Pétrole : le coronavirus inquiète l'OPEP, qui convoque une réunion

Pétrole : le coronavirus inquiète l’OPEP, qui convoque une réunion

Ce dimanche 2 février 2020, une source proche de l’OPEP a indiqué la tenue, ce mardi 4 et ce mercredi 5 février, à Vienne, d’une réunion technique de l’organisation et de son allié russe : ils vont faire le point sur la baisse du cours du pétrole provoquée par la crise sanitaire du coronavirus en Chine. La prochaine réunion interministérielle de l’OPEP +, prévue pour début mars, pourrait être avancée.

Le coronavirus provoque une baisse des cours du pétrole et préoccupe l’OPEP

L’épidémie du coronavirus, qui frappe durement la Chine, a d’importantes conséquences sur le marché du pétrole, alors même que les analystes attendaient, pour 2020, une relance de l’économie mondiale suite à l’apaisement des tensions entre les Etats-Unis et la Chine.

Mais l’ampleur prise par l’épidémie ralentit l’activité économique chinoise, principalement ses exportations, tout en réduisant fortement le transport aérien mondial. La demande en pétrole de la Chine est ainsi en forte baisse, alors que le pays est le premier importateur et deuxième consommateur de pétrole du monde : « du 15 au 22 janvier, les importations chinoises de pétrole ont plongé de près de 2 millions de barils par jour par rapport à janvier 2019 et de 3 millions barils par jour par rapport au début 2020 », détaille l’analyste des marchés boursiers Jean-Louis Sapaly.

Les cours du pétrole pâtissent logiquement de cette situation : ce vendredi 31 janvier 2020, le Brent pour une livraison en mars a clôturé en baisse de 13 cents (0,2%), à 58,16 dollars, sous la barre des 60 dollars, son plus bas niveau depuis octobre 2019. Début janvier 2020, il atteignait encore 68,91 dollars.

Vers une avancée de la réunion interministérielle de l’OPEP+ de mars 2020 ?

En conséquence, l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) va convoquer, ce mardi 4 et mercredi 5 février 2020, à Vienne, “un comité technique mixte (JTC) » avec la Russie, pour analyser la situation. Une source proche de l’OPEP l’a révélé ce dimanche 2 février.

L’enjeu principal est de savoir si la réunion interministérielle de l’OPEP +, prévue les 5 et 6 mars 2020, doit être avancée à ce mois de février. L’OPEP+ réunit les 14 membres de l’OPEP, ainsi que la Russie et neuf autres puissances pétrolières : ces 24 pays sont liés depuis 2016 par un accord de limitation de leur production, qui a permis de soutenir la valeur du baril de brut. Cette réunion interministérielle pourrait permettre de prolonger la réduction de la production, voire l’amplifier, pour répondre à la baisse de la demande mondiale de pétrole.

L’Arabie Saoudite, qui ne veut pas de prix en dessous des 60 dollars, est en première ligne sur ce dossier : «Les Saoudiens veulent faire quelque chose pour empêcher les prix de baisser davantage. Il y a maintenant plusieurs discussions entre les pays à ce sujet», a déclaré à Reuters une source de l’OPEP+.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 9 Sep 2016
Le 6 septembre dernier, le comité central d’entreprise d’EDF a organisé une réunion publique dans le but de préparer la reconversion de la centrale de Cordemais en Loire-Atlantique. Afin d’assurer l’avenir industriel du site et de compenser la fermeture de…
mar 23 Jan 2018
Prévu à l’origine pour une période de six mois renouvelable, l’accord scellé en décembre 2016 entre l’OPEP et les pays producteurs non membres dans le but d’atteindre un rééquilibrage du marché, pourrait finalement s’étendre à plus long terme. L’Arabie Saoudite,…
Réseau de Transport d’Électricité (RTE), filiale d'EDF en charge du réseau public de transport d'électricité, a publié comme chaque année son bilan électrique. Selon cette étude chiffrée, 2014 a été une année marquée par la baisse de la consommation d'électricité, en…
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.