EDF confirme la cession de ses actifs polonais au groupe PGE Polska - L'EnerGeek

EDF confirme la cession de ses actifs polonais au groupe PGE Polska

EDF-polska-cession-pologne

Comme annoncé la semaine dernière, le groupe énergétique français a officialisé, vendredi 19 mai 2017, la cession de ses activités dans le charbon et le gaz en Pologne (EDF Polska) au groupe public PGE Polska Grupa Energetyczna pour un montant de 1,1 milliard d’euros. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme de cession d’actifs de l’électricien public français, désireux désormais de se recentrer sur la production d’énergie décarbonée, à la fois nucléaire et renouvelable, et d’alléger son endettement.

EDF a annoncé vendredi avoir signé un accord pour céder à PGE Polska Grupa Energetyczna ses activités dans le charbon et le gaz en Pologne (EDF Polska), valorisées à près de 1,4 milliard d’euros (6,1 milliards de zlotys). “Suite à la promesse d’achat unilatérale reçue le 11 mai 2017 et à l’autorisation de son conseil d’administration, EDF a signé ce jour l’accord relatif à la cession de l’ensemble des activités d’EDF Polska (cogénération et production d’électricité) à PGE Polska Grupa Energetyczna (…) pour un montant d’environ 1,1 milliard d’euros (4,9 milliards de zlotys), déduction faite des intérêts minoritaires”, a indiqué l’électricien public français dans un communiqué.

Lire aussi : Pologne : la cession du groupe EDF Polska en bonne voie

Ce projet de cession, en cours depuis l’année dernière, s’était soudainement complexifié fin 2016 suite au veto des autorités concernant la scission d’EDF Polska, dont EDF entendait vendre les actifs de cogénération (chaleur et électricité) au fonds australien IFM Investors et les actifs de la centrale à charbon de Rybnik (électricité) au groupe tchèque EPH. Le gouvernement polonais, très conservateur, considérait cette opération comme contraire aux intérêts nationaux, et avait prétexté la crainte d’une envolée des prix et des risques pour la sécurité énergétique de la Pologne. Les négociations exclusives engagées avec ces investisseurs étant condamnées, EDF était alors entrée début janvier en négociation avec un consortium d’entreprises polonaises formé par PGE, Enea, Energa et PGNiG Termika, PGE étant le principal producteur d’électricité en Pologne contrôlé par l’Etat.

Lire aussi : Malgré le smog qui l’asphyxie, la Pologne s’accroche à son charbon

Cette cession devrait donc finalement être finalisée au cours du second semestre 2017, “sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires requises, dont l’approbation des autorités de la concurrence polonaises et l’agrément du gouvernement polonais“, ajouté l’énergéticien. Une fois EDF Polska cédé, le groupe français prévoit tout de même de maintenir une présence en Pologne, via ses filiales EDF Energies Nouvelles et Dalkia.

Crédits photo : S2dent

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 31 Mar 2016
La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a indiqué mardi 29 mars que les prix du gaz allaient baisser au mois d’avril en moyenne de 3,72%. Une nouvelle diminution qui vient confirmer la tendance  du moment, puisque les prix ont chuté…
mar 27 Juin 2017
Si certaines tranches au charbon bénéficient d’un programme complet de modernisation et de reconversion, comme au Havre ou à Cordemais par exemple, la majorité des anciennes centrales thermiques du groupe EDF, ont déjà fermé ou fermeront prochainement. Inadaptées aux nouvelles…
lun 7 Juil 2014
Dans le cadre de son plan national pour la modernisation des unités de production thermique, le grand chantier de la centrale à charbon EDF de Cordemais (Loire-Atlantique) démarrera en mars 2015 et nécessitera un investissement de 350 millions d'euros. Une…
jeu 18 Mai 2017
A l'inverse d'un président et d'un gouvernement fédéral qui ne croient pas à la nécessité de combattre le réchauffement des températures et redonnent la priorité aux industries fossiles les plus polluantes, plusieurs villes et Etats américains veulent poursuivre de leur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.