Le Français Assystem se positionne sur le marché du nucléaire indien - L'EnerGeek

Le Français Assystem se positionne sur le marché du nucléaire indien

Le groupe français Assystem poursuit le recentrage de ses activités dans la filière nucléaire. Après avoir exprimé au mois de mai sa volonté de prendre une participation minoritaire au sein du nouvel Areva NP, spécialisé dans les activités réacteurs, le groupe de conseil en ingénierie a annoncé jeudi 1er juin la création d’une coentreprise en Inde, avec un partenaire local, Axiscades, dans le but d’intégrer les secteurs de l’énergie et du nucléaire.

Considérant l’industrie nucléaire comme une filière d’avenir, Assystem souhaite se positionner sur le marché indien, très prometteur au regard des ambitions gouvernementales dans le domaine du nucléaire civil, et compte pour cela sur son nouveau partenaire local Axiscades. Les deux groupes ont en effet signé un protocole d’accord dans le but de créer une entreprise commune qui proposera des services d’ingénierie pour la conception de nouvelles centrales électriques, et permettra d’accompagner le développement des programmes nucléaires indiens.

Lire aussi : Le Français Assystem pourrait prendre une participation de 5% dans Areva NP

L’inde est aujourd’hui engagée dans un vaste programme de développement du nucléaire civil afin de répondre à l’augmentation de sa demande nationale en énergie ainsi qu’aux nouveaux enjeux de lutte contre le changement climatique. Le pays a multiplié, sous l’impulsion de son Premier ministre Narendra Modi, les accords de coopération internationaux, et envisage désormais de construire lui-même ses propres réacteurs à eau lourde pressurisée. Comme l’explique dans un communiqué Stéphane Aubarbier, Vice-président Exécutif Assystem Energy & Infrastructure, “le secteur de l’énergie doit améliorer sa compétitivité pour répondre aux enjeux mondiaux de développement durable. Je suis convaincu que l’expertise d’Assystem Energy & Infrastructure, en tant que groupe d’ingénierie mondialement reconnu dans l’énergie, combinée au savoir-faire et à la performance d’Axiscades, un des principaux groupes d’ingénierie indiens, fournisseur de solutions technologiques, peut offrir une valeur ajoutée unique au secteur de l’énergie”.

Lire aussi : L’Inde veut construire 7000 MW de capacités nucléaires supplémentaires

Si le montant de l’investissement dans la nouvelle société n’a pas été indiqué, la future coentreprise prévoit d’ores et déjà d’embaucher plus de 500 ingénieurs dans les trois prochaines années. La co-entreprise pourrait également s’étendre à terme à d’autres secteurs ou d’autres régions, améliorant ainsi la compétitivité des deux acteurs sur le marché mondial.

Crédits photo : Assystem

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 19 Juil 2018
En cours depuis plusieurs années maintenant, le chantier de démantèlement du petit réacteur nucléaire de la centrale de Brennilis dans le Finistère devrait arriver à son terme à l’horizon 2038. Un délai qui s’explique, selon un communiqué du département publié…
jeu 17 Juil 2014
L'autorité japonaise de régulation nucléaire (NRA) a rendu ce mercredi un avis positif concernant la réouverture possible de deux réacteurs nucléaires de la centrale de Sendai dans le sud-ouest du Japon. Un pas en avant certain vers un retour du…
lun 9 Fév 2015
En visite officielle à Pékin mercredi 5 février, la Présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner a rencontré son homologue chinois Xi Jinping dans le cadre de nouvelles négociations sur d'éventuels partenariats économiques. Une rencontre fructueuse qui aura débouché sur la…
ven 27 Oct 2017
Malgré les contraintes imposées en termes de trafic aérien et de sécurité intérieure, les drones civils poursuivent leur envol technologique et continent de bouleverser les pratiques traditionnelles. En se positionnant aussi bien en rupture qu’en complémentarité avec les outils actuellement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.