decathlon. Cette manifestation d'ampleur mondiale, qui prendra place dans l'écoquartier des Mortemets, comprend une compétition d'architecture durable qui vise à…
mer 23 Jan 2019
Les 20e Assises de la transition énergétique se sont ouvertes à Dunkerque le 22 janvier 2019 en présence de François de Rugy. Le ministre de la Transition écologique et solidaire s’est exprimé sur plusieurs grands enjeux qui secouent le pays.…
ven 18 Oct 2013
Selon le rapport publié lundi 14 octobre par GlobalData, les capacités hydroélectriques mondiales devraient passer de 1.065 GW à 1.407 GW d'ici 2020. Selon le cabinet de consultant anglais, "le marché de l’hydroélectricité est un secteur lucratif pour l’investissement, comprenant…

COMMENTAIRES

  • bonjour

    dans ce cas il est possible d avoir un production d électricité de façon moins aléatoire et inconstante

    par rapport a l éolien ou le photo voltaïque

    cordialement a plus

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.