Total remporte un nouveau contrat pour l'exploration de gaz offshore à Chypre - L'EnerGeek Total remporte un nouveau contrat pour l'exploration de gaz offshore à Chypre - L'EnerGeek

Total remporte un nouveau contrat pour l’exploration de gaz offshore à Chypre

Le géant pétrolier français ainsi que les groupes ExxonMobil et Eni ont obtenu de la part de l’Etat chypriote de nouveaux contrats pour l’exploration de champs gaziers au large de l’île de Méditerranée orientale. Huit groupes s’étaient portés candidat au mois de juillet dernier afin d’obtenir des permis d’exploration dans trois blocs (6, 8 et 10) en mer Méditerranée, certains regroupés en consortium, précise dans un communiqué le ministre du Commerce chypriote, George Lakkotrypis.

Lancé l’été dernier, l’appel d’offres pour l’attribution des permis d’exploration de gaz et de pétrole offshore dans trois blocs, avait reçu des manifestations d’intérêt d’Eni, de Total, de Statoil, d’Exxon Mobil, de Qatar Petroleum et de Cairn Energy. Le gouvernement chypriote a finalement confirmé cette semaine les lauréats sélectionnés après plusieurs mois de négociations. Le bloc 10 (le plus convoité) a été attribué au géant américain ExxonMobil (en partenariat avec Qatar Petroleum), tandis que Total se voyait attribuer le bloc 6 en collaboration avec Eni, qui exploitera à lui seul cette fois le bloc 8.

Lire aussi : Total investit 207 millions de dollars dans le GNL aux Etats-Unis

Ces contrats devraient être approuvés officiellement le 17 mars prochain en conseil des ministres, à l’occasion duquel les permis d’exploration pourront être délivrés. « Les compagnies sont plutôt optimistes quant aux perspectives (pour les hydrocarbures) en Méditerranée orientale et plus spécifiquement dans la zone économique exclusive de Chypre« , a expliqué le ministre du Commerce George Lakkotrypis. « Certaines sociétés pourraient commencer les forages d’exploration cette année« , a-t-il ajouté.

Lire aussi : L’Inde accorde des permis d’exploitation pour 31 petits champs gaziers et pétroliers

Les zones ouvertes à l’exploration lors de ce dernier appel d’offres sont situées près de l’endroit où Eni avait fait d’importantes découvertes offshore dans le champ gazier égyptien Zhor (qui pourrait abriter au total plus de 850 milliards de mètres cubes). Total dispose déjà de droits d’exploration sur un bloc situé près de ce gisement en vertu d’un précédent appel d’offres.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
A l'occasion de la publication de son livre Mon journal du monde, le professeur à l'Université Paris Dauphine, Philippe Chalmin, spécialiste des matières premières, analyse le secteur de l'énergie pour le journal La Dépêche. Selon lui, alors que les énergies renouvelables ne…
jeu 12 Sep 2013
La production d’électricité de Madagascar provient essentiellement de deux sources : l’hydroélectricité et les énergies fossiles. En 2011, l'énergie hydroélectrique assurait 52% de la production électrique , les combustibles fossiles apportaient les 48% restants. Bien que Madagascar dispose d'un fort potentiel…
lun 15 Avr 2013
En confiant au consortium Zéphire ( qui réunit Idex Environnement et Pizzorno Environnement) la modernisation et l’exploitation de l’usine d’incinération des déchets, la ville de Toulon espère valoriser le potentiel énergétique de ses ordures. Le 1er janvier 2013, la ville…
jeu 9 Mar 2017
Après une nouvelle hausse au mois de mars, les tarifs réglementés du gaz appliqués aux particuliers pourraient légèrement diminuer à compter du 1er avril 2017 selon une information du Figaro. Ces tarifs sont recalculés chaque mois par la Commission de régulation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *