L'Egypte développe les ENR avec la France - L'EnerGeek

L’Egypte développe les ENR avec la France

FREGYPTEAu cours de la visite de François Hollande en Egypte, plusieurs protocoles d’accord ont été signés pour le secteur énergétique. Ainsi, le groupe EDF Energies Nouvelles devra notamment développer les éoliennes et le solaire, tandis qu’Engie s’occupera aussi de gaz naturel.

Le 17 avril dernier, le chef de l’Etat était en déplacement en Egypte. A cette occasion, les deux pays ont décidé de renforcer leur coopération énergétique en signant une série de protocoles d’accord. Cinq d’entre eux ont été signés avec EDF, dont « trois portent sur le développement des projets d’EDF Energies Nouvelles dans les domaines éolien et solaire en partenariat avec le groupe égyptien El Sewedy Electric », précise l’entreprise tricolore dans un communiqué de presse.

Pour le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, « avec CAP 2030, la stratégie d’EDF, le développement du groupe dans les énergies décarbonées se concrétise. Les accords de coopération signés avec nos partenaires égyptiens pour le développement de l’éolien, du photovoltaïque ou encore des services énergétiques en sont une démonstration. Je suis fier qu’EDF puisse accompagner l’Egypte dans sa transition énergétique, à travers l’ensemble de ses expertises ». Egalement représenté dans la délégation française, Engie est parvenu à un accord avec l’Egyptian Natural Gas Holding Company (EGAS) et avec la National Renewable Energy Association et l’Egyptian Electricity Transport Company.

Rédigé par : vincent-delong

ven 24 Mar 2017
Si la France a bien du mal à concrétiser ses premiers projets de parcs éoliens en mer, le Danemark fut le premier pays au monde à miser sur la filière éolienne offshore, et est considéré depuis plusieurs décennies déjà comme…
sam 4 Mar 2017
Toujours largement dépendant des combustibles fossiles pour son approvisionnement électrique, le Kenya poursuit tant bien que mal le développement de ses capacités de production renouvelables. Retardé en raison de difficultés financières en 2015, le projet de centrale éolienne du lac…
mer 6 Mar 2013
L’armée américaine teste de nouvelles piles à combustible fonctionnant avec de l’eau ou de l’urine. Cette technologie écologique permet d’alléger les équipements des soldats. La start-up new-yorkaise SIGNa Chemistry développe des mini-piles à combustible, utilisées principalement pour recharger les smartphones.…
lun 8 Août 2016
Depuis ce lundi 8 août, pour assurer notre consommation toujours croissante, nous sommes obligés de puiser dans les réserves de la planète. Autrement dit, selon l’ONG Global Footprint : la population a déjà utilisé plus de ressources que la Terre n’est capable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.