La Russie et l'Egypte s'allient pour le nucléaire - L'EnerGeek

La Russie et l’Egypte s’allient pour le nucléaire

RosatomLogoAprès avoir signé un mémorandum d’entente avec la Russie en février, l’Egypte vient de conclure un partenariat avec Rosatom pour construire sa première centrale nucléaire. Cette solution peu chère et décarbonée permet par ailleurs au président  Abdel Fattah al-Sissi de renforcer la position de puissance régionale de l’Egypte.

« C’est un vieux rêve pour l’Egypte d’avoir accès à un programme de nucléaire civil afin de produire de l’électricité », a expliqué le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Le 19 novembre dernier, le chef d’Etat s’est entendu avec le directeur général de l’agence fédérale de l’énergie atomique russe, Rosatom, Sergueï Kirienko, pour développer ses infrastructures énergétiques.

Ainsi que l’explique le responsable russe, ce contrat lance une « coopération [entre les deux pays] pour la construction et l’exploitation d’une centrale nucléaire de quatre réacteurs d’une puissance de 1.200 MW chacun. Cette première centrale fera de l’Égypte un leader régional en termes de technologie nucléaire ».

En effet, sur le continent, seule l’Afrique du Sud dispose pour l’instant de l’atome dans son mix énergétique. Actuellement, le Kenya négocie avec la Chine pour accéder à cette technologie. Prochainement, le Maroc devrait également s’équiper de des réacteurs nucléaires.

Rédigé par : jacques-mirat

ven 28 Août 2015
De nombreux scientifiques et experts internationaux de la fusion nucléaire se sont réunis cette semaine au sein de l'Université du Saskatchewan au Canada afin d'évoquer les différentes alternatives en matière de production électrique décarbonée et les défis de la commercialisation…
lun 25 Août 2014
Les Etats-Unis ont beau disposer d’une nouvelle manne, les pétroles et gaz de schiste, et développer rapidement les énergies nouvelles, ils ne renoncent pas pour autant à l’énergie nucléaire. Le département américain de l’énergie (DOE) vient d’allouer une somme de…
ven 13 Nov 2015
La Finlande a finalement autorisé la construction du premier site de stockage "éternel" de déchets nucléaires au monde. Réalisé par l’entreprise Posiva, ce site pourra conserver les combustibles usagés pendant 100.000 ans, à proximité de l’EPR d’Olkiluoto. (suite…)
mar 28 Fév 2017
Le 1er février, la Députée Barbara Romagnan présentait son rapport sur la faisabilité technique et financière du démantèlement des installations nucléaires. Quelques jours plus tard, le 22 février, la commission du développement durable de l’Assemblée Nationale auditionnait cette fois le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *