Voitures électriques : le bonus écologique passe à 7000 euros pour 1 français sur 2 - L'EnerGeek

Voitures électriques : le bonus écologique passe à 7000 euros pour 1 français sur 2

voiture électrique

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé une augmentation surprise du bonus écologique pour les voitures électriques. Annonce réalisée à l’occasion de l’ouverture du Mondial de l’Automobile à Paris. Un salon dont la dernière édition s’était tenue en 2018, dans un tout autre contexte économique.

 

Le bonus écologique pour les voitures électriques, financé par l’Etat, et directement déduit de la facture d’achat du véhicule en dessous d’un certain montant (47 000 euros), passera prochainement de 6 000 à 7 000 euros pour un foyer fiscal français sur deux. Administrativement, il s’agit des foyers modestes, ou très modestes, catégories établies en fonction du Revenu Fiscal de Référence (RFR). Le RFR est ensuite divisé par le nombre de parts fiscales rattachées au foyer.

L’augmentation du bonus écologique ne compense pas la hausse des prix

L’augmentation du bonus écologique est certes une bonne nouvelle pour les automobilistes intéressés par l’achat d’une voiture électrique, mais en réalité, il n’aura pas d’effet incitatif. En effet, le prix des voitures électriques a littéralement bondit au cours des derniers mois. Une voiture comme la Spring de Dacia, la moins chère du marché, est ainsi passée de 17990 € à 19800 €, en moins d’un an. D’autres véhicules électriques ont vu leur prix augmenter de 3 à 4000 €, à finition et performances équivalentes, toujours en quelques mois.

Un an d’attente pour commander une voiture électrique

Dans le même temps, le marché de la voiture électrique affronte une autre difficulté : celle des délais de livraison. Des délais de 9, 12 mois, parfois plus, sont banals. Impossible dans ces conditions pour un automobiliste dont le véhicule donne des signes de fatigue ou tombe en panne, de passer à l’électrique facilement. Même chose pour ceux qui voient arriver les mesures d’interdiction de circulation dans les ZFE

Tout cela dans un marché automobile de plus en plus morose, avec des ventes en baisse de 25 % en moyenne par rapport à la dernière année de référence, à savoir, 2019. Le Mondial de l’Automobile, quant à lui, ne durera qu’une semaine au lieu de deux, avec beaucoup moins d’exposants qu’autrefois. On attend 300 000 à 400 000 visiteurs. Le dernier Mondial avait dépassé le cap du million d’entrées…

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 11 Oct 2022
La grève dans les raffineries de pétrole qui provoque une pénurie nationale d’essence aura-t-elle raison de la patience des automobilistes ? Après l’euphorie provoquée par la remise gouvernementale de 20 centimes, à laquelle s’ajoutait la remise exceptionnelle de 30 centimes…
Le projet de parc éolien offshore à proximité de l'île d'Oléron, initié par le gouvernement en juillet 2022, en dépit de son potentiel pour la transition énergétique, rencontre une opposition ferme de la part d'acteurs locaux clés, mais fait également…
Enedis serait en train de préparer une réforme du système des heures creuses à la demande de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), afin d'alléger le réseau électrique public et de l'adapter à la production d'électricité produite à partir…
mer 31 Jan 2024
La filière nucléaire est relancée, ce qui est une bonne nouvelle pour la souveraineté énergétique. D'un autre côté, la pression sur la filière nucléaire se fait de plus en plus forte. En ce sens, le président de l'ASN, le gendarme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.