Confort dans l’habitat, le nouveau rôle des services énergétiques

Confort dans l’habitat, le nouveau rôle des services énergétiques

edf-modele-domotique-services-energetiques

Simplifier la vie au quotidien, augmenter son confort ou faire des économies d’énergie, les atouts de la « smart home » sont nombreux et profitent de la démocratisation progressive de la domotique pour séduire de plus en plus de consommateurs. Ce nouveau modèle d’habitat intelligent offre la possibilité à ses occupants de piloter avec précision l’ensemble des équipements du logement et d’agir ainsi sur leur performance. Une révolution dans le secteur de l’habitat qui devra toutefois gagner en simplicité et se standardiser pour parvenir à entrer durablement dans nos foyers. En tant qu’acteur public engagé pour une efficacité énergétique croissante, le groupe EDF soutient cette tendance à l’innovation et encourage une nouvelle fois les start-up du secteur via deux nouveaux appels d’offres, lancés mardi 6 mars 2018 et consacrés à l’amélioration du confort dans l’habitat. Explications.

La smart Home, un marché en pleine expansion

La notion de smart Home renvoie à une habitation équipée d’objets connectés bien sûr, mais également d’outils et de capteurs numériques qui rendent son fonctionnement plus automatique, plus simple, plus confortable pour ses habitants. Dans cette maison, les ordinateurs, les téléphones, les tablettes et tous les écrans collectent, échangent des informations, pilotent les équipements à distance, gèrent les consommations d’énergie dans le but de réaliser des économies et de simplifier la vie des usagers.

Le développement de la domotique et de l’Internet des Objets (IoT) touche dans ce cadre tous les secteurs du quotidien, aussi bien en matière de sécurité, de confort, d’ambiance, d’économie d’énergie, ou d’automatisme (compteurs électriques, thermostats, alarmes, ect.), et permet aux occupants de piloter avec précision l’ensemble des équipements du logement et d’agir ainsi sur leur performance et leur consommation. « Avec la maison connectée, on peut créer son propre scénario à distance. Pour le chauffage par exemple. En réglant le système en économie d’énergie quand le propriétaire quitte les lieux, puis le remettre dans un plan de chauffe à partir d’une certaine heure. Lorsque ce dernier ou quelqu’un d’autre rentre », explique Alexandre Chaverot, président du groupe Avidsen, acteur de référence dans l’univers des accessoires connectés pour l’habitat.

Deux nouveaux appels à projets au service du confort dans l’habitat

De plus en plus de fabricants (Legrand, Delta Dore, Schneider Electric et Somfy pour ne citer que les groupes français les plus connus) mais aussi certains opérateurs de télécommunication (Orange, SFR, Bouygues, Google, Apple ou Microsoft) et fournisseurs d’énergies comme Engie ou EDF proposent désormais ce type de solutions intelligentes et misent sur un marché de la domotique qui devrait atteindre plus de 21 milliards d’euros à l’horizon 2020 (contre 4,41 milliards en 2014). En tant qu’acteur engagé et innovant de la transition énergétique bas carbone, l’électricien EDF par exemple cherche en permanence de nouvelles solutions pour améliorer le confort et le bien-être de ses usagers, et vient pour cela de lancer deux nouveaux appels à projets à destination des start-up, TPE et PME.

Portés par EDF Nouveaux Business et la Direction Marketing des Clients Particuliers, ces appels à projets ont pour objectif de susciter les initiatives innovantes et la mise en place de services d’accompagnement autour de la maison connectée dans le but de simplifier la vie des consommateurs d’électricité. Si le premier appel à projets, intitulé « Proposer de nouveaux services dans l’habitat », concerne à priori l’ensemble des clients particuliers du groupe, le second s’attache davantage aux problèmes rencontrés par les personnes âgées dans leur maintien à domicile.

« Accompagner les personnes âgées à domicile »

En effet, si les objets connectés s’adressent à tout le monde de manière générale, les seniors sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux solutions d’automatisation de leur foyer dans le but de faciliter leur quotidien et de permettre leur maintien à domicile le plus longtemps possible. Les produits et autres applications orientés e-santé offrent un suivi individualisé et une aide rapide à domicile en cas d’urgence tandis que d’autres applications d’assistance permettent aux personnes âgées d’économiser leurs efforts ou de rassurer les personnes seules. Sélectionné par EDF parmi les finalistes des Prix Pulse 2017, le système connecté Howz permet par exemple de mesurer la consommation d’électricité et les mouvements, et permet aux personnes âgées et à leur famille de rester informer de l’activité dans le domicile. Il s’assure par exemple que la température y est idéale, que la porte est bien fermée et sonne l’alerte en cas de problème ou de changement majeur.

« Nous nous réjouissons de lancer ces appels à projets qui visent tous deux à améliorer le confort de vie de nos clients. Une innovation a de l’avenir si elle répond à un besoin, et ces besoins sont aujourd’hui nombreux chez les personnes âgées comme dans l’habitat en général. En se faisant le partenaire des solutions les plus innovantes qui facilitent le quotidien de tous, EDF réaffirme ses valeurs et son identité d’acteur de service public », explique dans un communiqué Michel Vanhaesbroucke, Directeur d’EDF Nouveaux Business. A noter, les lauréats de ces appels à projets bénéficieront d’une expérimentation rémunérée de leur solution, d’une expertise et d’un support technique d’EDF, d’un accompagnement d’EDF et de ses partenaires (pôles de compétitivité, incubateurs…) pour les aider à développer leur solution, et d’une visibilité dans les supports de communication du groupe.

Crédits photo : Le Béguinage solidaire

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 28 Juil 2017
Début juillet 2017, le médiateur de l’énergie a organisé un débat sur les conséquences de la libéralisation du secteur de l’énergie. Au moment où le Conseil d’Etat enterre les tarifs réglementés pour le gaz, les experts s’interrogent sur l’avenir de…
mar 1 Mar 2016
Avec le développement des énergies renouvelables mais aussi de l’éco-mobilité, les batteries pour les réseaux électriques deviennent de plus en plus stratégiques, puisqu'elles répondent à l’intermittence des moyens de production. Engagé dans le stockage lithium-ion, EDF Energies Nouvelles et son directeur général,…
mer 22 Mar 2017
Plus d'une centaine de chefs d'entreprise et autres décideurs politiques ou économiques ont appelé, dans un manifeste publié mardi 21 mars 2017, les gouvernements de l'Union européenne à s'engager davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ils demandent notamment…
jeu 9 Mai 2019
Isolées sur le plan énergétique, l’Irlande et la Bretagne pourront compter l’une sur l’autre à partir de 2026. En effet, le financement du projet d’interconnexion, « Celtic Interconnector », a fait l'objet d'une approbation conjointe par la Commission de régulation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.