Contrôle des réacteurs nucléaires : le groupe EDF maintient son calendrier - L'EnerGeek

Contrôle des réacteurs nucléaires : le groupe EDF maintient son calendrier

EDF

Alors que plusieurs médias ont annoncé mardi des retards dans la réalisation des contrôles de sécurité en cours sur plusieurs réacteurs nucléaires français, le groupe EDF a tenu à mettre immédiatement un terme à la polémique. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l’exploitant du parc nucléaire français travaillent de concert afin de redémarrer la majorité des réacteurs en maintenance dans les plus brefs délais et aucun changement n’est prévu par rapport au calendrier communiqué préalablement, a confirmé EDF.

Selon des informations de la radio BFM Business, sept réacteurs nucléaires arrêtés par EDF pour contrôles de sûreté ne devraient pas redémarrer avant début janvier, ces contrôles nécessitant plus de temps que prévu. « Nous attendions des compléments d’informations pour mi-novembre mais nous n’avons pas tout reçu« , a indiqué sur BFM Business mardi 15 novembre le président de l’ASN, Pierre-Franck Chevet. « Il faudra ensuite un mois au gendarme du secteur pour donner ou refuser l’autorisation de redémarrer les sept réacteurs, puis une quinzaine de jours à EDF pour les relancer« , affirme de son côté la chaîne d’information continue.

Interrogé par l’AFP en réponse à ces allégations, le groupe EDF s’est voulu rassurant. « Aujourd’hui, nous sommes dans un processus d’instruction. Des échanges réguliers se poursuivent avec l’ASN« , a indiqué un porte-parole d’EDF, confirmant dans le même temps le calendrier communiqué par le groupe début novembre qui prévoit le report du redémarrage de certains réacteurs à la fin décembre.

Lire aussi : EDF fait le point sur son « grand carénage »  

Pour rappel, l’Autorité de sûreté nucléaire française avait demandé en juin dernier à EDF de procéder à des essais complémentaires sur les générateurs de vapeur équipant 18 de ses réacteurs français. A ce jour, sur les 12 réacteurs concernés par ces investigations, cinq ont pu redémarrer et sept sont dans l’attente d’un feu vert de l’ASN. Les contrôles des cinq derniers réacteurs ont été étalés jusqu’à la mi-janvier et devraient avoir lieu avant l’entrée dans la saison froide afin que le parc soit disponible entre janvier et mars (mois où la consommation est souvent la plus forte).

Lire aussi : La centrale nucléaire de Chinon éclaire sa « Boule »

Crédits photo : E48616

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 2 Avr 2013
Exactement deux ans après la mise en service de l’unité Sud de l’usine George Besse 2 d’enrichissement d’uranium, l’unité Nord vient d’être inaugurée par Areva, vendredi 29 mars sur le site nucléaire du Tricastin. Ces deux unités, qui forment l’ensemble…
lun 19 Mai 2014
A l’occasion de l’assemblée générale annuelle des actionnaires d’EDF, son PDG Henri Proglio a évoqué l'avenir du groupe alors que son mandat s’achève en novembre. Pour lui, il faut poursuivre la politique axée autour d’une électricité bon marché et des centrales nucléaires…
jeu 24 Nov 2016
Interrogé par le Figaro mardi 22 novembre, Pierre-Franck Chevet, le Président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a fournis quelques précisions quant aux capacités disponibles du parc nucléaire français pour cet hiver. Les réacteurs d'EDF actuellement à l'arrêt, soit une…
lun 3 Août 2015
Le groupe énergétique japonais, Kyushu Electric, exploitant de la centrale de Sendai dans la préfecture de Kagoshima, a annoncé la réalisation des derniers exercices de contrôle et de sécurité avant redémarrage du réacteur 1. Ces tests supervisés par l'Autorité de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *