Des panneaux solaires pour lutter contre la précarité énergétique ? - L'EnerGeek

Des panneaux solaires pour lutter contre la précarité énergétique ?

Agir dans le sens d’une transition énergétique à la fois écologique et solidaire, voilà qui devrait plaire à Nicolas Hulot compte tenu des priorités données à son ministère en mai 2017. C’est en tous cas ce que souhaite Enerplan, le syndicat des professionnels du solaire, en proposant d’équiper en panneaux photovoltaïques plus de 1,5 million de foyers français en situation de précarité énergétique.

Fournir des panneaux solaires à tous ceux qui rencontrent des difficultés à payer leur facture d’électricité pourrait faire reculer la précarité énergétique et soutenir l’activité de l’industrie solaire française, plaide le syndicat dans un plan détaillé à la presse mercredi 13 septembre 2017. Ce plan vise notamment à installer d’ici 2022 des panneaux solaires sur un million de logements HLM et 500.000 logements en copropriété ou maisons, et faire ainsi bénéficier les ménages dans le besoin de tous les avantages liés à l’autoconsommation.

Lire aussi : Quatre millions de foyers pourraient autoconsommer leur électricité en 2030

L’autoconsommation reste un petit marché mais est amenée à se développer à grande échelle et pourquoi ne pas privilégier ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire ceux qui sont en précarité énergétique”, explique Daniel Bour, président d’Enerplan, à l’AFP. Il est vrai que l’autoconsommation bénéficie actuellement d’un fort soutien public et pourrait donc se révéler économiquement pertinente, plus particulièrement dans les régions du sud de la France, très ensoleillées.

Le coût d’une telle mesure, estimé à plus d’un milliard d’euros sur cinq ans, pourrait être pris en charge en partie par les bailleurs sociaux qui de leur côté, obtiendraient un retour sur investissement rapide grâce à “un mécanisme de soutien fiscal dédié et une aide à l’investissement”, propose Enerplan. Selon ces calculs, les panneaux solaires permettraient alors de couvrir 10 à 20% de la consommation électrique des ménages concernés, voire 40% avec une “gestion active de l’énergie” dans le logement.

Crédits photo : Cricrimo

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 16 Avr 2021
Plébiscitée pour répondre aux objectifs climatiques de la France, l’exploitation du bois comme source de chaleur présenterait-elle un risque de déforestation ? Selon les données des organismes publics, la filière bois-énergie ne nuirait pas à la croissance des forêts, ni…
L'augmentation des prix de l'électricité en février 2024 a secoué les budgets de nombreux Français. Selon une enquête de Rothelec, plus de la moitié des ménages prévoient de réduire encore davantage leur consommation et se tournent de plus en plus…
ven 3 Nov 2023
Le marché de la rénovation énergétique est en plein boom, mais tous les acteurs ne jouent pas le jeu. Des consommateurs floués, des travaux inachevés et des équipements défaillants : le tableau est parfois sombre. La vigilance est de mise,…
mer 8 Nov 2023
Tesla était à l'initiative de la guerre des prix sur les voitures électriques. Si Volkswagen s'y était toujours refusée, la firme allemande a fini par céder, proposant son SUV ID.4 au rabais.  Volkswagen change de stratégie  Le marché de l'automobile…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.