Le prix du superéthanol E85 en hausse de 40 % en un an

Le prix du superéthanol E85 en hausse de 40 % en un an

contribution-climat-energie-pompe-essence

Spécificité française, du moins en Europe, le superéthanol était de très loin le carburant le moins cher à la pompe depuis son lancement dans l’Hexagone, en 2007, principalement grâce à une fiscalité très avantageuse. Mais ces derniers mois, sont prix a littéralement explosé. Il dépasse désormais souvent 1 euro au litre…

Et si rouler au superéthanol n’était plus une si bonne affaire pour les automobilistes ? La question mérite d’être posée, sachant que ce carburant implique une surconsommation oscillant entre 20 et 30 %, et que le coût d’installation d’un boîtier, entre 800 et 1000 euros, exige de pas mal rouler tout de même avant de parvenir à l’amortir, et de commencer à faire des économies.

Il est en tout cas manifeste que la hausse est énorme. + 40 % sur un an, et surtout, + 15 % au cours du mois de décembre et début janvier, impact de la suppression de la prime de 10 centimes inclus.

Historiquement, le superéthanol était même toujours moins cher que le GPL, qui nécessitait un investissement beaucoup plus couteux, à savoir un réservoir spécifique, et une gestion électronique de la bi-carburation.

Un carburant jusqu’à deux fois moins cher que l’essence sans plomb

Depuis le début du mois de janvier 2023, il est encore possible de trouver du superéthanol à 95 centimes le litre, mais certaines stations le proposent à 1,15 €, comme les stations BP par exemple. Pourtant, mi-décembre, il était possible de faire le plein d’éthanol pour 0,75 € le litre, également chez BP, régulièrement moins cher que TotalEnergies sur ce carburant spécifiquement !

A 1,15 € le litre, contre un SP95-E10 à 1,76 € en moyenne, le superéthanol ne permet plus d’économiser qu’une petite trentaine de centimes d’euro par litre, une fois la surconsommation induite par ce carburant prise en compte. Au plus fort de la crise pétrolière de l’an dernier, quand le SP-95 E10 se vendait 2,20 € le litre par endroits, l’écart entre les deux carburants pouvait atteindre 1,40 €, et l’écart réel, redressé de l’impact sur la consommation, était encore de 1 € par litre ! Autrement dit, le même plein de 70 litres coutait 100 euros de moins en valeur faciale, et 70 € en valeur réelle…

Un carburant sensible à la hausse des prix du pétrole brut

Pourquoi le superéthanol a-t-il tant augmenté au cours des derniers mois ? Tout simplement à cause de l’explosion du prix des carburants.. fossiles. Car pour produire de l’éthanol, il faut cultiver des betteraves ou encore du maïs, qui par fermentation deviendront de l’alcool. Et les machines agricoles, elles, fonctionnent au diesel… On estime que dans le coût de production de l’éthanol qui servira à fabriquer du superéthanol (en ajoutant entre 15 et 30 % de super sans plomb, selon les saisons), un tiers est sensible à la fluctuation des prix des carburants, soit directement (le super ajouté), soit indirectement (le diesel consommé pour le produire).

Etant donné que le prix du baril de pétrole brut est actuellement orienté nettement à la baisse, il est probable que le litre de superéthanol puisse repasser nettement sous la barre des 1 euro le litre au cours des prochaines semaines, pour se stabiliser plutôt autour de 0,90 € le litre.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
L'électrification des transports constitue un pilier majeur dans la transition écologique et la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, les voitures thermiques représentant plus de 30 % d'entre elles. Avec l'annonce du ministre des Transports, Clément…
Volkswagen s'aligne sur les géants de l'industrie en adoptant la norme de recharge nord-américaine de Tesla, le NACS. Cette décision marque un tournant stratégique pour le groupe allemand et ses filiales, mais aussi pour le passage à l'électromobilité. Voiture électrique…
Malgré l'essor de la voiture électrique, son adoption massive en France se heurte à plusieurs obstacles dont en premier lieu le prix de ce type de véhicules. Le marché des véhicules électriques d'occasion s'ouvre, mais cette progression est-elle suffisante pour…
Vinci souhaite accélérer le passage à l'électromobilité. En collaboration avec l'opérateur espagnol Zunder, le géant autoroutier français va mettre en place trois super-stations de recharge ultra-rapide d'ici à l'été 2024. Points de recharge : un déploiement progressif, mais qui manque…

COMMENTAIRES

  • Merci pour vos articles, mais je crois que sur le prix du E85, vous avez tout faux.
    En effet, nous venons d’apprendre que les prix de l’énergie brute (pétrole et gaz *) viennent de retrouver leur niveau d’avant la “guerre-Ukraine”, et parallèlement (en même temps) nous pouvons constater que le E85 qui était encore aux environs de 0,75 euros pour les prix les + bas il y a quelques jours, est maintenant rarement en dessous de 1 euro, soit une augmentation brutale de 30% voire +

    * ” Jeudi 29 décembre 2022

    Le Morning Zapping de

    MARC
    FIORENTINO
    Le gaz et l’essence

    Les prix du gaz et du pétrole sont retombés à leur niveau d’avant-crise ukrainienne.
    C’est une première depuis le début du conflit, et c’est une bonne nouvelle pour ceux qui espèrent que le pic d’inflation est derrière nous.
    Mais pour les Français, il ne faut pas s’attendre à voir les factures de gaz et d’essence diminuer.
    Explications.”

    Répondre
  • Les voleurs de l’état vont bien renflouer les caisses de tous les états du nouvel ordre mondial, avec cette pseudo guerre créer de toute pièce pour nous faire rembourser le covid et payer tout plus cher avec un prétexte….

    Répondre
  • Je veux bien que le cout de production de l’éthanol est augmenté mais ca n’explique pas pourquoi en 1 an, le prix de l’essence est augmenté de moins de 7% quand l’éthanol a prix presque 50%.
    De plus, justifier l’augmentation du cout de production n’explique par l’augmentation du prix de l’éthanol de 30 à 40 cents dans la nuit du 31 au 1er alors qu’il ne devait prendre que 10 cents comme tous les autres carburants.
    Plutôt que de rédiger des article derrière lesquels les pétroliers peuvent se cacher, faites un vrai travail d’investigation t chercher les vraies raisons de cette augmentation.
    Posez les questions aux acteurs du secteur……à moins que vous n’ayez des intérêt dans tous cela

    Répondre
  • Soyons honnête : à chaque aide de l’état celle-ci n’est pas entièrement répercutée sur le prix de l’éthanol, et à chaque suppression d’une aide de l’état, la hausse est supérieure à l’aide disparue. Les distributeurs en profitent allègrement, tablant probablement que vu son faible prix, les gens accepterons. En un mot, il s’approprient la fiscalité avantageuse au détriment des automobilistes. Si vous comparez les cours du brut avec le prix de l’E85, vous allez voir que ça ne colle pas.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.