Contrôle des réacteurs nucléaires : le groupe EDF maintient son calendrier - L'EnerGeek Contrôle des réacteurs nucléaires : le groupe EDF maintient son calendrier - L'EnerGeek

Contrôle des réacteurs nucléaires : le groupe EDF maintient son calendrier

Alors que plusieurs médias ont annoncé mardi des retards dans la réalisation des contrôles de sécurité en cours sur plusieurs réacteurs nucléaires français, le groupe EDF a tenu à mettre immédiatement un terme à la polémique. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l’exploitant du parc nucléaire français travaillent de concert afin de redémarrer la majorité des réacteurs en maintenance dans les plus brefs délais et aucun changement n’est prévu par rapport au calendrier communiqué préalablement, a confirmé EDF.

Selon des informations de la radio BFM Business, sept réacteurs nucléaires arrêtés par EDF pour contrôles de sûreté ne devraient pas redémarrer avant début janvier, ces contrôles nécessitant plus de temps que prévu. « Nous attendions des compléments d’informations pour mi-novembre mais nous n’avons pas tout reçu« , a indiqué sur BFM Business mardi 15 novembre le président de l’ASN, Pierre-Franck Chevet. « Il faudra ensuite un mois au gendarme du secteur pour donner ou refuser l’autorisation de redémarrer les sept réacteurs, puis une quinzaine de jours à EDF pour les relancer« , affirme de son côté la chaîne d’information continue.

Interrogé par l’AFP en réponse à ces allégations, le groupe EDF s’est voulu rassurant. « Aujourd’hui, nous sommes dans un processus d’instruction. Des échanges réguliers se poursuivent avec l’ASN« , a indiqué un porte-parole d’EDF, confirmant dans le même temps le calendrier communiqué par le groupe début novembre qui prévoit le report du redémarrage de certains réacteurs à la fin décembre.

Lire aussi : EDF fait le point sur son « grand carénage »  

Pour rappel, l’Autorité de sûreté nucléaire française avait demandé en juin dernier à EDF de procéder à des essais complémentaires sur les générateurs de vapeur équipant 18 de ses réacteurs français. A ce jour, sur les 12 réacteurs concernés par ces investigations, cinq ont pu redémarrer et sept sont dans l’attente d’un feu vert de l’ASN. Les contrôles des cinq derniers réacteurs ont été étalés jusqu’à la mi-janvier et devraient avoir lieu avant l’entrée dans la saison froide afin que le parc soit disponible entre janvier et mars (mois où la consommation est souvent la plus forte).

Lire aussi : La centrale nucléaire de Chinon éclaire sa « Boule »

Crédits photo : E48616

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 13 Fév 2015
Alors que le Sénat souhaite retirer du projet de loi sur la transition énergétique l'article qui propose de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production globale d'électricité française d'ici 2025, le chef du gouvernement a confirmé l'objectif de réduction…
mar 7 Oct 2014
Le Président bolivien, Evo Morales, a annoncé le jeudi 2 octobre dernier la volonté de son gouvernement d'investir à long terme dans l'énergie nucléaire et de lancer la construction de la première centrale dans le département de La Paz d'ici…
mar 5 Mar 2013
Alors que le groupe français fait face à d’importantes annulations de commandes pour ses EPR depuis l’accident de Fukushima, Areva a décidé d’entrer sur le marché de la prolongation des réacteurs nucléaires. Depuis mars 2011, Areva a évalué à 940…
ven 21 Fév 2014
EDF a détaillé, jeudi 20 février, les coûts de son plan « grand carénage » qui doit permettre la prolongation de la durée d’exploitation des centrales nucléaires du parc EDF au-delà de 40 ans. Les centrales seront mises aux nouvelles normes de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *