Enedis se dote d'une solution d'IA pour la maintenance de son réseau - L'EnerGeek

Enedis se dote d’une solution d’IA pour la maintenance de son réseau

enedis solution ia maintenance reseau - L'Energeek

Ce mardi 13 octobre 2020, Enedis a annoncé un partenariat avec Alteia, spin-off du fabricant toulousain de drones Delair, afin de développer une plateforme numérique dopée à l’IA pour l’observation du réseau électrique aérien moyenne tension. Objectif : optimiser les travaux de maintenance, en particulier l’élagage.

Une plateforme d’IA pour analyser les images du réseau électrique aérien moyenne tension

Basé à Toulouse, le fabricant de drone Delair est un partenaire d’Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité français, depuis 2013. Delair vient de créer une société séparée, baptisée Alteia, pour développer ses logiciels d’analyse d’image.

A peine créée, Alteia annonce, ce mardi 13 octobre 2020, un partenariat avec Enedis pour développer une plateforme d’intelligence artificielle (IA). L’objectif est d’optimiser les opérations de maintenance du réseau aérien moyenne tension d’Enedis. Dans un premier temps, cette plateforme analysera 6 500 kilomètres de lignes, à l’aide de presque un demi-million d’images enregistrées par drones, hélicoptères ou smartphones. Puis le programme s’étendra, durant l’année 2021, à l’ensemble du réseau géré par Enedis.

La plateforme d’Alteia utilise des algorithmes d’analyse de ces images, avec notamment des « modules d’inventaire de végétation, de contrôle de l’élagage, de collecte de données pou l’inspection de transformateurs ».

Grâce aux outils d’Alteia, Enedis optimise la maintenance de son réseau

Enedis veut ainsi s’appuyer sur l’IA pour optimiser en temps réel ses opérations de maintenance, notamment d’élagage, une première mondiale qui offrira des économies de temps et d’argent, mais surtout assurera une meilleure fiabilité au réseau de distribution électrique.

« Enedis à lancé en 2018 des travaux autour de la reconnaissance d’images afin d’identifier automatiquement les équipements et les anomalies du réseau moyenne tension aérien. L’utilisation de la plateforme Alteia correspond à une nouvelle étape inédite dans l’industrialisation des méthodes liées à l’intelligente artificielle : centralisation de l’ensemble de nos données photographiques, gestion des besoins relatifs à l’inspection du réseau… Ce partenariat vient renforcer notre conviction que le réseau public de distribution d’électricité sera encore plus résilient, plus moderne et plus digital » commente Antoine Jourdain, directeur technique d’Enedis.

Bien entendu, comme tous les projets s’appuyant sur des algorithmes d’IA, l’efficience de la plateforme s’améliorera à chaque journée d’utilisation. L’ensemble du projet sera ainsi« accompagnée par une équipe d’expert Alteia en IA, qui développeront et affineront continuellement les performances des algorithmes de la plateforme, pour améliorer in fine le service de fourniture de l’électricité », selon Benjamin Benharrosh, directeur commercial et co-fondateur d’Alteia.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 22 Juin 2018
Travaillant conjointement sur la révision de la législation communautaire en faveur de la transition énergétique entreprise par la Commission européenne, les négociateurs du Parlement européen et du Conseil européen ont finalement trouvé, mercredi 20 juin 2018, un accord relatif au…
L’essentiel de la production d’électricité de Mayotte est assurée par deux centrales diesel. Néanmoins, le photovoltaïque s’est développé ces dernières années et fournit désormais 5% des besoins du département d’outre-mer. Le potentiel renouvelable est néanmoins insuffisant pour soutenir la forte…
mar 26 Juil 2016
Installé depuis 2012 à Vendeuvre-sur-Barse dans l'Aube, le projet expérimental Venteea teste des outils de stockage de l'énergie éolienne uniques en France. Enedis (ex-ERDF), porteur du projet, a présenté au mois de juin dernier, à Troyes, les résultats de ces…
mar 10 Sep 2013
Dans son rapport "The cloud begins with coal", réalisé par Digital Power Group, cabinet de conseil en énergie et technologie dont il est le PDG, Mark Mills affirme qu'un smartphone consomme plus d'énergie qu'un réfrigérateur classique. Une information choc, qui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.