Framatome décroche un contrat de rénovation sur 32 réacteurs français

Framatome décroche un contrat de rénovation sur 32 réacteurs français

Framatome-controle-commande-nucleaire

Passée sous le giron du groupe EDF depuis le 1er janvier 2018, l’ex-branche réacteurs d’Areva devrait poursuivre les opérations de rénovation entreprises depuis 2011 sur une partie du parc nucléaire français dans le cadre d’un vaste programme de modernisation. Le groupe Framatome a en effet annoncé lundi 17 septembre 2018 avoir signé avec l’exploitant français un nouveau contrat pour la rénovation des systèmes de contrôle-commande de tous les réacteurs de 900 MWe.

Dans un communiqué publié lundi 17 septembre 2018, le groupe Framatome, spécialisé dans la conception de réacteurs nucléaires, a annoncé avoir signé avec EDF un contrat de rénovation du contrôle-commande de tous les réacteurs nucléaires de 900 MW en activité dans l’Hexagone. Au total, 32 réacteurs sur un total de 58 sont concernés et bénéficieront à l’occasion de leur quatrième visite décennale (soit dès 2019 pour les premiers) d’une véritable cure de jouvence de leur système de contrôle-commande. « Après le contrat signé en 2011 pour la modernisation du contrôle-commande des réacteurs de 1 300 MWe en France, nous sommes ravis qu’EDF nous accorde une fois de plus sa confiance », s’est félicité Frédéric Lelièvre, directeur exécutif en charge des Ventes, des Plateformes Régionales et de la Business Unit Contrôle-Commande de Framatome.

Prolongation d’exploitation en toute sécurité avec Framatome

Le système de contrôle-commande constitue le « cerveau » d’une centrale nucléaire, et leur modernisation a pour objectif d’améliorer la sûreté, de faciliter la maintenabilité future et de contribuer à la prolongation de la durée de fonctionnement des centrales. Le groupe EDF souhaite prolonger la durée de vie de ses réacteurs d’une décennie supplémentaire et met donc tout en oeuvre dans ce cadre pour garantir des conditions d’exploitation optimales. Une concertation ouverte au public a d’ailleurs été ouverte sur ce sujet au début du mois de septembre et permettra à l’électricien français d’en savoir plus sur les attentes des Français à cet égard.

De son côté, le groupe Framatome décroche ici un nouveau contrat de poids pour les années à venir. Détenue depuis le 1er janvier 2018 par EDF à hauteur de 75,5%, l’ex-branche réacteurs d’Areva soigne depuis son offre de service pour profiter pleinement du regain d’activité sur le marché du nucléaire. Il a notamment racheté début 2018 les activités dans le contrôle-commande des réacteurs nucléaires du groupe Schneider Electric afin d’élargir l’offre des systèmes de contrôle-commande de tous ses modèles de réacteurs.

Crédits photo : Framatome

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Fév 2015
La centrale nucléaire de Paluel, située en Seine-Maritime, a inauguré vendredi 13 février son nouveau site de formation. Près de 4 millions d'euros ont été investis afin de rénover et moderniser le campus du site. Dans le cadre de son…
jeu 14 Août 2014
Alors que la moitié des réacteurs nucléaires belges ne fonctionnent plus pour des raisons conjoncturelles, la situation électrique belge pose problème. Ainsi, en plus des deux réacteurs, Doel 3 et Tihange 2, fermés depuis 2012 pour des problèmes techniques, s’ajoute le réacteur…
lun 14 Oct 2013
Selon les informations du Journal du Dimanche  (JDD), le gouvernement a l’intention de prolonger la durée de vie du parc nucléaire de dix ans. Celle-ci passerait de 40 ans à 50 ans. Cette prolongation devrait être annoncée d’ici la fin de…
ven 30 Oct 2020
Ce jeudi 28 octobre 2020, EDF a annoncé une révision à la hausse du coût total du "grand carénage" de ses 52 réacteurs nucléaires. Ces travaux de révision et d'optimisation, qui visent à augmenter la durée de vie des 18…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.