Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 3% au mois de mars 2018

Tarifs réglementés du gaz : baisse de 3% au mois de mars 2018

tarifs-reglementes-gaz-baisse-mars-2018

Après plusieurs mois de hausse consécutifs (+ 1% en décembre, +6,9% en janvier et +1,3% en février), les tarifs réglementés du gaz repartent finalement à la baisse. Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié mardi 27 février 2018, ces tarifs, appliqués par Engie à environ 5,8 millions de consommateurs dans l’Hexagone, devrait diminuer de 3% en moyenne en mars, du fait de la baisse des prix sur le marché de gros.

En attendant leur probable suppression dans l’avenir compte tenu de la décision du Conseil d’Etat du 19 juillet 2017, les tarifs réglementés du gaz continuent d’être révisés mensuellement par le gendarme de l’énergie afin de suivre au plus près l’évolution des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie. Ils devraient dans ce cadre subir une baisse de 3% au mois de mars selon une nouvelle délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publiée mardi 27 février au Journal Officiel.

La baisse des prix sur le marché de gros

« Au 1er mars 2018, les tarifs réglementés de vente hors taxes d’Engie diminuent en moyenne de 3% par rapport au barème en vigueur en février 2018 », a indiqué la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué. Cette diminution est de 1% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,8 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 3% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement par le collège de la Commission de régulation de l’énergie, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 21 Déc 2015
En plein développement, les différentes techniques de captage ou de purification des émissions de gaz à effet de serre permettent déjà de réduire de manière significative la teneur en carbone des fumées industrielles. Une évolution positive mais encore insuffisante au…
mar 24 Nov 2015
Aux Emirats arabes unis (EAU), la transition énergétique prend la forme d’investissements massifs dans les énergies bas carbone. Alors que les ressources pétrolières de l'Etat fédéral seront épuisées dans une cinquantaine d’années, la rente pétrolière est désormais orientée vers les…
lun 9 Sep 2013
Le « repowering » consiste à moderniser une installation électrique pour augmenter son rendement. Cette technique est de plus en plus utilisée car elle est permet notamment de faire des économies par rapport au coût d'une nouvelle installation. Concrètement, on remplace d'anciennes…
jeu 15 Mai 2014
La revue scientifique américaine "ACS Sustainable Chemistry & Engineering" a publié, le 7 avril dernier, un rapport concernant un nouveau moyen de traiter l'urine des astronautes. Ce "déchet corporel" est actuellement une source d'eau potable non-négligeable pour les missions longues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.