Transition énergétique : un concours d'innovation à destination des PME

Transition énergétique : l’Ademe lance un concours d’innovation à destination des PME

transition-energetique-ademe-smart-electric-lyon

Considérant l’innovation technologique et sociale (comprendre ici les nouveaux modèles économiques et sociales plus responsables) comme la base d’une transition énergétique harmonieuse, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) veut soutenir et promouvoir les initiatives durables portées par les PME ou les start-up françaises. L’Ademe a lancé pour cela, mardi 12 décembre 2017, un nouveau « concours d’innovation » dans le but de soutenir les projets novateurs en lien avec la transition énergétique et écologique.

Mis en place dans le cadre du troisième Programme d’investissements d’avenir (PIA3), dont l’Ademe est l’un des opérateurs, ce concours d’innovation, organisé conjointement avec Bpifrance, permettra de soutenir les projets innovants des start-up et PME, dans la continuité du dispositif IPME (Initiative PME). Ce dispositif que l’on retrouvait déjà dans les PIA1 et PIA2 (2010-2017) récompense en priorité les projets relatifs aux transports et véhicules du futur, aux énergies renouvelables, au stockage de l’énergie, aux réseaux électriques intelligents et à l’économie circulaire. Lancé mardi 12 décembre, ce nouvel appel à projets sera ouvert jusqu’au 13 mars 2018, et permettra de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation, dont le montant se situe entre 0,6 et 5 millions d’euros.

Le PIA Ademe, un véritable « catalyseur de la croissance verte »

Il sera complété en parallèle au sein de l’PIA3 par d’autres dispositifs de soutien dont un premier pour la mise au point de « démonstrateurs de la transition énergétique et écologique » et le financement d’infrastructures innovantes, et un second dédié exclusivement aux transports et à la mobilité, et ciblant des projets coopératifs associant entreprises et instituts de recherche.

Depuis 2010, le PIA impulse une vraie dynamique d’innovation au sein des acteurs économiques de la transition énergétique et écologique. Avec les 85 appels à projets lancés par l’Ademe, ce sont 745 projets, dont 322 portés par des PME, qui ont pu voir le jour, représentant un total de 2,5 milliards d’euros d’aides, dont 582 millions pour les TPE-PME. « Le PIA ADEME a ainsi démontré sa capacité à mobiliser les entreprises sur des créneaux porteurs et à agir en véritable catalyseur de la croissance verte en faisant émerger, structurer et développer les filières industrielles de demain ou accompagner l’émergence de nouveaux marchés », explique l’Agence publique. Il est vrai que ce programme s’est avéré jusqu’à présent particulièrement structurant pour les start-up et les PME, qui bénéficiaient depuis 2015 du dispositif spécifique « IPME », et a ouvert la voie à de nouveaux modèles économiques, comme autant d’opportunités de croissance et de création d’emplois.

Crédits photo : Smart Electric Lyon – EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 24 Avr 2013
Acteur essentiel dans le secteur des énergies marines renouvelables (EMR), l’Institut France Energies Marines est en charge de projets de recherche et de développement afin de stimuler le potentiel énergétiques des littoraux français. C’est une intention politique nationale et européenne…
dim 29 Juil 2018
Avec la transition énergétique en cours, la décentralisation partielle de la production électrique et la modernisation des réseaux, en lien direct avec le développement des énergies vertes, offrent de nouvelles possibilités. Ainsi, dans les zones sans accès à l'électricité, de…
jeu 26 Nov 2015
Le syndicat des professionnels du secteur, France énergie éolienne (FEE), a publié la seconde édition de l'Observatoire de l'éolien le 18 novembre. Réalisé avec le cabinet Bearing Point, ce document présente « une photographie précise de la filière éolienne et de…
lun 24 Fév 2014
Lors de la conférence de ce week-end sur l’énergie à Oran (Algérie), le mot d’ordre était  « énergie renouvelable ». Les participants ont unanimement considéré les énergies vertes comme un choix stratégique pour l’avenir de l’Afrique. L'un des plus importants potentiels renouvelables se situe au nord…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.