Engie et le Crédit agricole renforcent leur partenariat dans l'éolien terrestre - L'EnerGeek

Engie et le Crédit agricole renforcent leur partenariat dans l’éolien terrestre

eolien-terrestre-appel-offres-nicolas-hulot

Le groupe énergétique Engie et Crédit Agricole Assurances ont annoncé mardi 3 janvier le renforcement de leur partenariat dans l’éolien terrestre via l’intégration des capacités de production de la filiale d’Engie MAÏA EOLIS. Initiée en 2013 par la création d’une joint-venture dédiée aux énergies renouvelables FEIH, cette collaboration permet à l’énergéticien de gagner en crédit et en garanties financières dans le cadre de sa stratégie de développement et d’investissements durables.

Engie renforce son partenariat avec Crédit Agricole Assurances en intégrant dans leur société commune FEIH (Futures Energies Investissement Holding) la capacité éolienne de MAÏA EOLIS acquise en mai dernier. Selon les termes de cet accord détaillé en début de semaine, les parcs éoliens exploités par MAÏA EOLIS, représentant une capacité cumulée de 267 MW, sont cédés à la société FEIH. Cette société commune exploitera désormais 810 MW de capacités installées d’éolien terrestre dans l’Hexagone.

Lire aussi : Engie vend sa centrale au charbon de Polaniec aux autorités polonaises

Depuis sa création en 2013, ce partenariat a permis à Engie de réduire son endettement net d’environ 400 millions d’euros et de continuer à se développer dans l’éolien tout en limitant les capitaux investis. « Cette transaction renforce le partenariat stratégique ambitieux de long terme initié en 2013 entre Engie et Crédit Agricole Assurances, dont l’objectif est de faire croître notre portefeuille commun d’actifs éoliens en cohérence avec les ambitions d’Engie de doubler ses capacités dans l’éolien en France d’ici 5 ans »,  explique dans un communiqué Gwenaëlle Huet, Directrice générale de la Business Unit « France Renouvelables » chez Engie.

Lire aussi : Le Crédit Agricole développe les énergies renouvelables

De son côté, le groupe Crédit Agricole Assurances poursuit ainsi son engagement dans la transition énergétique via l’allocation d’investissements dans des infrastructures énergétiques renouvelables. Le groupe financier s’est également allié en 2015 au producteur d’énergie verte Quadran pour la création d’une seconde coentreprise dédiée à l’énergie éolienne baptisée Quadrica.

Crédits photo : Maia Eolis

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 21 Avr 2016
Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d'électricité sous forme de gaz.   (suite…)
lun 16 Juin 2014
Pour répondre à des problèmes d'approvisionnement croissants, le Royaume hachémite de Jordanie a décidé de poursuivre ses investissements dans des infrastructures énergétiques. Selon des informations rapportées par l'agence de presse jordanienne Petra, le pays prévoirait d'ores et déjà de construire…
lun 21 Jan 2013
Les PME françaises de la filière solaire ne manquent pas d’imagination. Après le panneau solaire qui éclaire, breveté par la société SNA Solar, Solaire 2G vient de mettre au point un panneau solaire hybride qui fournit à la fois de l’électricité…
mer 20 Nov 2013
Jeudi 14 novembre, l'Ademe a publié une réactualisation de son rapport "La production éolienne d’électricité", apportant des données supplémentaires notamment sur le secteur français du petit éolien. L'organisme apporte quelques conseils aux porteurs de projets de petit éolien, dont 2.500…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *