Aptis : le nouveau prototype de bus électrique présenté par Alstom - L'EnerGeek

Aptis : le nouveau prototype de bus électrique présenté par Alstom

Alstom_bus_electrique

Le groupe Alstom a présenté officiellement jeudi 9 mars 2017, un nouveau prototype de bus électrique « sans équivalent » capable de transporter une centaine de passagers. Baptisé Aptis, ce véhicule à mi-chemin entre le bus et le tramway, devrait être testé par la RATP au second semestre 2017.

Né de la collaboration entre Alstom et NTL, Aptis est une nouvelle solution de mobilité 100% électrique bénéficiant des avantages du tramway dans un bus. Conçu pour garantir aux villes un système de transport propre et performant, ce prototype est équipé d’un plancher bas intégral et 20% de surface vitrée en plus, permettant d’offrir aux passagers « une nouvelle expérience« . Il s’agit d’un véhicule « sans équivalent« , qui répond aux « nouveaux besoins urbains et environnementaux » du transport en ville et « fait franchir à Alstom un pas d’une importance comparable à la création du Citadis« , la gamme de tramways contemporains du groupe, a déclaré Henri Poupart-Lafarge, le PDG d’Alstom, lors de la présentation officielle du véhicule à Duppigheim (bas-Rhin), site de fabrication de ce premier exemplaire.

Lire aussi : Un bus multi-hybride en test dans les rues de Marseille

Le nouveau bus est « 100 % électrique« , et pourra être rechargé intégralement la nuit, ou en « charge rapide » le jour aux terminus de lignes par le sol ou par la technique du « biberonnage » avec un pantographe, explique quant à lui Franck Lamanna, directeur de la stratégie produits et innovation chez Alstom-NTL. Il est conçu pour rouler vingt ans, soit une durée de vie supérieure aux bus classiques, ajoute-t-il.

Lire aussi : Blue Solutions pénalisé par une baisse d’activité dans le stockage stationnaire

Aptis sera testé à partir du second semestre en région parisienne auprès du STIF (Syndicat des transports d’Île-de-France) et de la RATP, et pourrait être commercialisé dès 2019. « Nous avons l’objectif de répondre aux appels d’offres à partir de fin 2017 pour effectuer les premières livraisons en 2019« , a précisé Henri Poupart-Lafarge.

Crédits photo : Alstom

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 7 Déc 2017
Après la fermeture programmée des centrales à charbon d’ici 2025, c’est au tour des célèbres "Black cabs" londoniens de s’adapter aux nouvelles réglementations anti-pollution mises en place au Royaume-Uni. Les premiers taxis de la capitale britannique dans une version tout…
ven 23 Mai 2014
Lors de l’inauguration d’un showroom parisien présentant le compteur intelligent destiné à équiper tous les foyers français, Ségolène Royal a déclaré qu’elle souhaitait accélérer le déploiement de Linky de manière à devancer les objectifs européens. L’Europe impose que 80% des…
mer 23 Jan 2013
Avec 541,4 térawattheures produits en 2012, la production électrique française est quasiment stable, avec un très léger recul (-0,3%) affiché par rapport à 2011 (543 TWh). Le bilan annuel publié par RTE (réseau de transport d’électricité) montre néanmoins que les…
ven 22 Mar 2013
En Allemagne, le délai moyen des procédures préalables à la construction d’un grand ouvrage du réseau électrique atteint 10 ans, selon les informations des Echos. Cette lourdeur administrative contribue à entraver la transition énergétique outre-Rhin dont le coût a explosé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *