Pologne : EDF finalise la cession de ses activités dans le gaz et le charbon

Pologne : EDF finalise la cession de ses activités dans le gaz et le charbon

EDF-pologne

Le projet de cession par EDF de ses activités de cogénération et de sa centrale thermique de Rybnik en Pologne, a finalement été entériné. L’énergéticien public polonais PGE a annoncé, lundi 13 novembre 2017, la finalisation de la reprise des activités EDF Polska dans le charbon et le gaz pour un montant fixé à 4,27 milliards de zlotys, soit un milliard d’euros.

En cours depuis le mois de mai dernier et la signature d’un accord préalable, l’opération de cession engagée avec le groupe public polonais PGE bénéficiait depuis le mois d’octobre du feu vert des autorités nationales de la concurrence, et n’attendait plus que l’accord d’une agence d’État polonaise (disposant d’un droit de préemption) pour être finalisée.

PGE, seul repreneur autorisé par l’Etat polonais

Cette opération prévoit le rachat par PGE de huit centrales thermiques dans les grandes villes de Pologne, de la centrale au charbon de Rybnik en Silésie et de 400 km de réseaux de chaleur d’EDF Polska dans quatre villes, contre un montant d’environ 1,05 milliard d’euros. Pour rappel, le groupe PGE était le seul repreneur autorisé par l’Etat à la suite du blocage fin 2016 par les autorités de la scission d’EDF Polska, dont EDF entendait vendre les actifs de cogénération (chaleur et électricité) au fonds australien IFM Investors et les actifs de la centrale à charbon de Rybnik (électricité) au groupe tchèque EPH. Le gouvernement polonais, très conservateur, considérait cette opération comme contraire aux intérêts nationaux, et avait prétexté la crainte d’une envolée des prix et des risques pour la sécurité énergétique de la Pologne.

Désireux de se délester de ses unités de production thermiques dans le cadre d’un plan de cessions d’actifs d’au moins 10 milliards d’euros sur la période 2015-2020, EDF maintiendra néanmoins sa présence en Pologne via ses filiales EDF Énergies Nouvelles et Dalkia.

Crédits photo : Biznesalert

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Fév 2017
Moins connu en raison du grand nombre de chauffages électriques déployés dans l'Hexagone, le chauffage au bois est tout de même utilisé par près de 8 millions de ménages en France et pourrait s'affirmer au fil des ans comme une…
mar 12 Avr 2016
Le 11 avril dernier, l’Institut Montaigne donnait une conférence pour évoquer l’après-COP21. Plusieurs grands patrons, tels qu’Antoine Frérot (Véolia), Pierre-André de Chalendar (Saint-Gobain) ou Jean-Pierre Clamadieu (Solvay), ont participé à l’événement pour plaider de nouveau en faveur de l’instauration d’un…
mer 18 Oct 2017
Le Syndicat national du chauffage urbain (SNCU), soutenu par l'association Amorce (regroupant notamment collectivités et entreprises), a interpellé le gouvernement dans le cadre d’un communiqué publié vendredi 13 octobre dernier. Inquiets des nouvelles orientations budgétaires de l’Etat présentées dans le…
mer 15 Fév 2017
A la suite de la mise en application de l'accord de réduction de la production signé en décembre par les pays membres de l'Opep et certains pays non membres, l'offre mondiale de pétrole a diminué de manière significative au mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *