Engie et le Crédit agricole renforcent leur partenariat dans l'éolien terrestre Engie et le Crédit agricole renforcent leur partenariat dans l'éolien terrestre

Engie et le Crédit agricole renforcent leur partenariat dans l’éolien terrestre

éolien

Le groupe énergétique Engie et Crédit Agricole Assurances ont annoncé mardi 3 janvier le renforcement de leur partenariat dans l’éolien terrestre via l’intégration des capacités de production de la filiale d’Engie MAÏA EOLIS. Initiée en 2013 par la création d’une joint-venture dédiée aux énergies renouvelables FEIH, cette collaboration permet à l’énergéticien de gagner en crédit et en garanties financières dans le cadre de sa stratégie de développement et d’investissements durables.

Engie renforce son partenariat avec Crédit Agricole Assurances en intégrant dans leur société commune FEIH (Futures Energies Investissement Holding) la capacité éolienne de MAÏA EOLIS acquise en mai dernier. Selon les termes de cet accord détaillé en début de semaine, les parcs éoliens exploités par MAÏA EOLIS, représentant une capacité cumulée de 267 MW, sont cédés à la société FEIH. Cette société commune exploitera désormais 810 MW de capacités installées d’éolien terrestre dans l’Hexagone.

Lire aussi : Engie vend sa centrale au charbon de Polaniec aux autorités polonaises

Depuis sa création en 2013, ce partenariat a permis à Engie de réduire son endettement net d’environ 400 millions d’euros et de continuer à se développer dans l’éolien tout en limitant les capitaux investis. « Cette transaction renforce le partenariat stratégique ambitieux de long terme initié en 2013 entre Engie et Crédit Agricole Assurances, dont l’objectif est de faire croître notre portefeuille commun d’actifs éoliens en cohérence avec les ambitions d’Engie de doubler ses capacités dans l’éolien en France d’ici 5 ans »,  explique dans un communiqué Gwenaëlle Huet, Directrice générale de la Business Unit « France Renouvelables » chez Engie.

Lire aussi : Le Crédit Agricole développe les énergies renouvelables

De son côté, le groupe Crédit Agricole Assurances poursuit ainsi son engagement dans la transition énergétique via l’allocation d’investissements dans des infrastructures énergétiques renouvelables. Le groupe financier s’est également allié en 2015 au producteur d’énergie verte Quadran pour la création d’une seconde coentreprise dédiée à l’énergie éolienne baptisée Quadrica.

Crédits photo : Maia Eolis

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 14 Juin 2016
Avec 29 fermes solaires ouvertes ces derniers mois, le Chili ne parvient plus à écouler ses excédents de production et la distribue gratuitement à une partie de la population. Une aubaine pour les consommateurs bien que cette situation fragilise les énergéticiens.…
mer 23 Mar 2016
Avec la montée en puissance des énergies renouvelables (ENR) dans le mix énergétique mondial, les énergéticiens s’intéressent de plus en plus aux prévisions météorologiques. D’après les spécialistes, le marché serait en « effervescence », notamment du fait de la transition énergétique et de…
lun 27 Fév 2017
Fortement pourvue en ressources géothermiques, l’Île-de-France entend bien développer au maximum une énergie à la fois propre, peu coûteuse et stable dans sa production. Dernier projet en date dans la région, l'éco-quartier Clichy-Batignolles, situé dans le nord-ouest de Paris, a…
lun 4 Août 2014
Selon Hervé Mignon, directeur de Réseau de transport d’électricité (RTE), « nous sommes cette année en face d'une inflexion profonde, qui correspond aussi à un changement structurel du parc de production français ». Cette dynamique nouvelle confirme la montée en puissance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *