Gaz naturel liquéfié (GNL) : la Pologne se tourne vers les Etats-Unis - L'EnerGeek

Gaz naturel liquéfié (GNL) : la Pologne se tourne vers les Etats-Unis

Très critique à l’égard du nouveau projet de gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie et l’Allemagne par la mer Baltique, la Pologne confirme sa volonté de se défaire progressivement de l’emprise russe en matière d’approvisionnement gazier. En accord avec le gouvernement, le groupe gazier polonais PGNiG a signé, jeudi 27 avril 2017, un premier contrat ponctuel sur la livraison de gaz naturel liquéfié (LNG) depuis les Etats-Unis.

Désireuse de réduire sa dépendance au gaz russe et de s’imposer sur la scène régionale comme un acteur majeur de la filière gazière, la Pologne diversifie progressivement ses sources d’approvisionnement en GNL. Elle a inauguré en 2016 à Swinoujscie un grand terminal LNG, construit pour 720 millions d’euros, et dont la capacité atteindra à terme 7,5 milliards de m3, soit la moitié du gaz consommé par la Pologne.

Lire aussi : Nord Stream 2 : accord de financement signé entre Gazprom et ses partenaires européens

Ce terminal, qui a déjà accueilli des livraisons en provenance du Qatar et de Norvège, devrait recevoir d’ici le mois de juin prochain une première livraison en provenance des Etats-Unis selon les termes d’un contrat signé la semaine dernière avec la société Cheniere Energy. “C’est la première livraison de gaz américain non seulement vers la Pologne mais vers l’Europe du nord“, a déclaré à la presse Maciej Wozniak, vice-président du groupe polonais PGNiG. “Jusqu’à présent, le LNG arrivait uniquement sur les marchés d’Europe du sud, en Espagne et en Turquie. On a acheté ce gaz à un prix intéressant“, a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agissait “d’un moment historique” pour PGNiG.

Lire aussi : Gaz naturel liquéfié : la filière française s’allie pour le développer

A ce jour, la Pologne produit un tiers de ses besoins en GNL sur la base de ses propres ressources, et en importe 40% en provenance de la Russie et 20% en provenance d’Asie. Ce nouveau partenariat avec les Etats-Unis, s’il se confirme dans le temps, permettra ainsi à Varsovie de réduire de manière significative ses achats de gaz russe.

Crédits photo : Polskie LNG SA

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Jan 2021
Dans la nuit du 14 au 15 janvier 2021, à minuit, la compagnie d’électricité portugaise EDP a mis hors service la centrale au charbon de Sines, responsable de 12% des émissions de gaz à effet de serre du pays. Une…
lun 9 Juil 2018
Un an après l’annonce de son plan climat, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot tirait vendredi 6 juillet 2018 un premier bilan à l’occasion d’une journée de restitution, d’échanges et de réflexion sur les chantiers lancés.…
ven 31 Août 2018
Discrètes dans le paysage médiatique français, les pompes à chaleur n’en sont pas moins plébiscitées par nos concitoyens. La PAC se classe au troisième rang des systèmes d’énergies renouvelables derrière l’insert bois et le poêle à bois. L’engouement des Français…
jeu 28 Déc 2017
La ville de Bayonne se prépare pour les jours de froid : elle vient d’inaugurer son tout nouveau réseau de chaleur bois en remplacement d’une partie de son ancien réseau de chaleur à gaz. Comme Bayonne, d’autres communes françaises sont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.