Les marchés de l’énergie pour les particuliers continuent leur mue

Les marchés de l’énergie pour les particuliers continuent leur mue

La Commission de régulation de l’énergie analyse les marchés de détail de l’électricité et du gaz pour l’année 2017. Dans un document publié le 5 mars 2019, la CRE dresse un état des lieux, plus de 10 ans après la libéralisation du secteur de l’énergie

La concurrence existe sur les marchés de l’énergie

Souvent accusés de s’opposer à l’ouverture des marchés, les fournisseurs historiques d’énergie subissent pourtant une concurrence de plus en plus forte. Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), 700 000 clients particuliers supplémentaires ont rejoint un fournisseur alternatif sur le marché du gaz en 2017. Constat identique pour l’électricité, puisque 1,3 million de clients ont opté pour un fournisseur alternatif sur la même période. Des chiffres qui font dire au président de la CRE, Jean-François Carenco, que  « le débat sur l’absence de la concurrence sur les marchés de l’énergie n’a plus lieu d’être. C’est un fait ». En effet, en 2017, 11% des clients gaz ont changé de fournisseur, tout comme 8% des clients en électricité.

La CRE dénombre 39 fournisseurs nationaux actifs pour l’électricité, et 34 pour le gaz. En l’espace d’un an, on compte sept nouveaux venus sur le marché de l’électricité et deux sur le marché du gaz, Total Spring étant le plus emblématique. Outre le prix sur lequel les acteurs tentent de se différencier, les offres spécifiques aux compteurs communicants, à la voiture électrique, ou à des objets connectés se multiplient. Qui plus est, l’arrivée de nouveaux fournisseurs notamment issus de la grande distribution a permis l’émergence de remises dans ce secteur, qui n’existaient pas auparavant.

Les offres en énergies renouvelables séduisent

D’autres types d’offres ont le vent en poupe – celles qui mettent à l’honneur les énergies renouvelables. En décembre 2017, ils étaient plus de 1,5 million de consommateurs résidentiels à bénéficier d’une offre d’électricité verte. Cela représente « 5% de l’ensemble des sites (clients, ndlr) résidentiels et 28% des sites résidentiels en offre de marché ». A noter, ces chiffres fournis par la CRE ne concernent que les quatre principaux fournisseurs, c’est-à-dire EDF, Engie, Direct Energie et Total Spring. Le tarif réglementé proposé par EDF continue de séduire 25 millions de foyers. Les TRV gaz ne sont en revanche utilisés plus que par 4,6 millions de clients. EDF conserve ainsi 69% de ses parts de marché, tandis qu’Engie ne dispose plus que de 44% des parts de marché.

La Commission de régulation de l’énergie explique que « les consommateurs privilégient très majoritairement les offres à prix fixe comportant des engagements d’une durée supérieure à 1 an ». Ce sont 2,145 millions d’offres à prix fixe qui ont été souscrites. Seules les taxes sont susceptibles d’augmenter dans ce type d’offre. Toutefois, la CRE note que « les offres à prix fixe ne conduisent pas nécessairement à une plus grande stabilité en raison des conditions potentielles de révision des prix (évolution réglementaire, etc.) ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 23 Déc 2014
La société canadienne Hydro-Québec, l’un des premiers producteurs d’électricité dans le monde, vient d’annoncer l’implantation en France prochainement d’un laboratoire d’une des filiales du groupe, SCE France. Dédié à la recherche sur les batteries, ce laboratoire sera basé à Lacq,…
mer 31 Jan 2018
Alors que la décrue s’amorce très lentement en France, de nombreuses habitations sinistrées sont confrontées à des coupures de courant. Certaines collectivités ont pu mettre en place des générateurs de secours pour les bâtiments essentiels, comme les hôpitaux ou certains…
Actuellement en déplacement officiel dans différents pays d'Europe, le Premier ministre de l'Inde Narendra Modi est attendu en France à partir du vendredi 10 avril. Une visite pendant laquelle il rencontrera le Président de la République François Hollande, notamment afin…
lun 28 Août 2017
Les 7 et 8 octobre prochains, EDF organise la septième édition des Journées de l'industrie électrique. En ouvrant gratuitement une soixantaine d'établissements aux visiteurs, l'électricien entend changer leur regard sur la filière énergétique française. Avec 90 % de sa production…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.