Orano NPS acquiert les activités nucléaires de Daher en Allemagne et aux Etats-Unis - L'EnerGeek

Orano NPS acquiert les activités nucléaires de Daher en Allemagne et aux Etats-Unis

orano nps acquiert nucleaires daher allemagne etats-unis - L'Energeek

Ce vendredi 5 mars 2021, l’avionneur Daher et le spécialiste du nucléaire Orano NPS, deux groupes français, ont annoncé la signature d’un accord, portant sur le rachat par Orano des activités nucléaires de Daher en Allemagne et aux Etats-Unis. Avec cette acquisition, Orano NPS renforce son offre de produit et son expertise, notamment sur le front du transport de matériaux nucléaires et de l’entreposage de déchets.

Daher cède ses filiales nucléaires DNT et TLI à Orano NPS

Durement touché par la crise sanitaire, l’avionneur, équipementier et logisticien Daher a décidé de se recentrer sur son cœur de métier, l’aéronautique. Pour ce faire, le groupe français entend céder ses filiales non directement liées à ces activités. Ce vendredi 5 mars 2021, Daher a ainsi annoncé la signature d’un accord, la veille, avec Orano, portant sur la vente de l’ensemble de ses activités nucléaires en Allemagne et aux Etats-Unis.

Dans le détail, Orano Nuclear Packages and Services (« Orano NPS ») va acquérir Daher Nuclear Technologies Gmbh (« DNT »), en Allemagne, et sa filiale en Amérique du Nord, TLI. DNT est un spécialiste du transit ferroviaire de matières nucléaires, de l’ingénierie d’emballage et de l’entreposage des déchets. Les deux entités emploient une centaine de salariés basés en Allemagne, à Hanau et Leese, et aux Etats-Unis, à Fulton (Maryland) et Kevil (Kentucky). Le montant de la transaction a été tenu confidentiel.

« En tant que spécialiste de la logistique de combustibles nucléaires, nous sommes heureux de rejoindre un acteur global comme Orano. Les équipes de DNT sauront valoriser leur expérience et les savoir-faire développés en Europe et aux Etats-Unis au sein d’Orano NPS », a précisé Olaf Oldiges, Directeur général de Daher Nuclear Technologies.

Renforcer l’expertise d’Orano NPS dans l’amont du cycle de combustion nucléaire

Avec cet achat, Orano NPS renforce en effet son offre de produits et de services, ainsi que son expertise technique, notamment en direction de l’amont du cycle de combustion nucléaire, tout particulièrement sur le transport de combustible. Cette nouvelle acquisition, qui porte le nombre de salariés d’Orano NPS à un millier dans le monde, confirme la volonté du groupe de consolider sa position d’acteur majeur des technologies nucléaires.

Cette acquisition est soumise aux autorisations usuelles, notamment en matière d’investissements étrangers et de contrôle des concentrations, en particulier au niveau européen. En cas d’accord des autorités de contrôle, elle devrait être finalisée d’ici 4 mois.

« Nous sommes heureux d’initier un nouveau cycle de croissance avec nos collègues allemands et américains de DNT et TLI. La mobilisation conjointe des équipes offre des perspectives attractives et ces nouvelles implantations vont nous permettre de renforcer notre présence internationale, notamment auprès de nos clients Européens et Américains », a commenté Frédéric de Agostini, Président d’Orano NPS.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 10 Nov 2017
Au lendemain de la polémique créée par le revirement de Nicolas Hulot sur l’énergie nucléaire et l’impossibilité technique de réaliser l’objectif de baisse de l’atome dans notre mix électrique d’ici 2025, une nouvelle étude vient peser dans la balance de l’industrie…
mer 2 Avr 2014
C'est à Cigar Lake, dans la province du Saskatchewan à l'Ouest du Canada qu'à ouvert la seconde mine d'uranium la plus importante au monde. Les Français d'Areva se sont associés aux Canadiens de Cameco pour mener à bien ce projet…
jeu 2 Mar 2017
Malgré des résultats toujours dans le rouge en 2016, le groupe Areva serait sur "la voie du redressement" selon son directeur financier Stéphane Lhopiteau. Le groupe nucléaire français, qui a publié mercredi 1er mars ses résultats pour l'exercice 2016, affiche…
lun 10 Oct 2016
Pour l’ancien membre de cabinet du Commissaire européen à l'énergie, Bruno Alomar, le nucléaire est une solution d’avenir. Pour justifier une telle affirmation, il souligne notamment les limites des énergies renouvelables et évoque la quatrième génération des réacteurs atomiques. (suite…)

COMMENTAIRES

  • Ne vous inquiétez pas, c’est vous qui paierai la casse comme pour l’EPR d’Olkiluoto car Orano, c’est la France, et les indemnités de retard au gouvernement finlandais, c’est votre argent braves gens.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.