Création d’un nouveau label dédié au financement participatif

Transition écologique : création d’un nouveau label dédié au financement participatif

financement-participatif-transition-energétique

Le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’association Financement participatif France (FPF) ont signé, jeudi 28 septembre 2017, une convention de partenariat dans le but de créer un nouveau label « financement participatif de la croissance verte » dédié aux projets de financement participatif qui participent à la transition écologique en France. Les premiers projets devraient être labellisés en fin d’année 2017 et présentés lors de la conférence World Efficiency organisée du 12 au 14 décembre à Paris.

Conçu comme le moyen de qualifier les projets de financement participatif qui concourent à la transition énergétique et écologique dans les territoires et permettent ainsi de réorienter les financements vers une économie bas carbone, ce label concernera toutes les formes de financement participatif (dons, prêts, capital, obligations, royalties et minibons).

Lire aussi : Le crowdlending : un financement participatif qui soutient les énergies renouvelables

Tous les projets hébergés sur les plateformes de financement participatif seront donc éligibles à la condition qu’ils relèvent d’une activité « verte » au sens de la nomenclature inspirée du label Transition énergétique et écologique pour le climat (TEE). Il s’appuiera principalement sur la transparence de l’information relative au projet et sur la prise en compte d’indicateurs mesurant ses impacts sur l’eau, la biodiversité, le changement climatique et l’économie circulaire.

A l’instar du label Transition énergétique et écologique pour le climat à destination des fonds d’investissement et autres sociétés de gestion financière, créé en décembre 2015, cette nouvelle certification a pour objectif de mobiliser l’épargne vers la lutte contre le changement climatique. Elle avait été expressément demandée par les plateformes de financement participatif elles-mêmes afin de leur permettre de mieux identifier sur leurs sites (et donc mieux promouvoir) les projets responsables et durables.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 5 Sep 2014
Le constructeur de cellules solaires japonais Kyocera a annoncé, jeudi 4 septembre, le début d'un important chantier qui vise à développer la plus grande centrale photovoltaïque flottante du monde. Un projet dont le développement reposera en partie sur le savoir-faire de Ciel…
lun 11 Août 2014
En Wallonie, la mise en place de peignes sur les pales des éoliennes de Waimes pour réduire le bruit par l’entreprise allemande Enercon va bientôt fêter son première anniversaire. Presque un an après cette première en Belgique, qui faisait suite…
mer 16 Nov 2016
A l'instar du groupe français Total, qui a lancé cette année sa nouvelle division consacrée aux énergies renouvelables et à la production d'électricité, la grande majorité des groupes pétroliers internationaux ont entamé leur diversification. S'adapter aux récents bouleversements énergétiques et…
ven 11 Oct 2013
Le groupe énergétique allemand RWE a inauguré, dans le courant du mois de septembre, la ferme éolienne marine de Thorntonbank, implantée à 30 kilomètres au large des côtes belges. Cette ferme éolienne offshore dispose d'une puissance de 325,2 MW. Pleinement…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *