Les éoliennes les plus grandes sont aussi les plus puissantes

Les éoliennes les plus grandes sont aussi les plus puissantes

Le 22 juillet 2019, GE Renewable Energy a dévoilé sa nouvelle éolienne marine : Haliade X. Avec 12 MW de puissance, c’est actuellement la machine la plus puissante du marché mondial. Fabriquées en France pour le moment, les nouvelles éoliennes de General Electric seront presque aussi hautes que la Tour Eiffel (260 mètres vs 300 mètres)…

Haliade X : l’éolienne marine de tous les records

La nouvelle éolienne marine Haliade X sortie des chantiers de General Electric Renewable Energy, près de Saint-Nazaire, a été pensée pour être la plus puissante. John Lavelle, le vice-président de l’éolien offshore chez General Electric, explique : “Quand nous sommes arrivés il y a trois ans, nous sommes allez voir les clients et ils nous ont exprimé leur besoin de disposer de turbines plus puissantes, plus efficaces et plus prédictibles afin de réduire les coûts et proposer une énergie propre plus compétitive.

L’éolienne marine Haliade X mesure pas moins de 260 mètres de hauteur et pèse 700 tonnes. Ses pales mesureront 107 mètres, et leur surface couverte sera de 38 000 m2. Elle affiche une puissance de 12 GW. D’après General Electric, une seule Haliade X produira 67 GWh d’électricité en une année, soit la consommation électrique annuelle de 16 000 foyers français.

Début de la commercialisation des éoliennes en 2021

Cette première éolienne produite sera installée à Rotterdam avant la fin de l’été, pour entamer une phase de tests. En parallèle, une seconde nacelle est déjà en construction dans l’usine française. Ce deuxième modèle prendra la mer en septembre prochain, en direction du Royaume-Uni. Cette installation permettra de tester les performances de l’éolienne en conditions extrêmes.

Si l’éolienne marine Haliade X valide ces deux phases de test, General Electric prévoit de lancer sa production en série dès le second semestre 2021. L’entreprise compte stopper la production de l’Haliade 150 pour mettre l’Haliade X sur le marché le plus rapidement possible. General Electric compte investir 45 millions d’euros dans son site de production de Montoir-de-Bretagne, pour l’adapter à la production en série de ces éoliennes marines XXL. A terme, l’usine pourra produire 80 éoliennes par an. General Electric espère même atteindre les 100 éoliennes assemblées. En parallèle, l’entreprise a déjà financé des travaux d’aménagement dans son second site, LM Wind Power à Cherbourg. 75 millions d’euros ont servi pour moderniser la chaîne d’assemblage spécialisée dans les pales.

General Electric renforce sa position grâce à l’innovation

Cette innovation vise à renforcer la position de General Electric sur le marché mondial de l’éolien offshore. Avec une puissance de 12 GW, la nouvelle éolienne marine made in France est tout simplement la plus puissante au monde.  D’après John Lavelle, l’Haliade X devrait permettre à General Electric de s’imposer sur le marché mondial : “Le timing est parfait puisqu’elle arrive au moment où le marché de l’éolien offshore est en plein boom.”

Et en effet, la compétition fait rage sur le marché. Le précédent modèle de General Electric, l’Haliade 150, affiche une puissance de 6 MW. Au moment de son lancement, en 2012, elle était la plus puissante du marché. Mais d’autres constructeurs sont lancés dans la course, notamment Siemens Gamesa. Leurs turbines les plus performantes affichent une puissance de 8 MW. Elles équiperont entre autres les parcs éoliens offshore de Fécamp et Courseulles-sur-Mer.

Derrière cette course à la puissance, c’est le coût de l’électricité qui est en jeu. Les éoliennes les plus puissantes affichent les coûts de production électrique les plus bas. General Electric estime ainsi que le coût du MWh sera de 50€ avec l’Haliade X. Il est de 150€ avec l’Haliade 150. “Notre but est de rendre les énergies renouvelables plus compétitives” explique le président de GE Renewable Energy, Jérôme Pécresse.

General Electric équipera le parc éolien offshore de Guérande

Avant d’entamer la commercialisation de l’Haliade X, General Electric va conclure la production de l’Haliade 150 sur une note positive. Malgré des années de retard sur ses différents projets d’éolien offshore, la France a finalement donné le coup d’envoi pour ses premiers parcs maritimes. L’éolien maritime bénéficie donc en ce moment d’un vent favorable, porté par les ambitions de la PPE. Cette dernière prévoit que les pouvoirs publics lancent des appels d’offre pour un total de 1 GW chaque année d’ici 2030.

A la suite de l’accord donné en juin dernier par le Conseil d’Etat, le parc éolien offshore de Guérande sera le premier à voir le jour au large des côtes françaises. General Electric a conclu un contrat avec EDF Renouvelables. L’entreprise équipera le parc avec 80 exemplaires de son Haliade 150.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 29 Sep 2016
Le Royaume du Maroc, situé sur la côte nord-ouest de l'Afrique du Nord, vient de se lancer dans un ambitieux projet de rénovation énergétique de ses lieux de culte. Baptisé "mosquée vertes", ce programme témoigne une fois de plus de…
mer 22 Avr 2015
Si le temps n'est pas toujours au beau fixe pour la filière photovoltaïque française, les acteurs qui la composent ne se laissent pas abattre pour autant. La Générale du Solaire et la Sovafim l'ont notamment prouvé le 10 avril dernier, en inaugurant…
ven 14 Fév 2014
Le groupe industriel français Alstom a signé mercredi 12 février à Washington, en présence d'Arnaud Montebourg, son premier contrat à l’export pour ses éoliennes géantes en mer . Elles seront fabriquées en France et équiperont le parc offshore de Block…
mer 23 Oct 2013
Le gouvernement Québécois vient d’annoncer qu’il autorisait la filiale canadienne d’EDF EN (Energies Nouvelles) a mener à bien un projet de parc éolien communautaire dans la région du Bas-Saint-Laurent. Une fois ses 12 éoliennes REpower sorties de terre, le parc…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.