Electricité : le Parlement valide le « bouclier tarifaire», le président de la CRE s'interroge sur la fiscalité - L'EnerGeek

Electricité : le Parlement valide le « bouclier tarifaire», le président de la CRE s’interroge sur la fiscalité

electricite parlement valide bouclier tarifaire cre fiscalite - L'Energeek

Alors que s’ouvre aujourd’hui un Sommet Européen consacré essentiellement à la hausse des prix de l’énergie, l’Assemblée Nationale a adopté, ce mardi 19 octobre 2021, le volet « recette » du budget 2022, et en particulier le « bouclier tarifaire » qui devrait contenir la hausse du prix du gaz et de l’électricité. Ce 20 octobre, le président de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) profitait du débat en cours pour appeler à une réforme de la fiscalité de l’énergie.

L’Assemblée Nationale adopte le bouclier tarifaire pour limiter la hausse des prix du gaz et de l’électricité

Ce 21 octobre 2021, les dirigeants de 27 Etats membres de l’Union Européenne se réunissent pour deux jours, dans un Sommet Européen centré sur la hausse du prix du gaz et, par contrecoup, de l’électricité sur les marchés de gros.

Cette question agite également la vie publique française. Ce mardi 19 octobre, les députés ont ainsi adopté en première lecture, avec uniquement les 349 voix de la majorité, le volet « recette » du budget 2022. Il comprend notamment le « bouclier tarifaire », promis par le gouvernement, et qui permettra de contenir la hausse des prix de l’électricité et du gaz. Sur la seule électricité, le gouvernement renonce à 5,1 milliards de recettes pour l’année 2022.

Le gouvernement va également se pencher sur la hausse des prix des carburants, qui rappelle la crise des gilets jaunes, à quelques mois de l’élection présidentielle. Ce 18 octobre 2021, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a évoqué la possible création d’un « chèque carburant », sur conditions de ressources, sur le modèle du « chèque énergie ». Si le dispositif aurait l’avantage de viser spécifiquement les ménages les plus modestes, le gouvernement part d’une page blanche sur le sujet.

Le président de la CRE appelle à revoir la fiscalité du gaz et de l’électricité

Ce 20 octobre 2021, le président de la CRE, Jean-François Carenco, a profité des débats en cours pour inviter l’exécutif à repenser, à moyen terme, la fiscalité du gaz et de l’électricité, les marchés que la CRE est chargée de réguler.

Dans un entretien au Monde, il valide le choix du gouvernement de ne pas baisser la TVA sur le gaz ou l’électricité, car, selon lui, “quand il y a une crise, on ne prend pas de mesures structurelles en urgence”. Il estime en revanche que « la question de la relation entre énergie et fiscalité doit se poser. Il va falloir y travailler ». Jean-François Carenco rappelle notamment que la transition énergétique « fera monter les prix », et que l’énergie ne peut plus être « la vache à lait de l’Etat ! ».

Sur la question du marché européen de l’électricité, fustigé par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire qui le juge « aberrant » et « obsolète », Jean-François Carenco a réclamé plus de mesure : « Je suis contre les raisonnements binaires. L’Europe permet d’abord à la France d’exporter notre électricité nucléaire. Il s’agit d’une source de revenus considérable. Ensuite, l’interconnexion européenne permet la sécurité d’approvisionnement : c’est indispensable à la France quarante jours par an. Sans le réseau européen, il faudrait construire une vingtaine de centrales au gaz dans le pays », rappelle le président de la CRE.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 24 Sep 2015
La pollution sonore aux abords des aéroports peut être un véritable problème pour les riverains. Par conséquent, choisir un lieu d'implantation pour un nouvel aéroport constitue souvent un vrai casse-tête. Un problème que les aéroports eux même tentent aujourd'hui de…
mar 11 Juin 2019
Lundi 3 juin 2019, Elisabeth Borne, la ministre des Transports, a présenté devant l'Assemblée nationale le projet de loi mobilités. La future loi d'orientation doit promouvoir les alternatives à la voiture à essence. En effet, elle prépare l'interdiction totale de…
sam 2 Avr 2016
Selon l'article L412-6 du Code des procédures civiles d'exécution, « la trêve hivernale est applicable du 1er novembre au 31 mars », et le mois d'avril marque donc la fin de l'interdiction des coupures d'électricité et de gaz en cas d'impayés. Le chargé…
jeu 24 Jan 2013
D'après les chiffres publiés dans le cadre du 14ème inventaire des énergies renouvelables Observ'ER, la Chine est le plus important producteur d'énergies renouvelables du monde. Largement dominé par les énergies fossiles, la production électrique chinoise est néanmoins très polluante. Pays…

COMMENTAIRES

  • Jean-François Carenco ?

    C’est bien le clown qui a dit qu’il faudrait couper l’électricité à ceux qui s’opposent à l’installation d’éolienne ?

    Alors comme ça, les gens n’ont pas le droit de ne pas être d’accord avec son altesse ?
    On est bien en démocratie ? le pays de la liberté d’expression, non ?

    Qu’il retourne à sa niche !!!

    On a pas besoin de l’avis d’un débile pareil !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.