La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim se précise - L'EnerGeek La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim se précise - L'EnerGeek

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim se précise

FessenheimL’Etat et EDF ont finalement trouvé un accord concernant la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Mercredi 24 août, le ministère de l’énergie a confirmé qu’un premier versement de 100 millions d’euros serait effectué en 2019, tandis qu’un second versement d’au moins 300 millions interviendra ensuite en 2020.

Après de longues tractations, Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, et Ségolène Royal, la ministre de l’Energie, se sont entendus sur les coûts de fermeture des deux réacteurs de 900 mégawatts à Fessenheim (Haut-Rhin). Au total, l’Etat s’est engagé à verser au minimum 400 millions d’euros à l’énergéticien ; l’indemnisation pourrait même être réévaluée à la hausse selon l’évolution « des prix de l’énergie », précise un porte-parole du ministère.

Lire aussi : Fessenheim : « le grand chelem de l’erreur » selon Nicolas Sarkozy

Cet accord va être présenté au comité central d’entreprise d’EDF, le 14 septembre prochain, puis au conseil d’administration du groupe avant la fin de l’année. Le gouvernement pourra alors prendre le décret entérinant la décision de fermeture, mais celle-ci n’interviendra que deux ans plus tard précise l’ancienne ministre de l’Environnement, Corinne Lepage, qui parle même d’un « accord en trompe l’œil ».

Pour des raisons différentes, le responsable CGT d’EDF, Philippe Page Le Merour, estime aussi que cet accord est une « blague » puisque le syndicat évalue le préjudice à 2 milliards d’euros. D’ailleurs, le maire de Fessenheim, Claude Brender, prévient qu’il a l’intention de continuer à se battre tandis que le président du conseil départemental du Haut-Rhin, Eric Straumann, réclame toujours « un plan de reconversion du site de Fessenheim à la hauteur des enjeux ».

Crédit Photo : @EstRépublicain

Rédigé par : lucas-goal

lun 30 Sep 2013
Alors que le Japon vient de rentrer dans une nouvelle période zéro nucléaire, l’opérateur Tepco (Tokyo Electric Power, l’exploitant de la centrale de Fukushima) vient d’obtenir, auprès des autorités locales de la préfecture de Niigata, l’autorisation  de demander la relance de…
mar 9 Juil 2013
Réunissant industriels et syndicats, le Comité Stratégique de la Filière Nucléaire (CSFN) présidé par Henri Proglio, PDG d’EDF, a défini son action pour les années à venir lors de la réunion de son comité de pilotage, le 4 juillet dernier.…
ven 2 Oct 2015
Depuis son arrivée à la direction d’EDF en novembre 2014, Jean-Bernard Lévy consolide les fondamentaux de l’énergéticien français. Après avoir confié à Fabrice Fourcade la gestion du projet CAP 2030, il a donc naturellement insisté sur la compétitivité de l’industrie…
mer 21 Oct 2015
La Chine se prépare à investir 69 milliards d’euros dans l’énergie nucléaire. A l’horizon 2030, elle pourrait alors compter sur 110 centrales en activité, soit plus que les Etats-Unis. Dans ce contexte, les entreprises China General Nuclear (CGN) et China National…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *