Total remporte un nouveau contrat pour l'exploration de gaz offshore à Chypre - L'EnerGeek Total remporte un nouveau contrat pour l'exploration de gaz offshore à Chypre - L'EnerGeek

Total remporte un nouveau contrat pour l’exploration de gaz offshore à Chypre

Le géant pétrolier français ainsi que les groupes ExxonMobil et Eni ont obtenu de la part de l’Etat chypriote de nouveaux contrats pour l’exploration de champs gaziers au large de l’île de Méditerranée orientale. Huit groupes s’étaient portés candidat au mois de juillet dernier afin d’obtenir des permis d’exploration dans trois blocs (6, 8 et 10) en mer Méditerranée, certains regroupés en consortium, précise dans un communiqué le ministre du Commerce chypriote, George Lakkotrypis.

Lancé l’été dernier, l’appel d’offres pour l’attribution des permis d’exploration de gaz et de pétrole offshore dans trois blocs, avait reçu des manifestations d’intérêt d’Eni, de Total, de Statoil, d’Exxon Mobil, de Qatar Petroleum et de Cairn Energy. Le gouvernement chypriote a finalement confirmé cette semaine les lauréats sélectionnés après plusieurs mois de négociations. Le bloc 10 (le plus convoité) a été attribué au géant américain ExxonMobil (en partenariat avec Qatar Petroleum), tandis que Total se voyait attribuer le bloc 6 en collaboration avec Eni, qui exploitera à lui seul cette fois le bloc 8.

Lire aussi : Total investit 207 millions de dollars dans le GNL aux Etats-Unis

Ces contrats devraient être approuvés officiellement le 17 mars prochain en conseil des ministres, à l’occasion duquel les permis d’exploration pourront être délivrés. « Les compagnies sont plutôt optimistes quant aux perspectives (pour les hydrocarbures) en Méditerranée orientale et plus spécifiquement dans la zone économique exclusive de Chypre« , a expliqué le ministre du Commerce George Lakkotrypis. « Certaines sociétés pourraient commencer les forages d’exploration cette année« , a-t-il ajouté.

Lire aussi : L’Inde accorde des permis d’exploitation pour 31 petits champs gaziers et pétroliers

Les zones ouvertes à l’exploration lors de ce dernier appel d’offres sont situées près de l’endroit où Eni avait fait d’importantes découvertes offshore dans le champ gazier égyptien Zhor (qui pourrait abriter au total plus de 850 milliards de mètres cubes). Total dispose déjà de droits d’exploration sur un bloc situé près de ce gisement en vertu d’un précédent appel d’offres.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
dim 30 Avr 2017
La Norvège a doublé mardi 25 avril 2017, ses estimations de réserves d'hydrocarbures restant à découvrir dans ses eaux de la mer de Barents grâce à l'inclusion d'une zone objet auparavant d'un litige avec la Russie. Ces nouvelles estimations devraient…
ven 24 Avr 2015
EDF s'est lancé il y a quelques années dans un important programme de modernisation de son parc thermique, qui affiche une puissance de 12.600 MW et contribue à assurer la stabilité du réseau électrique français. Un programme qui comprenait notamment l'arrêt…
lun 17 Oct 2016
En 2015, la croissance du PIB mondial n’a pas été synonyme de hausse de l’intensité énergétique. Dans son dernier rapport, l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) explique en effet que la croissance économique mondiale a eu besoin de moins d’énergie pour…
jeu 27 Avr 2017
Place forte du charbon depuis le XIXème siècle, le Royaume-Uni s'est engagé en 2015 à réduire sa production dès 2023 et à fermer l'ensemble de ses centrales à charbon d'ici 2025 dans le cadre d'une révision de son mix énergétique.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *