Qui est Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire ?

Qui est Elisabeth Borne, la ministre de la transition écologique et solidaire ?

transition écologique elisabeth borne

Après la démission de François de Rugy le 16 juillet 2019, Elisabeth Borne a été nommée dans la foulée ministre de la Transition écologique et solidaire. La ministre des Transports voit donc son champ de compétences s’élargir, mais ne découvre pas pour autant les enjeux. Louée pour son profil de technicienne, Elisabeth Borne était effectivement au cabinet de Ségolène Royal au moment de la loi de transition énergétique…    

La fin des écologistes au ministère de l’environnement

Alors que l’Acte II du gouvernement d’Édouard Philippe érige la transition écologique et solidaire en nouvelle priorité du quinquennat, la malédiction sur le ministère de l’Environnement semble se poursuivre. Car depuis sa création en 1971, 30 dirigeants politiques se sont succédés à la tête de cette administration centrale. Ainsi, un an après la démission de Nicolas Hulot, François de Rugy est le second écologiste à quitter l’équipe gouvernementale. Pour le remplacer, c’est la ministre des transports, Elisabeth Borne, qui va voir ses compétences considérablement augmenter.

Pourtant certains soulignent qu’elle ne dispose pas du titre de ministre d’Etat, contrairement à son prédécesseur, et évoquent une décision en contradiction avec les ambitions affichées dans le discours de politique générale d’Edouard Philippe. Interrogée sur RTL le 18 juillet 2019 à ce sujet, elle explique : « le titre de ministre d’Etat, c’est la reconnaissance d’un parcours politique, comme celui de François Bayrou ou de François de Rugy », avant d’ajouter « avec Emmanuelle Wargon et Brune Poirson nous agirons avec détermination ».

Elisabeth Borne un profil de technicienne pour la transition écologique

D’autres détracteurs soulignent par ailleurs l’absence d’engagements écologistes de la ministre. Mais sur BFM, Emmanuelle Wargon indique qu’au contraire Elisabeth Borne « est très engagée sur ces sujets et depuis longtemps », indiquant qu’elle a contribué à décarboner le secteur des transports lors de son passage à la RATP. Parallèlement, Hélène Peskine, également au cabinet de Ségolène Royal lors du précédent quinquennat, souligne qu’Elisabeth Borne « a piloté les deux premières lectures de la loi de transition énergétique ».

Comparée tantôt Margaret Thatcher, tantôt à Christine Lagarde, l’image de la nouvelle ministre de la transition écologique et solidaire soulève aussi de nombreuses interrogations dans la sphère syndicale. En attendant les précisions qui seront apportées par la composition de son cabinet, Hélène Peskine lui prête néanmoins « une fibre sociale utile en ces temps de gilets jaunes ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 25 Oct 2017
Au moment où se prépare l'élaboration de la nouvelle Programmation Pluriannuelle de l'Energie, la Société Française de l'Énergie Nucléaire (SFEN) a publié en septembre 2017 une étude sur le coût du parc nucléaire français. L'Energeek a rencontré la directrice générale…
lun 19 Oct 2015
L’archipel japonais a commencé à redémarrer son parc nucléaire afin de réduire sa facture énergétique. Ainsi que l’avait annoncé le Premier ministre, Shinzo Abe, l’industrie nippone et les consommateurs vont pouvoir compter sur une baisse des prix de l’énergie, grâce…
mer 20 Mar 2019
L’enfouissement des lignes électriques est une problématique stratégique pour les gestionnaires du réseau électrique. Depuis la tempête de 1999 et la longue interruption de courant qui a touché plusieurs centaines de milliers de personnes, la problématique est sur la table…
jeu 1 Déc 2016
Stigmatisées pour leur prix élevé, leur faible autonomie et le manque de stations de recharge à l'échelle nationale, les voitures électriques connaissent pourtant un développement encourageant. Les progrès technologiques actuels permettent de pallier ces inconvénients et de produire des modèles toujours plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.