L'Union Européenne a atteint 20% d'énergies renouvelables en 2020 - L'EnerGeek

L’Union Européenne a atteint 20% d’énergies renouvelables en 2020

L'Union Européenne a atteint 20% d'énergies renouvelables en 2020

Le 18 janvier dernier, Eurostat a publié les résultats de son baromètre annuel de l’énergie. Bonne nouvelle : en 2020, l’Union Européenne a globalement tenu son engagement. Elle a atteint les 20% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique. Mais dans le détail, tous les états membres ne sont pas aussi avancés dans leur transition énergétique. La France en particulier est en retard sur ses objectifs.

Union Européenne et énergies renouvelables : les résultats pour 2020

Au sein de la Commission Européenne, Eurostat est la direction générale en charge de l’information statistique. Chaque année, cet organe d’analyse publie un baromètre consacré aux résultats en matière de transition énergétique. Mardi 18 janvier, Eurostat a ainsi mis en ligne son baromètre des énergies renouvelables pour 2020.

Les pays membres s’étaient fixé plusieurs objectifs pour répondre aux impératifs du paquet énergie-climat. L’engagement comportait deux volets : un objectif global pour l’ensemble des 27, et un engagement national pour chaque pays. Au global, l’Union Européenne a bien progressé en matière d’énergies renouvelables. Elle affiche désormais 22,1% d’ENR dans son mix énergétique. C’est mieux que l’objectif fixé de 20%.

Pour les résultats nationaux en revanche, le baromètre pose un bémol. 23 des états membres ont dépassé leurs objectifs nationaux. Trois états membres atteignent leurs objectifs sans les dépasser : La Slovénie (25% d’ENR), les Pays-Bas (14%) et la Belgique (13%). Un seul pays est en-dessous de ses objectifs nationaux : la France.

La France : mauvaise des énergies renouvelables au sein de l’Union Européenne

Avec 19,1% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique de 2020, la France fait figure de mauvais élève. L’Hexagone s’était engagé à atteindre 23% d’ENR dans son mix. L’objectif n’est pas tenu pour l’instant. Pourtant, la progression des énergies renouvelables en France est bien là. D’après les chiffres enregistrés par le service statistique du ministère de la transition écologique et solidaire, le taux de raccordement des installations d’ENR a progressé en 2021. Et il continuera sur sa lancée à cause des projets en attente. Et les chiffres définitifs de 2021, qui seront publiés dans les prochains mois, devraient confirmer cette tendance.

Le service observe 37 923 projets photovoltaïques en attente, qui devraient augmenter la puissance installée de 10,5 GW supplémentaires. 797 projets d’éolien terrestre augmenteront la capacité installée de 10,3 GW. En mer, les futures éoliennes flottantes devraient représenter 3,6 GW supplémentaires. La filière biométhane, qui progresse rapidement, devrait inaugurer 998 nouvelles installations dans les prochains mois, pour un ajout de 20 TWh/an supplémentaires. Enfin, le ministère décompte actuellement 110 projets de biogaz en attente, soit 31 MW supplémentaires à venir.

Quelles sont les énergies renouvelables les plus importantes dans l’Union Européenne ?

Eurostat observe que deux sources d’énergie verte font la course en tête. L’Union Européenne performe bien dans le domaine de l’énergie éolienne, qui représente 36% de la part d’électricité verte produite. Et l’énergie hydraulique arrive en seconde position, avec une part de 33%. L’Hydroélectricité est notamment citée en modèle en Suède, le pays qui affiche le meilleur score au baromètre. En Suède, l’hydraulique fournit pas moins de 45% de l’électricité consommée.

Toutefois, le baromètre 2020 montre que l’énergie photovoltaïque est celle qui enregistre la plus forte croissance. En 2020, elle a représenté 14% dans le mix électrique européen. Elle ne pesait pourtant que pour 1% en 2008.

Focus sur les transports en Europe

Et qu’en est-il du secteur clé des transports ? L’Union Européenne souhaitait promouvoir les énergies renouvelables dans ce domaine. Elle s’était fixée un objectif de 10% d’ENR dans ce secteur stratégique. L’objectif est atteint puisque le baromètre Eurostat constate que 10,2% de l’énergie utilisée dans le secteur des transports était issue des ENR. Dans le détail, Eurostat liste les biocarburants, le biométhane, l’hydrogène ainsi que l’électricité comme alternatives aux carburants fossiles. A l’échelle de tout le fret routier de la zone Europe le chiffre est encourageant mais encore faible.

De plus Eurostat que deux états membres n’atteignent pas encore l’objectif de 10% d’ENR pour le transport. La Finlande et la France sont en effet en-dessous du résultat escompté.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 27 Déc 2023
Sur le front de la production d’énergie, l’effet du retour à une situation quasi-normale pour le parc nucléaire français s’est fait sentir. La France a même établi un record historique d’exportation, un an seulement après un des hivers où les…
L'Allemagne se positionne à l'avant-garde de la transition écologique dans le secteur de l'électromobilité, grâce à l'élaboration de méthodes révolutionnaires pour le recyclage des batteries de voitures électriques.     Deux méthodes prometteuses de recyclage des batteries Un consortium de…
ven 3 Nov 2023
La consommation d'éclairage peut avoir un gros impact à la fois sur la facture d'électricité et sur l’environnement. Il est donc important de minimiser les dépenses, notamment via l’utilisation d’ampoules économes en énergie. Par ailleurs, d’autres démarches comme le choix…
mar 19 Déc 2023
Vous avez prévu d'entamer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Prenez garde à la réforme de MaPrimeRénov'. Les critères d'éligibilité se durcissent à partir du 1ᵉʳ janvier 2024. Certains types de travaux seront désormais exclus de ce…

COMMENTAIRES

  • Donner les chiffres de 2020 en 2022….
    super réactif energeek…
    Si par ENR, vous désignez l’éolien et le solaire, alors en 2020 leur part est effectivement de 20% du mix européen 20,2% pour être précis. (source: energy charts)

    Mais pourquoi ne donnez vous pas les chiffres de 2021 ?
    Est-ce pour éviter de dire que la part des ENRi a baissé pour s’établir a 19,5% principalement du fait de l’éolien terrestre qui a moins contribué l’année dernière ?

    Malgré tous les milliards dilapidés dans les ENRi, ELLES NE SONT PAS en progression !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.