Gaz naturel liquéfié : la filière française s'allie pour le développer - L'EnerGeek

Gaz naturel liquéfié : la filière française s’allie pour le développer

Alors que la France vient de s’équiper d’un tout nouveau terminal méthanier à Dunkerque (à l’initiative de Dunkerque LNG, filiale du groupe EDF), et d’augmenter ainsi de manière significative sa capacité d’accueil et de stockage de gaz naturel liquéfié (GNL), la filière gazière française toute entière entend désormais faire du GNL une composante majeure du mix énergétique hexagonal. L’association française du gaz (AFG) a annoncé mercredi 19 avril 2017 la création, avec les autres acteurs de la filière, d’une plateforme pour développer l’utilisation du GNL en France.

Selon un communiqué de l’Association française du gaz, cette nouvelle plateforme interprofessionnelle, aura pour mission de promouvoir l’exploitation du GNL comme carburant maritime et fluvial et le déploiement des installations de soutage sur le territoire national. “La création de cette plateforme interprofessionnelle dédiée à la promotion de l’utilisation du GNL carburant aidera au lancement d’une nouvelle dynamique industrielle et logistique en France“, explique Jérôme Ferrier, président de l’AFG.

Lire aussi : Le Gaz naturel pour véhicules se développe en France

Le GNL constitue pour l’AFG et l’ensemble des membres associés à ce projet, une énergie d’avenir compte tenu des nouvelles exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le GNL présente en effet l’avantage, selon l’AFG toujours, de préserver la qualité de l’air en n’émettant que peu de d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote et de particules fines, et en réduisant d’un quart celles de CO2. “Il apparaît ainsi comme le meilleur moyen de répondre aux objectifs ambitieux de réduction des émissions du secteur maritime mis en place par l’Union européenne et également portés par l’Organisation maritime internationale“, poursuit l’AFG.

Lire aussi : Gaz : la sécurité d’approvisionnement française est-elle menacée ?

Cette plateforme regroupera de nombreuses entreprises du secteur comme Engie, Total, Gas Natural Fenosa, ou GTT, des gestionnaires d’infrastructures dont Dunkerque LNG et le Grand Port Maritime de Dunkerque, ainsi qu’une vingtaine de membres associés parmi lesquels Brittany Ferries, CMA-CGM, Union des ports de France, etc. Ensemble, ils aideront à dynamiser la filière via l’élaboration et la mise en œuvre de réglementations professionnelles et le financement de nouveaux projets.

Crédits photo : Gaz de France

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 30 Mai 2022
La semaine dernière, les ministres de l'énergie et du développement durable des pays du Gz étaient réunis à Berlin. L'objet des discussions : la fin des financements en faveur des énergies fossiles et la défense de l'électricité verte. Le G7…
mer 18 Sep 2019
Les biocarburants ont été au cœur des sujets évoqués, lors de l'audition de Patrick Pouyanné à l'Assemblée Nationale, mardi 17 septembre 2019. Le PDG de Total était entendu par la Commission des affaires économiques. À cette occasion, il a notamment…
lun 14 Mai 2018
Déjà propriétaire de 360 MW de capacités de production renouvelables à travers le pays, le groupe EDF poursuit ses investissements au Chili. Le Français a annoncé jeudi 10 mai 2018 avoir finalisé l’acquisition en partenariat avec l’énergéticien Chilien AME, de…
mar 29 Avr 2014
Jeudi 17 avril, une page s'est tournée : la production de la dernière tranche à charbon (250MW) de la centrale de Blénod encore en activité a été définitivement arrêtée après 46 ans de fonctionnement. Le site lorrain a désormais entièrement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.