EDF EN annonce la construction de deux centrales solaires en Egypte

EDF EN annonce la construction de deux centrales solaires en Egypte

egypte-centrale-solaire

Le groupe français EDF Energies Nouvelles, filiale d’EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, a annoncé jeudi 26 octobre 2017, la signature d’une nouvel accord avec le groupe égyptien Elsewedy Electric pour la construction et l’exploitation de deux centrales photovoltaïques en Egypte. D’une puissance cumulée de 100 mégawatts (MW), ces projets s’inscrivent dans la stratégie CAP 2030 du groupe français, qui vise notamment à doubler ses capacités renouvelables d’ici 2030 en France comme à l’international.

Victime de crises énergétiques à répétition, l’Egypte tente depuis plusieurs années maintenant, sous l’impulsion de son Président Abdel Fattah Al Sisi, de stimuler l’investissement du secteur privé dans les infrastructures de production énergétique, avec un accent particulier sur la promotion des meilleures pratiques environnementales. Le gouvernement souhaite en effet sécuriser l’approvisionnement énergétique national et diversifier les sources d’énergie, et compte pour cela sur la réalisation du Plan solaire égyptien, un programme d’investissements destiné à mettre en place plus de 4000 MW de capacités solaires d’ici 2027.

Le solaire égyptien, un secteur d’investissement prometteur

Partenaire privilégié de l’Egypte depuis de nombreuses années, la France a réaffirmé dans ce cadre son soutien économique et financier aux nouvelles ambitions énergétiques et environnementales du gouvernement égyptien. Après une participation de l’Agence française pour le développement (AFD) dans la réalisation en 2015 de la première centrale photovoltaïque publique égyptienne (20 MW), plusieurs groupes ont annoncé des projets similaires. EDF EN tout d’abord a officialisé, jeudi 26 octobre 2017, sa collaboration avec le groupe local Elsewedy Electric dans le cadre de deux nouveaux projets de centrales solaires. “Situés dans le sud de l’Egypte, les deux projets font partie du complexe solaire de Benban”, a précisé EDF EN dans un communiqué. Ces deux projets, dont les travaux devraient débuter au premier trimestre 2018, sont codétenus par les partenaires, et sont assortis d’un contrat de vente d’électricité d’une durée de 25 ans signé avec la société égyptienne de transport d’électricité (EETC), a ajouté la filiale d’EDF.

Voltalia, spécialiste français de la production d’électricité renouvelable, a par ailleurs annoncé dans un communiqué distinct publié le même jour, avoir remporté un projet solaire de 25 MW en Egypte, son premier sur le continent africain. Baptisée Râ Solar, cette future installation sera située elle aussi dans le complexe de Ben Ban dans la région d’Assouan en Haute-Egypte, et bénéficiera dans les mêmes conditions, d’un contrat de vente d’électricité de 25 ans avec la société nationale EETC. La construction commencera début 2018 pour une mise en service prévue au deuxième trimestre de 2019.

Crédits photo : Kuraymat

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Avr 2015
Réclamé par les professionnels français du secteur de l'énergie solaire et promis le 14 avril dernier par Ségolène Royal lors du colloque de l'Ademe, le tarif d'achat de l'électricité produite par les petites installations photovoltaïques intégrées au bâti sera revalorisé…
ven 28 Déc 2018
Moins d’une semaine avant le début de la COP24 (3-14 décembre 2018) en Pologne, le Brésil renonçait à organiser le Conférence suivante en 2019. Officiellement, ce sont les difficultés budgétaires qui contraignent les autorités brésiliennes à ce renoncement. Dans les…
ven 8 Mar 2013
Le coût de la transition énergétique fait débat en Allemagne. Fin février, le ministre  de l’Environnement, Peter Altmaier, a prévenu que la sortie du nucléaire pourrait coûter 1.000 milliards d’euros au pays sur les deux prochaines décennies. Une explosion des…
mar 31 Jan 2017
La société française Voltalia, spécialisée dans les énergies renouvelables (éolienne principalement), a entamé en 2016 une nouvelle phase de développement et intégré progressivement la filière photovoltaïque. Cette diversification, accompagnée de nouveaux investissements significatifs dans plusieurs centrales brésiliennes, lui a permis de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.