Gaz naturel liquéfié (GNL) : la Pologne se tourne vers les Etats-Unis - L'EnerGeek

Gaz naturel liquéfié (GNL) : la Pologne se tourne vers les Etats-Unis

Très critique à l’égard du nouveau projet de gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie et l’Allemagne par la mer Baltique, la Pologne confirme sa volonté de se défaire progressivement de l’emprise russe en matière d’approvisionnement gazier. En accord avec le gouvernement, le groupe gazier polonais PGNiG a signé, jeudi 27 avril 2017, un premier contrat ponctuel sur la livraison de gaz naturel liquéfié (LNG) depuis les Etats-Unis.

Désireuse de réduire sa dépendance au gaz russe et de s’imposer sur la scène régionale comme un acteur majeur de la filière gazière, la Pologne diversifie progressivement ses sources d’approvisionnement en GNL. Elle a inauguré en 2016 à Swinoujscie un grand terminal LNG, construit pour 720 millions d’euros, et dont la capacité atteindra à terme 7,5 milliards de m3, soit la moitié du gaz consommé par la Pologne.

Lire aussi : Nord Stream 2 : accord de financement signé entre Gazprom et ses partenaires européens

Ce terminal, qui a déjà accueilli des livraisons en provenance du Qatar et de Norvège, devrait recevoir d’ici le mois de juin prochain une première livraison en provenance des Etats-Unis selon les termes d’un contrat signé la semaine dernière avec la société Cheniere Energy. “C’est la première livraison de gaz américain non seulement vers la Pologne mais vers l’Europe du nord“, a déclaré à la presse Maciej Wozniak, vice-président du groupe polonais PGNiG. “Jusqu’à présent, le LNG arrivait uniquement sur les marchés d’Europe du sud, en Espagne et en Turquie. On a acheté ce gaz à un prix intéressant“, a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agissait “d’un moment historique” pour PGNiG.

Lire aussi : Gaz naturel liquéfié : la filière française s’allie pour le développer

A ce jour, la Pologne produit un tiers de ses besoins en GNL sur la base de ses propres ressources, et en importe 40% en provenance de la Russie et 20% en provenance d’Asie. Ce nouveau partenariat avec les Etats-Unis, s’il se confirme dans le temps, permettra ainsi à Varsovie de réduire de manière significative ses achats de gaz russe.

Crédits photo : Polskie LNG SA

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 12 Mai 2018
En forte croissance ces dernières années, le tourisme mondial n’est pas sans conséquence pour le changement climatique du fait de la multiplication des transports et des biens consommés qu’il implique. Selon une étude publiée lundi 7 mai 2018 dans la…
jeu 5 Mar 2015
Prévu dans le cadre du plan Charbon 2035, le programme de rénovation et de modernisation des deux unités charbon de 600 MW de la centrale de Cordemais, située près de Saint-Nazaire, a été officiellement lancé le vendredi 27 février dernier.…
sam 29 Avr 2017
Climato-septique affirmé, le président américain Donald Trump semble pourtant hésiter quant à l'avenir des Etats-Unis au sein de l'Accord de Paris alors que les prises de position en faveur du combat climatique se multiplient de toute part. Après l'ancien vice-président…
mer 24 Oct 2018
Accusé d’affaiblir le pouvoir d’achat des Français, Edouard Philippe a défendu mardi 23 octobre 2018 la hausse du diesel. Selon lui, l'augmentation annoncée du prix du carburant n'est que la conséquence d'une volonté croissante de « décarbonisation » de l’économie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.