Enedis se dote d'une solution d'IA pour la maintenance de son réseau - L'EnerGeek

Enedis se dote d’une solution d’IA pour la maintenance de son réseau

enedis solution ia maintenance reseau - L'Energeek

Ce mardi 13 octobre 2020, Enedis a annoncé un partenariat avec Alteia, spin-off du fabricant toulousain de drones Delair, afin de développer une plateforme numérique dopée à l’IA pour l’observation du réseau électrique aérien moyenne tension. Objectif : optimiser les travaux de maintenance, en particulier l’élagage.

Une plateforme d’IA pour analyser les images du réseau électrique aérien moyenne tension

Basé à Toulouse, le fabricant de drone Delair est un partenaire d’Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité français, depuis 2013. Delair vient de créer une société séparée, baptisée Alteia, pour développer ses logiciels d’analyse d’image.

A peine créée, Alteia annonce, ce mardi 13 octobre 2020, un partenariat avec Enedis pour développer une plateforme d’intelligence artificielle (IA). L’objectif est d’optimiser les opérations de maintenance du réseau aérien moyenne tension d’Enedis. Dans un premier temps, cette plateforme analysera 6 500 kilomètres de lignes, à l’aide de presque un demi-million d’images enregistrées par drones, hélicoptères ou smartphones. Puis le programme s’étendra, durant l’année 2021, à l’ensemble du réseau géré par Enedis.

La plateforme d’Alteia utilise des algorithmes d’analyse de ces images, avec notamment des « modules d’inventaire de végétation, de contrôle de l’élagage, de collecte de données pou l’inspection de transformateurs ».

Grâce aux outils d’Alteia, Enedis optimise la maintenance de son réseau

Enedis veut ainsi s’appuyer sur l’IA pour optimiser en temps réel ses opérations de maintenance, notamment d’élagage, une première mondiale qui offrira des économies de temps et d’argent, mais surtout assurera une meilleure fiabilité au réseau de distribution électrique.

« Enedis à lancé en 2018 des travaux autour de la reconnaissance d’images afin d’identifier automatiquement les équipements et les anomalies du réseau moyenne tension aérien. L’utilisation de la plateforme Alteia correspond à une nouvelle étape inédite dans l’industrialisation des méthodes liées à l’intelligente artificielle : centralisation de l’ensemble de nos données photographiques, gestion des besoins relatifs à l’inspection du réseau… Ce partenariat vient renforcer notre conviction que le réseau public de distribution d’électricité sera encore plus résilient, plus moderne et plus digital » commente Antoine Jourdain, directeur technique d’Enedis.

Bien entendu, comme tous les projets s’appuyant sur des algorithmes d’IA, l’efficience de la plateforme s’améliorera à chaque journée d’utilisation. L’ensemble du projet sera ainsi« accompagnée par une équipe d’expert Alteia en IA, qui développeront et affineront continuellement les performances des algorithmes de la plateforme, pour améliorer in fine le service de fourniture de l’électricité », selon Benjamin Benharrosh, directeur commercial et co-fondateur d’Alteia.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 24 Sep 2013
Selon la CRE (Commission de régulation de l’énergie), autorité administrative indépendante chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France, l’hexagone est redevenu exportateur net d’électricité vers l’Allemagne, et ce pour la première fois…
lun 10 Avr 2017
Transition énergétique, déploiement des smart grids… La redistribution des cartes dans l’industrie énergétique n’a jamais été aussi importante, et elle implique désormais une évolution majeure pour les gestionnaires de réseau. C’est cette évidence qui a poussé les deux opérateurs français…
jeu 6 Avr 2017
Déjà engagé dans le déploiement d'une réseau de stations de recharge à l'échelle nationale, via sa filiale Sodetrel notamment, le groupe EDF poursuit ses efforts pour améliorer l'accessibilité de la mobilité électrique aux usagers. L'énergéticien français vient de lancer deux…
mar 25 Mar 2014
Alors que les pays émergents voit leur demande énergétique exploser, l’ONU s’inquiète dans son rapport « Eau et Energie » 2014, dévoilé le vendredi 19 mars. En effet, pour produire de l’énergie, 600 milliards de mètres cubes d’ « or bleu » sont utilisés chaque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.