La Côte d'Ivoire veut doubler sa capacité de production électrique - L'EnerGeek

La Côte d’Ivoire veut doubler sa capacité de production électrique

Centre_production_Côte_Ivoire_photo_CiprelPremière puissance économique d’Afrique de l’Ouest francophone, la Côte d’Ivoire domine la production énergétique régionale et exporte aujourd’hui une part importante de son électricité. Le gouvernement n’entend pas pour autant en rester là et prévoit d’ores et déjà d’augmenter considérablement ses capacités de production à des fins de consommation et d’exportation. Plusieurs centrales thermiques viennent notamment d’être inaugurées ces dernières semaines et concrétisent les ambitions du président Alassane Ouattara en la matière.

La Côte d’Ivoire, leader régional de la production d’électricité

Si le taux d’électrification de la Côte d’Ivoire reste encore aujourd’hui assez limité (43 %), la production énergétique ivoirienne, composée essentiellement d’énergie thermique et hydraulique, joue néanmoins un rôle crucial dans l’approvisionnement en électricité des pays voisins comme le Ghana, le Togo, le Bénin ou le Burkina Faso. Cet approvisionnement est aujourd’hui indispensable mais toujours insuffisant et le gouvernement souhaite donc redoubler d’effort pour y faire face dans les années à venir. Comme l’expliquait récemment le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, « la hausse de l’offre énergétique de plus de 17% depuis 2012, suffit à peine aujourd’hui à couvrir la demande nationale et celle de la sous-région ».

De son côté le président Alassane Ouattara rappelait il y a peu, la nécessité « d’accroître l’offre d’énergie électrique pour répondre en partie à la demande croissante induite par la reprise économique », et sa volonté « de faire de la Côte d’Ivoire un pays auto-suffisant en production électrique ». Pour cela, le gouvernement prévoit de faire passer sa capacité de production, estimée à presque 2000 MW en 2015, à plus de 4500 MW.

Vers un doublement des capacités de production ivoiriennes

Faisant écho à cette nouvelle stratégie de développement, le président de la République Alassane Ouattara inaugurait le mercredi 17 février dernier la nouvelle extension de la centrale thermique de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (Ciprel), filiale du groupe énergétique africain Eranove installée depuis 1994 dans la capitale économique Abidjan. Cette extension permet ainsi d’augmenter de 70% la capacité installée de la compagnie passant de 321 mégawatts (MW) à 556 MW, et portant sa production d’électricité annuelle à 1 600 GW, soit l’équivalent de la consommation de 120 000 foyers ivoiriens.

Quelques semaines plus tôt, la Côte d’Ivoire s’était déjà dotée d’une nouvelle centrale thermique de 222 MW, là encore à l’initiative du groupe CIPREL. Cette nouvelle installation permettra de faire face à une demande énergétique de plus en plus grandissante pour un coût estimé à plus de 225 milliards FCFA (343 millions d’euros).

Ajouté à cela, le ministre du Pétrole et de l’Énergie, Adama Toungara a annoncé la mise en place d’un Plan national de développement comprenant plus de 9 milliards de dollars d’investissements sur les cinq prochaines années. Selon le ministre, ces nouveaux investissements devraient aboutir à la mise en service, avant 2020, de quatre barrages hydroélectriques d’une capacité totale de 587 MW, d’une centrale solaire de 167 MW, de trois centrales à gaz d’une capacité totale de 835 MW, et de deux centrales à charbon de 1 400 MW.

Crédits photo : CIPREL

Rédigé par : livingston-thomas

lun 14 Août 2017
Après les déchets industriels, agricoles et domestiques, les eaux usées sont elles aussi destinées à participer à la transition énergétique des collectivités locales. Le processus de valorisation énergétique des eaux d'égouts, mis en place dans une piscine municipale parisienne et…
lun 31 Août 2015
Deux gestionnaires de réseau de transport électrique, le français RTE et l'italien Terna, ont annoncé mardi 25 août la signature d’un protocole d’accord. Les deux entreprises souhaitent maintenir et renforcer leur coopération, alors même qu’ils collaborent actuellement à la réalisation d’une ligne…
ven 23 Juin 2017
Reconnu comme un dispositif de première importance placé au cœur des politiques publiques de réduction de la consommation d’énergie, le diagnostic énergétique permet depuis plusieurs années déjà, d’évaluer avec précision pour un futur locataire, la performance énergétique d’un logement avant…
mar 25 Mar 2014
Alors que les pays émergents voit leur demande énergétique exploser, l’ONU s’inquiète dans son rapport « Eau et Energie » 2014, dévoilé le vendredi 19 mars. En effet, pour produire de l’énergie, 600 milliards de mètres cubes d’ « or bleu » sont utilisés chaque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *