Des peignes sur les éoliennes pour réduire les nuisances sonores - L'EnerGeek Des peignes sur les éoliennes pour réduire les nuisances sonores - L'EnerGeek

Des peignes sur les éoliennes pour réduire les nuisances sonores

éolienne Joseph bozzerEn Wallonie, la mise en place de peignes sur les pales des éoliennes de Waimes pour réduire le bruit par l’entreprise allemande Enercon va bientôt fêter son première anniversaire. Presque un an après cette première en Belgique, qui faisait suite aux plaintes des voisins au sujet des nuisances sonores des 5 engins producteurs d’électricité, force est de constater que les riverains reconnaissent être moins gênés par le bruit qu’avant.

Benoît Mat, fondateur de Ventis et spécialiste éolien, explique dans l’Avenir, que « quand on achète des éoliennes, il y a des garanties de maintenance dans le contrat que l’on signe avec la marque qui les construit. Dans le cas qui nous occupe, l’installation des peignes fait partie du service après vente. C’est ce qu’on pourrait définir comme une mise à jour des machines. La marque perfectionne son produit dans le but de le rendre plus efficace ».

Le bruit est ainsi réduit de deux décibels grâce aux dents d’environ 40cm installées sur les dix derniers mètres de chaque pale. En outre, le spectre sonore est lui aussi modifié, avec un affaiblissement des sons graves qui sont ceux qui portent le plus loin physiquement car leur fréquence est plus basse que celle des sons aigus. La technologie mise en place a été inspirée des ailes de rapaces particulièrement silencieux en vol. Cela étant, les travaux sont plutôt longs : de l’ordre d’une éolienne par semaine selon Benoît Mat.

Le problème des infrastructures de Waimes venait aussi du fait que le modèle d’éolienne, l’E82 développé par Enercon, était connu pour être très nuisant d’un point de vue sonore. Des travaux similaires sont actuellement menés dans le parc entre Tournai, Antoing et Brunehaut. Ces derniers ont également été motivés par les plaintes des riverains, qui espèrent avoir les mêmes résultats qu’à Waimes… « même si le bruit zéro n’existe pas » rappelait une habitante de Waimes en parlant des éoliennes affublées de peignes. Ces améliorations semblent en tout cas plus consensuelles que les destructions pures et simples des éoliennes qui sont parfois décrétées, comme celles de Montpellier il y a un an.

Crédits photo : Joseph bozzer

Thomas Perard

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 21 Août 2014
La société ivoirienne Biokala et son directeur David Billon ont récemment confirmé la réalisation de la première centrale de production d'électricité basée sur la biomasse en Côte-d'Ivoire. Une avancée significative pour le continent africain qui ne compte à ce jour…
lun 5 Jan 2015
Voici une nouvelle manière de faire du jardinage : la société autrichienne Encolution propose d’installer dans nos jardins des centrales privées photovoltaïques en forme de tournesols, les « Smartflowers », qui comme la plante déploient leurs pétales et s’orientent pour suivre le mouvement…
mar 16 Déc 2014
Le groupe énergétique français GDF Suez et son partenaire marocain Nareva Holding ont annoncé, vendredi 12 décembre, la mise en service du parc éolien de Tarfaya, au Maroc. Équipé de 131 turbines éoliennes déployées sur 8.900 hectares, ce projet renouvelable…
lun 24 Fév 2014
Un certain scepticisme entourait la durée des vies des éoliennes par le passé. Des débats ont eu lieu quant à savoir si les aérogénérateurs étaient moins performants dans le temps que les autres énergies renouvelables (ENR). Une étude publiée dans…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *