Pologne : la cession du groupe EDF Polska en bonne voie Pologne : la cession du groupe EDF Polska en bonne voie

Pologne : la cession du groupe EDF Polska en bonne voie

EDF Pologne

Le groupe EDF a indiqué jeudi 11 mai 2017 avoir reçu une promesse d’achat de ses activités dans le charbon et le gaz en Pologne (EDF Polska), émanant de l’énergéticien public polonais PGE. Les deux parties avaient entamé des négociations au début du mois de janvier à la suite du véto gouvernemental pour toute cession à des investisseurs étrangers.

Engagé dans un projet de cession de ses activités de cogénération et de sa centrale thermique de Rybnik en Pologne, l’énergéticien français EDF devrait finalement conclure ce dossier avec les autorités nationales. Le groupe français a déclaré la semaine dernière avoir reçu une promesse d’achat de la part du consortium PGE Polska Grupa Energetyczna SA. « Le groupe EDF a reçu le 11 mai 2017 une promesse d’achat unilatérale de PGE Polska Grupa Energetyczna SA (société contrôlée par l’Etat polonais et principal producteur d’électricité en Pologne) aux termes de laquelle cette dernière s’engage à acheter l’ensemble des activités d’EDF Polska », a précisé le groupe français dans un communiqué. « Cette promesse d’achat a été remise par PGE suite aux négociations engagées en janvier 2017 avec un consortium de sociétés polonaises », a poursuivi le groupe sans mentionner le montant proposé par PGE.

Lire aussi : Pologne : la cession d’EDF Polska pourrait être finalisée au printemps

Pour rappel, ce projet de cession s’était soudainement complexifié après le blocage fin 2016 par les autorités, de la scission d’EDF Polska, dont EDF entendait vendre les actifs de cogénération (chaleur et électricité) au fonds australien IFM Investors et les actifs de la centrale à charbon de Rybnik (électricité) au groupe tchèque EPH. Le gouvernement polonais, très conservateur, considérait cette opération comme contraire aux intérêts nationaux, et avait prétexté la crainte d’une envolée des prix et des risques pour la sécurité énergétique de la Pologne.

Lire aussi : Malgré le smog qui l’asphyxie, la Pologne s’accroche à son charbon

Cette cession pourrait se concrétiser officiellement au cours du second semestre 2017, « après obtention des approbations réglementaires requises, notamment l’autorisation de l’autorité de concurrence polonaise et l’agrément du gouvernement polonais », a ajouté le groupe français.

Crédits photo : Biznesalert

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 12 Avr 2016
Le 11 avril dernier, l’Institut Montaigne donnait une conférence pour évoquer l’après-COP21. Plusieurs grands patrons, tels qu’Antoine Frérot (Véolia), Pierre-André de Chalendar (Saint-Gobain) ou Jean-Pierre Clamadieu (Solvay), ont participé à l’événement pour plaider de nouveau en faveur de l’instauration d’un…
jeu 28 Avr 2016
L’agence de notation Standard & Poor’s vient d’enlever au pétrolier Exxon Mobil son triple A, en raison d’une forte baisse des prix du pétrole. En attendant les résultats du premier trimestre 2016, l’énergéticien prévoit notamment de restreindre ses activités de…
ven 27 Juin 2014
Alors que la France amorce sa transition énergétique, le gouvernement en a terminé avec les principaux arbitrages, avec l’annonce par Ségolène Royal du contenu de la future loi de programmation, mercredi dernier. Alors que le projet de loi sera présenté…
jeu 5 Déc 2013
La production d’électricité en Grèce est issue essentiellement des énergies fossiles. Le pays dispose de ressources en charbon (lignite) et, dans une moindre quantité, en gaz naturel, qu'il peut exploiter pour produire de l'électricité. Ainsi, en 2011, ces combustibles ont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *