La Russie et l'Egypte s'allient pour le nucléaire - L'EnerGeek

La Russie et l’Egypte s’allient pour le nucléaire

RosatomLogoAprès avoir signé un mémorandum d’entente avec la Russie en février, l’Egypte vient de conclure un partenariat avec Rosatom pour construire sa première centrale nucléaire. Cette solution peu chère et décarbonée permet par ailleurs au président  Abdel Fattah al-Sissi de renforcer la position de puissance régionale de l’Egypte.

« C’est un vieux rêve pour l’Egypte d’avoir accès à un programme de nucléaire civil afin de produire de l’électricité », a expliqué le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Le 19 novembre dernier, le chef d’Etat s’est entendu avec le directeur général de l’agence fédérale de l’énergie atomique russe, Rosatom, Sergueï Kirienko, pour développer ses infrastructures énergétiques.

Ainsi que l’explique le responsable russe, ce contrat lance une « coopération [entre les deux pays] pour la construction et l’exploitation d’une centrale nucléaire de quatre réacteurs d’une puissance de 1.200 MW chacun. Cette première centrale fera de l’Égypte un leader régional en termes de technologie nucléaire ».

En effet, sur le continent, seule l’Afrique du Sud dispose pour l’instant de l’atome dans son mix énergétique. Actuellement, le Kenya négocie avec la Chine pour accéder à cette technologie. Prochainement, le Maroc devrait également s’équiper de des réacteurs nucléaires.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 24 Nov 2016
Interrogé par le Figaro mardi 22 novembre, Pierre-Franck Chevet, le Président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a fournis quelques précisions quant aux capacités disponibles du parc nucléaire français pour cet hiver. Les réacteurs d'EDF actuellement à l'arrêt, soit une…
mar 3 Fév 2015
Selon un communiqué du groupe EDF rendu public le jeudi 29 janvier dernier, le chantier du premier réacteur EPR sur le site de Taishan en Chine devrait s'achever avant la fin de l'année 2015. Une réelle satisfaction pour l'ensemble des…
lun 27 Jan 2014
EDF a indiqué que la cuve à combustible du futur EPR de Flamanville avait été posée avec succès au sein du bâtiment réacteur. Cette opération s’est déroulée entre mercredi et vendredi soir, sous le contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire…
ven 16 Sep 2016
Jeudi 15 septembre, le gouvernement britannique a confirmé son intention de construire deux EPR à Hinkley Point. Avec cette décision, le Royaume-Uni relance la filière nucléaire en Europe, selon Jean-Bernard Lévy, et renforce sa stratégie bas-carbone. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *