EDF EN annonce le lancement d’une nouvelle offre d'autoconsommation collective - L'EnerGeek

EDF EN annonce le lancement d’une nouvelle offre d’autoconsommation collective

Plus que jamais d’actualité, la transition énergétique n’est plus l’apanage des grands producteurs d’énergie centralisés. Chacun peut désormais s’il en a la volonté, s’équiper pour produire et consommer son électricité renouvelable. Cette tendance à l’autoconsommation, déjà largement développée aux Etats-Unis ou en Allemagne commence à peine à émerger en France, mais devrait connaître une forte progression dans les années à venir. Un an après la commercialisation d’une première offre destinée aux particuliers, l’énergéticien EDF a annoncé mercredi 7 juin 2017 vouloir se lancer dans l’autoconsommation solaire collective en France, via une nouvelle offre baptisée “Notre soleil et nous”.

L’autoconsommation collective d’électricité consiste pour un groupe de particuliers à couvrir une partie de leur consommation de courant le plus souvent grâce à des panneaux solaires installés sur le toit d’un immeuble ou d’un éco-quartier, directement raccordés à leurs équipements électriques grâce à une solution de pilotage intelligente. Ce phénomène commence progressivement à se développer dans l’Hexagone du fait de la baisse du coût des panneaux solaires, de l’émergence d’un cadre réglementaire plus favorable et de la volonté pour certains consommateurs de produire eux-mêmes.

Lire aussi : Blockchain : une technologie au service de l’autoconsommation d’électricité collective

Déjà positionné sur le marché de l’autoconsommation solaire dans l’habitat individuel depuis juin 2016 et le lancement de son offre “Mon soleil et moi” (qui compte déjà plus de 1700 clients), EDF a annoncé cette semaine la commercialisation prochaine d’une offre similaire à destination des “copropriétés, bailleurs sociaux et de tous types de logements verticaux qui souhaitent produire et consommer leur propre électricité“. Baptisée “Notre soleil et nous”, elle devrait être déployée par la filiale EDF ENR à partir de fin 2018 ou début 2019, à l’issue d’une phase d’expérimentation sur une vingtaine de bâtiments neufs ou existants destinée à lever des obstacles techniques et juridiques, a précisé Benjamin Declas, directeur général d’EDF ENR, lors d’une conférence de presse.

Lire aussi : Autoconsommation collective d’électricité solaire : un décret publié au Journal Officiel

Aujourd’hui, cette volonté que nous avions d’accompagner la montée en puissance de l’autoconsommation en France est confortée par une réglementation ad hoc (…) et par la baisse continue du prix de l’électricité renouvelable, et notamment photovoltaïque, depuis des années” grâce aux progrès technologiques, a ajouté de son côté Antoine Cahuzac, directeur exécutif du pole énergies renouvelables d’EDF. Le groupe entend en effet profiter ici de la nouvelle dynamique en faveur de l’autoconsommation favorisée par l’arrêté gouvernemental du 9 mai 2017, qui prévoit une prime à l’investissement pour l’installation d’équipements photovoltaïques et fixe les conditions de rachat de l’électricité non consommée.

Crédits photo : ADEUPA Brest

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
HysetCo, la start-up française spécialisée dans les transports urbains à hydrogène, vient de franchir une étape décisive pour le développement de ses activités grâce à une levée de fonds de 200 millions d’euros, menée par Hy24, son principal actionnaire. Hy24…
mer 10 Avr 2024
Le gouvernement a introduit un décret visant à accélérer l'installation de panneaux solaires dans les champs tout en préservant l'activité agricole. Agrivoltaïsme : un décret qui contrôle les panneaux solaires  Cela fait désormais un peu plus d'un an que la…
Le projet de parc éolien offshore à proximité de l'île d'Oléron, initié par le gouvernement en juillet 2022, en dépit de son potentiel pour la transition énergétique, rencontre une opposition ferme de la part d'acteurs locaux clés, mais fait également…
ven 12 Avr 2024
En Lorraine, la centrale Novasteam est prévue pour fin 2025. Cette installation vise à produire de l’énergie décarbonée à partir de déchets, promettant un impact significatif sur l’environnement local et la dynamique économique régionale. Une centrale également bénéfique à l'emploi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.