L’avion solaire Solar Impulse valide sa première étape - L'EnerGeek

L’avion solaire Solar Impulse valide sa première étape

L’avion solaire suisse Solar Impulse s’est posé samedi à Phoenix (Arizona) : c’est la fin de sa première étape dans la traversée des États-Unis.

Comme prévu, l’avion expérimental a atterri dans la nuit de samedi à l’aéroport de Sky Harbord de Phoenix. Il achève donc la première étape de son voyage, qui a débuté vendredi soir : ce premier vol a duré 18 heures.

L’avion va relier San-Francisco à New-York, grâce à ses quatre moteurs électriques alimentés par l’énergie solaire.

Pour des raisons de sécurité, le trajet se fera en cinq étapes, bien qu’il soit possible de le faire sans escale. Mais l’avion étant monoplace, les deux pilotes, Bertrand Piccard, le co-initiateur (qui a assuré le premier vol) et André Borschberg vont devoir se relayer.

L’équipe se préparait depuis le mois mars : l’avion a fait plusieurs vols d’essai dans la région de San-Francisco. Mais le départ, initialement prévu pour le 1er mai, a dû être repoussé pour des raisons climatiques.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 1 Avr 2014
Facebook a réaffirmé sa volonté d’apporter internet à tous ceux qui n’y ont pas encore accès et cela par tous les moyens. Parmi les projets à l’étude, les avions-relais alimentés à l’énergie solaire pourraient bien l’emporter. Si les deux tiers…
ven 29 Mai 2015
La commune de Petite-Rosselle située dans l'agglomération de Forbach en Moselle pourrait accueillir dès 2016 un nouveau parc solaire de plus de 44.000 modules photovoltaïques. C'est du moins la volonté du groupe allemand MontanSolar, spécialisé dans l'exploitation énergétique des anciens…
mar 4 Avr 2017
Dans un pays où le pétrole est roi, concevoir une ville verte qui fonctionne entièrement aux énergies renouvelables n’était pas un projet évident. Et pourtant, la ville de Babcock Ranch est déjà en train de sortir de terre. Cette ville…
jeu 1 Sep 2016
L'énergie éolienne serait la source d'énergie qui affiche la plus importante croissance aux États-Unis. Mieux, les turbines éoliennes pourraient couvrir près de 10 % de la demande énergétique américaine d'ici quatre ans. C'est du moins ce qu'affirme l’Association américaine de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.