Le schéma éolien breton lui aussi annulé par la justice Le schéma éolien breton lui aussi annulé par la justice

Le schéma éolien breton lui aussi annulé par la justice

Après le Poitou-Charentes, dont l’annulation du schéma éolien a été confirmée par la cour d’appel administrative de Bordeaux le 4 avril 2017, c’est au tour de la région Bretagne d’être rappelée à l’ordre par la justice. Le schéma régional éolien breton, contesté par plusieurs associations anti-éoliennes, a été annulé lui aussi par la cour d’appel administrative de Nantes en seconde instance suite au recours formulé par le ministère de l’Environnement.

Répondant à un recours du ministère de l’Ecologie, la cour d’appel administrative de Nantes a confirmé ici un premier jugement du tribunal administratif de Rennes, considérant que les exceptions retenues dans le cadre de ce schéma éolien « ne sauraient tenir lieu de critères suffisants pour identifier les parties du territoire régional favorables au développement de l’énergie éolienne », et estimant que le préfet avait donc « commis une erreur de droit » environnemental.

Lire aussi : Le Schéma éolien de Poitou-Charentes annulé par la justice

Le texte, adopté par arrêté préfectoral à l’automne 2012, prévoyait notamment l’implantation, d’ici à 2020, sur le territoire breton, de 2.500 éoliennes pour atteindre une production de 2.500 mégawatts, soit environ un dixième de la consommation annuelle d’électricité dans la région. Problème, ce schéma ne définissait pas, selon l’association Vents de Folie (qui regroupe une vingtaine d’associations bretonnes opposées à ce schéma régional éolien), les zones à préserver incompatibles avec la présence d’éoliennes en raison de leur caractère exceptionnel, et laissait ainsi le champ libre aux industriels. Hormis un vaste périmètre autour des zones d’aviation civile et militaire, et du Mont Saint-Michel, situé en Normandie mais tout proche de la Bretagne, le SRE n’interdisait pas l’implantation d’éoliennes dans de nombreux paysages emblématiques comme les Monts d’Arrée, les mégalithes de Carnac ou le cap Fréhel, par exemple.

Lire aussi : Ségolène Royal prépare un nouvel appel d’offres dans l’éolien terrestre

Si d’autres régions, comme l’Île-de-France ou l’Aquitaine, ont déjà vu leur schéma régional éolien annulé par la justice pour vice de procédure par exemple, « le tribunal administratif de Rennes est le seul à avoir annulé un schéma régional éolien sur le fond », se félicite Sébastien Collet, avocat de Vents de Folie.

Crédits photo : Hans

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Jan 2016
Imaginez des vêtements qui pourraient libérer de la chaleur pour vous garder au chaud, ou un pare-brise de voiture capable de stocker l'énergie solaire et de la relâcher instantanément en cas de gel. Ces scénarios dignes d'un film de science-fiction…
jeu 28 Jan 2016
Selon le secrétaire général du ministère de l’Energie, Abderrahim El Hafidi, le Maroc produira bientôt l’énergie éolienne à des prix très compétitifs. Avec un mégawattheure estimé entre 25 et 30 dollars, le royaume compte désormais sur les énergies renouvelables pour assurer…
ven 9 Sep 2016
C'est à Abou Dhabi qu'a commencé et s'est terminée l'aventure de Solar Impulse 2. Le 26 juillet dernier, cet avion à propulsion électrique terminait en effet avec succès un périple tout aussi ambitieux qu'improbable : un tour du monde en avion…
jeu 7 Fév 2013
Située à une vingtaine de kilomètres au sud de Strasbourg, Krautergersheim s’est auto-proclamée « capitale de la choucroute ». Et pour cause, 70% de la production française provient de cette commune. Depuis un an, le jus issu de la fermentation des choux…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *