Les fabricants d’éoliennes européens en situation critique - L'EnerGeek

Les fabricants d’éoliennes européens en situation critique

Contre toute logique, alors que la demande en énergies renouvelables est à son apogée, les fabricants européens d’éoliennes sont à la peine. Certains pourraient devoir déposer le bilan prochainement, alors même qu’ils ne subissent pas encore de plein fouet la concurrence chinoise.

 

La hausse des coûts est partout, et parfois, énorme. Matières premières, composants électroniques, impact du coût du transport : tout concourt à rendre l’éolienne de plus en plus chère à fabriquer. Le souci, c’est que la plupart des éoliennes en fabrication dans les usines européennes ont été commandées… Bien avant la crise ! Certaines sont le résultat de commandes passées il y a deux, ou trois ans, dans un tout autre contexte.

Les éoliennes ne devraient pas connaître la crise

Résultat des courses, ces éoliennes sont tout simplement fabriquées, vendues, à perte, ce qui plonge les constructeurs européens dans le rouge. Siemens Gamesa accuse ainsi une perte qui approche le milliard d’euros. General Electric, qui fabrique des turbines pour éoliennes, voit aussi son résultat impacté par la situation économique générale. Vestas, une entreprise danoise, dans le top 3 des constructeurs d’éoliennes européennes, va aussi publier prochainement des pertes colossales sur 2022.

Les fabricants chinois d’éoliennes en embuscade

La première réaction des fabricants d’éoliennes, des plans d’économie drastiques, se concrétisant par des destructions d’emplois massives, ne suffiront probablement pas à leur permettre de devenir rentables à nouveau. Les fabricants chinois sont en effet en embuscade, et ont tellement augmenté leurs capacités de production, qu’ils sont capables désormais de proposer des éoliennes en grande quantités aux énergéticiens qui veulent implanter de grands parcs d’éoliennes. Toujours, dans un souci de cohérence, avec le même modèle.

Le paradoxe est immense : la demande en éoliennes affiche une progression à deux chiffres, et n’est pas loin des trois chiffres, pour les années à venir. Mais les constructeurs européens risquent de rater la vague, exactement comme pour les panneaux photovoltaïques, aujourd’hui marché totalement trusté par les chinois…

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 19 Mar 2024
Avec la polarisation du monde, la France vise à assurer sa capacité de dissuasion nucléaire. Le ministère des Armées a publié un communiqué, lundi 18 mars 2024, annonçant une collaboration entre EDF, le ministère de la Défense et le Commissariat…
jeu 15 Fév 2024
Durant la célébration de son cinquantième anniversaire, organisée au siège de l'OCDE à Paris du 13 au 15 février 2024, Fatih Birol, le président de l'AIE, a révélé l'initiation d'un processus d'adhésion visant à intégrer l'Inde comme le trente-deuxième État…
L'Allemagne se positionne à l'avant-garde de la transition écologique dans le secteur de l'électromobilité, grâce à l'élaboration de méthodes révolutionnaires pour le recyclage des batteries de voitures électriques.     Deux méthodes prometteuses de recyclage des batteries Un consortium de…
lun 27 Nov 2023
D'après une enquête de l'UFC-Que Choisir, les tarifs des bornes de charge pour les voitures électriques manquent de transparence et varient considérablement d'un opérateur à l'autre. L'association appelle à plus de transparence et à une régulation pour aligner les tarifs.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.