Areva construira la seconde centrale nucléaire turque - L'EnerGeek

Areva construira la seconde centrale nucléaire turque

D’après le quotidien japonais Nikkei, les groupes français Areva et japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) seront chargés de la construction de la seconde centrale nucléaire de Turquie.

Selon le journal nippon, un accord sera signé vendredi 3 mai entre le président Erdogan et le gouvernement japonais. Ce contrat, s’élevant à 15,6 milliards d’euros, porte sur la construction d’une centrale nucléaire à Sinop, sur les rives de la mer Noire.

Au mois de mars, GDF-Suez avait déposé sa candidature pour la construction de cette même centrale. Finalement, l’entreprise française pourrait être chargée de l’exploitation de la centrale. Areva et MHI ont proposé à la Turquie une centrale comprenant quatre réacteurs Atmea-1 d’une puissance unitaire de 1.100 mégawatts.

Avec cette deuxième centrale, la Turquie cherche à augmenter la part du nucléaire dans son mix électrique pour atteindre 15% à l’horizon 2030. Le gouvernement turc à réaffirmer sa volonté de lancer la construction de trois autres centrales en cinq ans, afin de sortir de sa dépendance énergétique, notamment vis-à-vis de la Russie.

Les travaux sur le site de Sinop devraient commencer en 2017 et la mise en service de la centrale est prévue en 2023.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 1 Mar 2016
En transposant la directive européenne 2011/70/EURATOM du Conseil du 19 juillet 2011, la France modernise son code de l’environnement et s’adapte au cadre communautaire pour une gestion responsable et sûre du combustible usé et des déchets radioactifs. (suite…)
ven 14 Sep 2018
A l'occasion du lancement, jeudi 6 septembre 2018, de la concertation publique concernant les conditions de la poursuite de fonctionnement après 40 ans des réacteurs de 900 MW, intéressons-nous aux différentes catégories de réacteurs nucléaires en service en France et…
jeu 17 Déc 2015
Areva et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ont officialisé un accord portant sur le démantèlement des installations nucléaires du site de Marcoule. Pour un montant de 370 millions d’euros, le groupe de Philippe Knoche devra s’occuper de l’ancienne usine…
jeu 19 Fév 2015
Les autorités indiennes et sri lankaises ont conclu le 15 février un accord de coopération en matière de nucléaire civil, notamment pour faciliter l’échange de connaissances et de ressources en la matière. Une manière pour le Sri Lanka d’atteindre plus…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.