PPE : la consultation publique démarrera le 20 janvier 2020

PPE : la consultation publique démarrera le 20 janvier 2020

ppe consultation publique 20 janvier 2020 - L'Energeek

Le gouvernement annonce, ce mardi 7 janvier 2020, que la consultation publique sur la nouvelle PPE et la seconde Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) se tiendra du 20 janvier au 19 février 2020. Présentée début 2019 et discutée au sein de plusieurs instances au long de l’année 2019, cette PPE fixe la feuille de route énergétique de la France pour la période 2019-2028.

« D’ici la fin du mois, nous lancerons la consultation publique » sur la PPE et la SNBC

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) est entrée dans la dernière ligne droite avant son adoption définitive. Cette PPE fixe les objectifs de transition énergétique de la France, dans ses grandes lignes et filière par filière, pour la période 2019-2028 . Le mardi 7 janvier 2020, le gouvernement a annoncé que les textes de la PPE et de la SNBC étaient rendus publics et seront discutés par les citoyens, entre le 20 janvier et le 19 février 2020.

“D’ici la fin du mois, nous lancerons la consultation publique sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie et notre Stratégie nationale bas-carbone, qui sont notre feuille de route pour réduire au plus vite nos émissions de gaz à effet de serre et atteindre la neutralité carbone que vous avez désormais inscrit dans la loi”, a ainsi déclaré la ministre de la Transition Energétique, Elisabeth Borne, devant l’Assemblée.

“Ces mesures seront renforcées par les propositions des 150 citoyens (de la Convention citoyenne pour le climat) qui travaillent d’arrache-pied et que le président de la République rencontrera vendredi”, a complété la ministre.

Le fruit d’un long processus, qui prendra prochainement force de loi

Cette nouvelle PPE est issue d’un processus d’élaboration lancé mi-2017 en collaboration avec les parties prenantes, puis d’un débat public en 2018, pour aboutir en novembre 2018 à un premier projet présenté par le président de la République Emmanuel Macron. En janvier 2019, une première version complète de cette PPE est dévoilée. Elle a été discutée tout au long de l’année 2019 par plusieurs instances, dont l’Autorité environnementale sur l’ Évaluation Environnementale Stratégique, le Conseil supérieur de l’énergie ou le Comité du système de distribution publique d’électricité.

Plusieurs modifications d’importance ont été apportées au texte. Le plus emblématique concerne sans doute l’éolien en mer : sous la pression des acteurs de la filière, persuadés qu’elle pouvait apporter davantage à la transition énergétique française, les objectifs de puissance installée d’ici 2028 ont été relevé de 700 MW à 1 GW par an – soit une hausse conséquente de 43%. La filière biogaz était également montée au créneau.

En ce début 2020, les rapports sur la PPE et la SNBC, leurs synthèses et leurs projets de décret sont mis à la disposition du public. Les textes prévoient en tout entre 102 et 113 GW de puissance renouvelable installée en France en 2028, soit deux fois plus qu’en 2017. 14 réacteurs nucléaires devraient être fermés d’ici 2035 – sans exclure de devoir en construire de nouveaux pour garantir la fourniture d’électricité. Le texte prévoit également une baisse de la consommation primaire d’énergies fossiles de 35% en 2028 par rapport à 2012.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 6 Juin 2013
La centrale Shams 1 ("shams" signifie soleil en arabe) a ouvert en mars 2013 aux Émirats Arabes Unis (EAU). Elle se situe dans une région désertique, à 120 km au sud-ouest de la capitale Abou Dhabi. Elle s’étend sur une…
ven 16 Déc 2016
L'Union Européenne a donné son feu vert lundi 12 décembre à quatre mesures de soutien aux énergies renouvelables mises en place en France dans le cadre de la transition énergétique. Ces mécanismes, appliqués aux filières géothermique, biogaz, hydroélectrique et éolienne,…
jeu 10 Jan 2013
Le groupe Alstom vient d’annoncer la signature d’un contrat avec Metals & Engineering Corporation (METEC) portant sur la fourniture de 8 turbines Francis et de leurs alternateurs. Du matériel destiné à équiper la plus grande centrale hydroélectrique d’Afrique, le barrage…
jeu 13 Mar 2014
L'hiver marqué par les tempêtes en Bretagne a été propice à la production électrique d’origine éolienne. Malgré les nombreux dégâts, les quelques 250 turbines de la région ont pu tourner au maximum de leur capacité en janvier. Lors du passage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.