EDF EN met en service 350 MW de capacités éolienne et solaire au Brésil

EDF EN met en service 350 MW de capacités éolienne et solaire au Brésil

centrale_solaire_pirapora_bresil

Considérant le Brésil comme un marché porteur pour l’avenir compte tenu de ses ambitions de développement dans les énergies propres à l’international, le groupe EDF EN investit depuis plusieurs années dans de nouveaux moyens de production renouvelables et vient de mettre en service ses premières centrales solaires et éoliennes. Situées à Pirapora, dans le Minas Gerais (Sud-est) ou à Ventos da Bahia, dans le nord-est, ces installations représentent d’ores et déjà plus de 350 MW de capacités installées.

Très active au Brésil depuis 2015 et le rachat d’un portefeuille éolien en développement de 800 MW, la filiale du groupe EDF spécialisée dans les énergies propres a commencé à produire de l’électricité. Elle a annoncé, mercredi 8 novembre 2017, avoir mis en service au total plus de 350 MW de capacités de production éolienne et solaire.

La plus puissante centrale solaire d’Amérique latine

Outre son projet éolien de 800 MW dont la première tranche (Ventos da Bahia) a été mise en service en septembre dernier, EDF EN a mis en opération la deuxième des trois phases du projet du plus grand complexe solaire photovoltaïque d’Amérique Latine, à Pirapora, dans le Minas Gerais. Mené en collaboration avec le groupe Canadian Solar qui en possède 20% (contre 80% pour EDF EN), ce projet est composé de trois parcs et proposera dès 2018 une capacité totale d’environ 400MWc et une production électrique annuelle de 188 GWh. Ces trois parcs bénéficient d’installations et de services d’exploitation-maintenance communs, ainsi que d’un contrat d’achat d’électricité (PPA) d’une durée de 20 ans, attribué dans le cadre de l’enchère fédérale de réserve de 2014.

EDF EN poursuit également en parallèle ses investissements dans de nouveaux projets renouvelables au Brésil. En décembre 2017, le groupe participera à de nouvelles enchères d’énergie organisées par les autorités brésiliennes et a d’ores et déjà inscrit un projet éolien d’une puissance de 280 MW. « Disposant de belles ressources naturelles et des besoins énergétiques croissants, le Brésil représente un marché stratégique pour le groupe EDF qui vise à doubler ses capacités renouvelables en France comme à l’international d’ici 2030, dans le cadre de son plan d’entreprise Cap 2030 », explique dans un communiqué Antoine Cahuzac, Directeur Général d’EDF Energies Nouvelles, « L’objectif à moyen terme est d’atteindre une capacité installée d’1GW au Brésil, huitième consommateur d’énergie au monde », poursuit de son côté M. Fuyot, directeur général délégué d’EDF EN.

Crédits photo : EDF EN

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 13 Fév 2013
Une étude australienne du Bloomberg Energy Finance révèle que l’énergie éolienne serait moins chère que le charbon et le gaz dans ce pays.   La conclusion de cette étude pourrait avoir un impact significatif dans un pays qui tire la…
lun 23 Avr 2018
Transition énergétique oblige, la production de biogaz fait désormais l'objet d'une véritable course énergétique. Vu comme une opportunité de fabriquer de l'énergie verte à l'échelle locale, en valorisant des filières de distribution courtes, le biogaz intéresse tout particulièrement Engie qui…
jeu 2 Oct 2014
La préfecture a annoncé ce mardi 30 septembre la fin de non recevoir opposée à la demande d'autorisation concernant un projet de ferme éolienne près des champs de bataille de la Grande Guerre dans le département de la Meuse. Au…
lun 7 Sep 2015
Infratech Industries est une start-up australienne œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables et plus précisément dans le solaire. L'innovation qu'elle a mise au point est une installation solaire flottante. Une première centrale a été mise en service au profit de la communauté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.